Contenu commandité

Camps de vacances

Tout le monde y gagne au camp d'été

Envoyer ou ne pas envoyer ses enfants au camp? Pour les parents, la question revient chaque année et il est parfois difficile d’y répondre. Pourtant, avec l’offre de camps qu’il y a dans la région, et les bienfaits des séjours, on ne devrait plus se questionner!

Les séjours au camp ont plusieurs avantages. Non seulement parce qu’ils donnent aux parents un moment de répit, mais ils permettent aussi à ceux-ci d’avoir un endroit sécuritaire et amusant où envoyer leurs jeunes lorsqu’ils travaillent. Également, ils sont plus intéressants que jamais. Avec la diversité de camps qu’il y a maintenant dans la province, on en retrouve pour tous les goûts. Camp de sports, d’arts, de plein air, culinaire, musical, scientifique et plus encore... Votre enfant a assurément sa place dans l’un d’eux. C’est le moment idéal pour eux de se déconnecter de leurs téléphones, ordinateurs et jeux vidéos, le temps de quelques jours.

L’offre de séjours est maintenant beaucoup plus diversifiée qu’elle l’était auparavant. Il y a maintenant des camps de jour, où les enfants arrivent le matin et retournent à la maison le soir et des camps de vacances, où ils jouent, mangent et dorment sur le site pendant une durée déterminée. Il y a aussi beaucoup de camps qui offrent des séjours à prix réduit pour les enfants provenant de milieux défavorisés ou difficiles. Le nombre de jours du séjour est aussi varié : pour quelques jours, quelques semaines ou tout l’été, il y aura certainement une formule qui vous conviendra.

Projet de l’étude canadienne des camps d’été

L’Université de Waterloo a décidé, il y a quelques années, d’analyser les bénéfices qu’avait un enfant qui fréquentait un camp d’été. Pendant cinq ans, le Dr Troy Glover et son équipe ont suivi 1300 enfants qui fréquentaient des camps âgés entre 4 et 18 ans. Leur conclusion est simple : l’expérience de camp exerce une influence positive sur le développement et l’épanouissement des jeunes. Ils ont reconnu que les jeunes démontraient une évolution positive dans cinq composantes clés de leur développement : 

•    L’intégration sociale et la citoyenneté

•    La conscience environnementale 

•    L’intérêt pour l’activité physique

•     L’intelligence émotionnelle

•    La confiance en soi et le développement personnel

Les enfants apprendront beaucoup lors d’un séjour en camp et garderont ces compétences tout au long de leur vie. 

L’étude prouve que les camps sont bénéfiques aux jeunes

65 % des enfants connaissent une évolution positive de leurs aptitudes à créer de nouvelles amitiés, parfois avec des personnes qu’ils jugent différentes, et à régler les conflits qui peuvent survenir. Le camp se révèle un environnement sécuritaire favorisant un fort sentiment d’appartenance.

69 % des campeurs présentent une croissance positive de leur intelligence émotionnelle, cette capacité à reconnaître et à examiner leurs émotions et celles de leur entourage en fonction de l’âge.

67 % de l’ensemble des campeurs ressentent une augmentation de leur autonomie et de leur confiance en soi.

52 % des campeurs savent mieux protéger l’environnement et adoptent des attitudes et des comportements en conséquence.

61 % des campeurs se sont montrés plus enclin à la pratique de l’activité physique à la fin de leur séjour au camp. Au moment où l’on se préoccupe davantage des styles de vie sédentaire et de l’obésité infantile, ce résultat est significatif.

Qu’attendez-vous? Le Saguenay–Lac-Saint-Jean regorge de camps de jour ou de vacances pour les petits et grands. Vos enfants s’amuseront et se créeront des souvenirs qu’ils chériront encore longtemps.

Source : Association des camps du Québec et The Canadian Summer Camp Research Project

Camps de vacances

Centre du Lac Pouce : une longue histoire d'amour avec la région

Le plus vieux camp du Saguenay–Lac-Saint-Jean n’a plus besoin de faire ses preuves. Depuis maintenant plus de 50 ans, le Centre du Lac Pouce amuse, enseigne et surtout, il fait passer les meilleurs moments de l’été aux jeunes de la région. Avec son offre diversifiée en matière de séjours et d’activités, chacun y trouve son camp.

