Famille

Comment voyager avec ses enfants? Suivez la guide Sophie Reis

Devrait-on arrêter de voyager lorsqu’on devient parent? Sophie Reis, globe-trotteuse accomplie, est d’avis que, contrairement à cette croyance populaire, voyager avec les enfants est non seulement possible, mais que cela apporte une foule de bénéfices pour les plus petits. C’est cette dernière qui est derrière le blogue BB Jet lag et récemment le livre Le Guide des parents voyageurs.

Sophie Reis a une centaine de voyages à son actif et ne comptait pas s’arrêter en ayant une famille. Elle avait décidé, qu’à son premier congé de maternité, elle réaliserait son rêve de faire le tour du monde avec son bébé et son conjoint. 

Mais lorsqu’elle est tombée enceinte, les commentaires qu’elle avait reçus l’avaient surpris. «On me disait que ma vie de voyageuse était finie. Pourtant, j’avais vu des gens partout à travers le monde qui voyageaient avec leurs enfants dans des endroits incroyables. Ils visitaient le Taj Mahal en Inde ou des endroits vraiment reculés comme la Zambie ou le Vietnam. Je me demandais comment ça se faisait que nous, au Québec, on ait peur de ça», raconte la voyageuse. À ce jour, avec sa fillette de 7 ans et son garçon de 4 ans, la maman a visité 47 pays. Elle revient tout juste d’un voyage au Pérou avec de nouvelles destinations plein la tête. 

Un blogue pour aider les parents

Pour la préparation de ce nouveau type de voyage «en famille», la globe-trotteuse se rendait souvent sur Internet pour chercher des informations, mais trouvait rarement des réponses claires. C’est ce manque d’accessibilité qui l’a motivée à créer elle-même un blogue, qui serait dédié aux parents voyageurs. Créé en 2016, BB Jet lag, le seul blogue de ce genre, en français, au Canada, a rapidement trouvé une foule d’adeptes. Sa page Facebook compte aujourd’hui plus de 13 000 fans! 

La globe-trotteuse souhaite avec cet outil encourager les gens à voyager. «Ma motivation est vraiment d’outiller les parents à poursuivre leur rêve de voyage. Et, quand je dis voyage, ce n’est pas d’obligatoirement prendre un billet d’avion et d’aller à Tombouctou. Ça peut être de simplement prendre sa voiture et aller en camping, louer un chalet au Bas-Saint-Laurent ou le traversier à Québec pour aller à Lévis», a-t-elle expliqué.

Elle voit les nombreux bénéfices qu’apportent les voyages à ses enfants, peu importe le type. Ils apprennent, par exemple, à être patients, à s’ouvrir aux autres, à être à l’écoute de leurs besoins et à éveiller leur curiosité tout en se rapprochant des membres de leur famille. 

Le guide des parents voyageurs 

En 2018, Sophie Reis a été approchée par une maison d’édition, pour créer le Guide des parents voyageurs. Son but, rassembler un maximum d’informations pratiques pour les parents qui voyagent avec leurs enfants, en allant droit au but. 

Elle souhaitait également désamorcer les craintes les plus fréquentes des voyageurs, tout en les inspirant avec des récits de voyage. Une section du recueil touche l’équipement à avoir sous la main en voyage, puisque Mme Reis trouve très important d’investir dans certains objets qui facilitent la vie des voyageurs. Trucs, conseils, histoires, on retrouve toutes les informations nécessaires pour l’organisation d’un voyage réussi. Ce livre est en vente dans toutes les librairies et sur le blogue bbjetlag.com.

Nouveaux outils

En marge de son blogue et de son livre, Sophie Reis a créé d’autres outils pour aider les parents à mieux organiser leur voyage. La «Communauté BB Jetlag, la référence des parents voyageurs» a vu le jour sous forme de groupe Facebook. Cet espace a été créé pour que les parents qui ont des questions concernant les voyages puissent discuter entre eux. Près de 8000 parents utilisent cette ressource en s’entraidant ce qui rend très fière l’auteure.

Également, le groupe «Le bazar pratique BB Jetlag : vente, location, prêt, échange» permet aux parents d’échanger du matériel de voyage. La blogueuse ne souhaite en aucun cas encourager la surconsommation avec ses conseils sur l’équipement à avoir en voyage, donc propose une alternative aux parents qui veulent se prêter du matériel. Ils sont encore une fois quelques milliers à l’utiliser.

Pour la jeune femme, partir en voyage dépasse le simple plaisir d’être dépaysé, il change même les perceptions. «Je crois que plus les gens partiront en voyage, plus ils seront curieux. Plus ils seront curieux, plus ils iront vers l’autre et plus ils iront vers l’autre, plus ils seront tolérants et moins ils auront peur. Cette peur de l’autre est souvent causée par un manque de connaissances», note-t-elle. Préparez vos valises!