Atelier de bonbons organisé par le département de Technique de diététique du Cégep de Chicoutimi dans différentes écoles de la région.

Cégep de Chicoutimi

Encourager les passions dès le plus jeune âge

Comme établissement d’enseignement supérieur, le Cégep de Chicoutimi tisse des liens de plus en plus étroits avec les élèves et les enseignants des écoles secondaires de la région. Quelques initiatives ont été développées dernièrement pour visiter cette clientèle et pour la recevoir dans les murs du Cégep.

Ce contenu est produit en collaboration avec le Cégep de Chicoutimi. - Prochain rendez-vous le 21 février.

Depuis l’an dernier, des enseignants du Cégep de Chicoutimi sont invités par leurs homologues de certaines écoles secondaires afin de développer et présenter du contenu pédagogique dans les cours ciblés. Par ces actions, les élèves de tous les niveaux de secondaire peuvent vivre des expériences concrètes qui leur permettent de faire des liens directs avec la matière vue en classe.

Quelques réalisations

  • Dans un cours de biologie de 3e secondaire, une centaine d’élèves ont déterminé leur groupe sanguin avec l’aide d’une enseignante en Technologie d’analyses biomédicales.
  • Pour introduire la notion du « vivant » dans les cours de sciences, une enseignante en Techniques de diététique a développé un atelier de fabrication de Nutella et de crème glacée.
  • À partir d’un égoportrait (selfie), un enseignant en Arts visuels a pu démontrer une méthode de photographie ancienne, le cyanotype. Chaque élève a décliné son égoportrait en valeurs de gris, comme un négatif, puis en a révélé la couleur à l’aide d’une boîte à rayons ultraviolets. D’ailleurs, une exposition de ces œuvres est à prévoir ce printemps.
  • Un enseignant du programme Sciences humaines a quant à lui décidé de se pencher sur l’impact des médias sociaux ainsi que sur les comportements de violences conjugales, ce qui s’est parfaitement greffé aux notions apprises dans le cours « Monde contemporain ».

La visite des élèves de premier cycle

Un projet pilote a débuté l’automne dernier avec l’école secondaire l’Odyssée Lafontaine, où des élèves de secondaire 1 et 2 se sont initiés à quelques programmes offerts dans l’établissement. En effet, l’ensemble des élèves du cheminement « Parcours découvertes » a passé le test des intelligences multiples, qui détermine une catégorie dominante parmi huit possibilités. En ce sens, un élève qui aurait une intelligence logico-mathématique développée pourrait avoir des compétences plus marquées envers le fonctionnement des choses, les sciences appliquées, la technologie, etc. Par exemple, les élèves pour qui ce type d’intelligence se démarquait ont exploré le programme Technologie de l’électronique et se sont initiés à la robotique ainsi qu’aux automates.

Dans cet ordre d’idées, une quarantaine de jeunes sont venus tester des programmes qui correspondent à leur type d’intelligence dominante leur permettant de découvrir des avenues auxquelles ils n’auraient peut-être jamais songé. D’apprendre à mieux se connaître leur permettra de développer leurs passions et logiquement de poursuivre vers cette voie pour le futur.

Une vaste gamme d’ateliers dans différents domaines peut être présentée dans les écoles secondaires de la région. Les enseignants sont d’ailleurs invités à communiquer avec le Cégep de Chicoutimi s’ils souhaitent vivre ce type d’expérience dans leur classe, quelle que soit la matière.

Prochain rendez-vous vendredi 21 février.