Un peu d’histoire

La corporation du Centre du Lac Pouce a été créée officiellement en 1970, mais selon son directeur général, Laval Dionne, les premières activités du centre remontent à encore plus loin. «Depuis 1949, il y avait des activités ici, au Lac Pouce. Nous sommes le camp avec la plus longue histoire de tout le Saguenay–Lac-Saint-Jean», ajoute-t-il. À ses débuts, le centre du Lac Pouce était réservé aux filles, qui n’avaient pas beaucoup d’activités pour elles. Vers 1980, le camp a commencé à se diriger vers la mixité, pour devenir ce qu’il est aujourd’hui : un incontournable de la région avec plus de six types de camps plein-air et une foule d’activités! 

Activités 100 % nature

Aux abords d’un magnifique lac, le Centre du Lac Pouce est l’endroit idéal pour découvrir ou redécouvrir les plaisirs de la nature. Avec sa foule d’activités diversifiées, il se démarque des autres camps. On peut tout essayer : canot, kayak, pêche, vélo, fat bikes, tir à l’arc, etc. Le Centre du Lac Pouce a aussi la plus haute structure extérieure artificielle d’escalade de toute la région, un labyrinthe en milieu naturel, en plus de sa cour récemment aménagée. 

Le large éventail d’activités est pensé en fonction des campeurs. «Nous souhaitons que les jeunes découvrent des activités extérieures et qu’ils puissent les répéter à la maison. Par exemple, lorsqu’on pêche, on le fait simplement. On commence avec la chasse aux vers, on pêche ensuite à gué ou en canot, on identifie nos prises et on se fait, après, un atelier de cuisine pour apprendre à les apprêter. On veut que ça donne le goût aux jeunes de répéter l’expérience», explique le directeur général. Il pense que si les enfants apprennent, font ou goûtent à quelque chose par plaisir, il y aura plus de chance qu’ils veulent le refaire et le partager par la suite.

Camps diversifiés 

Bien sûr, le Centre du Lac Pouce offre des camps de jour, c’est-à-dire des semaines d’activités où les campeurs retournent à la maison le soir et y reviennent le matin, mais il y a aussi des camps de vacances, où les jeunes restent dormir. Il y a également des camps de jour pour les personnes avec des besoins spécifiques et une semaine pour les personnes présentant un léger handicap physique ou intellectuel. 

Depuis quelques années, le Centre du Lac Pouce offre, en plus, des séjours familiaux pour les familles qui veulent vivre ensemble l’expérience d’un camp d’été ou qui souhaite découvrir la région. Le Centre du Lac Pouce permet également à une centaine de jeunes provenant de milieux défavorisés de venir passer la semaine au camp à coût moindre.

L’organisation est certifiée par l’Association des camps du Québec et du Mouvement québécois de vacances familiales, ce qui fait qu’elle doit répondre à plus de 70 normes de qualité et de sécurité. C’est l’endroit qu’il faut aller pour s’amuser cet été. Pour plus d’informations, rendez-vous au www.lacpouce.com. 

Camps de vacances

À chacun son camp d'été

Lorsque l’été arrive, c’est le temps d’envoyer les enfants au camp! Mais lequel choisir? Plusieurs camps sont offerts dans la région et ils ont tous leurs propres points forts. Dépendamment des goûts de votre enfant, vous en trouverez certainement un qui lui plaira. Des camps plus généraux avec des activités en tout genre sont très populaires, mais les camps spécialisés, comme les scientifiques, artistiques ou sportifs ne laissent pas non plus leur place. Voici une liste non exhaustive des camps que l’on retrouve dans la région, avec les informations pour les contacter.

Plusieurs municipalités offrent des camps de jour, souvent à faible coût, pour les enfants de tout âge. On en retrouve dans les secteurs de Chicoutimi, Jonquière et La Baie, ainsi que dans les villes d’Alma, d’Hébertville, de Métabetchouan-Lac-À-La-Croix, de Dolbeau-Mistassini, de Saint-Nazaire et de Roberval, entre autres.

À noter que le camp boréal, du Zoo de Saint-Félicien, ne reviendra pas cette année. Par faute de main d’œuvre, le camp n’a pas pu ouvrir ses portes pour l’été. Par contre, l’organisation ne dit pas non à un éventuel retour dans les années à venir.

Camp Skate Aventures de l’École de Snowboard/Skateboard Saguenay

Quoi : Camp de jour

Quand : Dates à venir

Où : Centre récréatif en équilibre, 623, rue des Actionnaires, Chicoutimi

Activités : Skatepark, trampolines, activités sportives et activités extérieures, ateliers d’arts 

Informations : (418) 817-1684 ou skate@ess.quebec

Centre du Lac Pouce

Quoi : Camp de vacances, de jour, séjours familiaux et camp spécialisé

Quand : Du 24 juin ai 23 août, selon le camp choisi

Où : 6939, boulevard Talbot, Laterrière

Activités : Pêche, canot, kayak, tir à l’arc, escalade

Informations : (418) 678-2455 ou lacpouce.com

Camp musical du Saguenay–Lac-Saint-Jean

Quoi : Camp de jour ou de vacances

Quand : Du 22 juin au 11 août, dépendamment du séjour choisi

Où : 1589, route 169, Métabetchouan-Lac-à-la-Croix

Activités : Chorale, cours de groupe d’instrument, pratique individuelle, atelier de danse, activités thématiques

Informations : (418) 349-2085 ou campmusical-slsj.qc.ca

Camp Brochet à Saint-David-de-Falardeau

Quoi : Plusieurs types de camps de vacances offerts pour les 7 ans et plus

Quand : Du 30 juin au 24 août, selon l’âge des participants

Où : 70, chemin 4 du Lac Brochet, Saint-David-De-Falardeau

Activités : Activités sportives et artistiques, baignade, journées thématiques, feux de camp, etc.

Informations : (418) 718-2802 ou campbrochet.squarespace.com

Camp scientifique du Groupe nature animée de Rivière-du-Moulin

Quoi : Camp de jour

Quand : Du  5 au 23 août

Où : 1577, rue des Roitelets, Chicoutimi

Activités : Excursions, sorties en plein air, identification de spécimen, jeux récréatifs

Informations : (418) 698-3896 ou groupenatureanimee.blogspot.com/p/camps-dete.html 

Camp du pavillon sportif de l’UQAC

Quoi : Camp de jour

Quand : Du 25 juin au 23 août, selon la semaine choisie

Où : 555, boulevard de l’Université, Chicoutimi

Activités : Différents camps sont offerts : cirque, athlétisme, aquatique, multisports, soccer, tennis

Informations : (418) 545-5050 ou sports.uqac.ca/jeunesse/camps-dete

Centre équestre BQH

Quoi : Camp de jour

Quand : Dates à venir

Où : 2385, rang St-Joseph, Chicoutimi

Activités : Cours d’équitation pratiques et théoriques, soins des chevaux, activités récréatives

Informations : (418) 690-3991 ou centreequestrebqh.ca

Camp des débrouillards à Alma, Chicoutimi et Jonquière

Quoi : Camp de jour

Quand : Dates à venir

Où : Centre des arts et de la culture de Chicoutimi, 165, rue Racine Est, au Cégep de Jonquière, 2505, rue Saint-Hubert et au chalet du Mont Villa Saguenay, 412, rue Belvédère Est, Alma

Activités : Découvertes surprenantes, activités extérieures et expérience scientifiques

Informations : (418) 668-4792 p. 601 ou technoscience-saglac.ca

Camp d’été de l’École culinaire de Provigo le marché

Quoi : Camp de jour, formule demie-journée,journée complète et semaine complète

Quand : Du 8 juillet au 16 août

Où : 1155, boulevard Talbot, Chicoutimi

Activités : Apprentissage des techniques de base en cuisine, préparation de repas, jeux, bricolages

Informations : (418) 690-0063 ou au ecoleculinairepc.ca

Regrouper les camps de Saguenay sous un même site 

La Ville de Saguenay a décidé cette année de faciliter la vie des parents. Afin de les aider à bien visualiser l’offre de camps qu’il y a dans la ville, elle a regroupé sous ces différentes catégories la majorité des camps offerts : loisirs et sports, culturel, scientifique ou encore spécialisé. Il est facile de dénicher rapidement toutes les informations relatives à l’inscription d’un enfant. On retrouve d’ailleurs les camps de plusieurs associations sportives, de compagnies de théâtre, d’écoles de danse et bien plus. Tous les renseignements se retrouvent au loisirs.saguenay.ca/camps-de-jour/.

Camps de vacances

Camp d'été: comment bien préparer son enfant?

Nombreuses sont les familles québécoises qui ont déjà amorcé les recherches pour trouver le camp d’été dans lequel elles inscriront leurs enfants pour la saison 2019. Si pour certaines, l’exercice n’est qu’une formalité, pour d’autres, il revêt une importance particulière alors qu’il s’agira d’une première expérience en camp pour leurs jeunes, amenant son lot d’inquiétudes et questionnements. Ainsi, pour faire en sorte que cette nouvelle aventure en soit une des plus positives, il importe non seulement de bien choisir le camp de vacances dans lequel elles inscriront leurs enfants, mais aussi de bien préparer le séjour de ces derniers.

Choisir LE bon camp

Il existe de nombreux camps de vacances offrant une programmation riche et diversifiée. Comment faire alors pour trouver LE bon camp? Tout d’abord, invitez votre enfant à participer au processus de sélection et choisissez ensemble un établissement qui propose des activités collant à ses champs d’intérêt.

Que ce soit les sciences, les sports ou les arts, il existe des camps pour à peu près tous les goûts. Il est aussi possible d’opter pour des camps plus généraux qui offrent une pléiade d’activités permettant aux jeunes d’ouvrir leurs horizons et de vivre de nouvelles expériences.

Si votre enfant connaît un ami ou un cousin qui va déjà dans un camp de vacances, il peut être rassurant pour vous comme pour lui de l’y envoyer sachant qu’il aura déjà une personne à qui se confier sur place.

La situation géographique du camp peut aussi jouer dans votre décision tant d’un point de vue logistique que d’un point de vue sentimental. Savoir que votre enfant est à seulement quelques dizaines de kilomètres de la maison peut être plus rassurant que le voir partir à l’autre bout du Québec.

S’informer

Pour renforcer le sentiment de sécurité, autant pour les parents que pour les enfants, la prise d’information est essentielle. Certains camps de vacances organisent une journée portes ouvertes. Si vous le pouvez, participez-y. Vous et votre enfant aurez ainsi la chance de découvrir les installations du camp, mais aussi de rencontrer les moniteurs.

Autrement, il vous est possible d’écrire aux responsables des admissions pour obtenir des renseignements plus précis sur les activités offertes, les repas, l’hébergement, la formation du personnel et autres.

Finalement, Internet s’avère un précis allié vous permettant de trouver vidéos, photos et/ou témoignages d’autres enfants ayant déjà participé au camp qui vous intéresse.

Demeurer positif

Si vous semblez inquiet à l’idée d’envoyer votre enfant en camp de vacances, il y a fort à parier que votre enfant le sera lui aussi. Adoptez donc une attitude positive. Discutez avec votre enfant des avantages des camps et de l’extraordinaire expérience qu’il s’apprête à vivre.

Vous pouvez de surcroît lui parler de votre propre expérience en camp, le cas échéant. 

Préparer l’aventure

Quelques jours avant de prendre la direction du camp de vacances, aidez votre enfant à préparer son séjour. Ensemble, remplissez sa valise. Outre les vêtements pour toutes occasions et les accessoires de toilette, pensez à y mettre au moins un objet qui le réconforte et lui rappelle la maison, un toutou, une photo ou une même un chandail emprunté à papa ou à maman.