Voyages

Avez-vous une lettre de consentement?

Saviez-vous que lorsqu’un enfant voyage à l’étranger seul, avec un seul parent, un tuteur, des amis, des membres de la famille ou un groupe (par exemple, un groupe scolaire), il est conseillé que le jeune voyageur ait en sa possession une lettre de consentement ? Cette recommandation s’adresse à tous les mineurs, c’est-à-dire toutes personnes n’ayant pas atteint la majorité (18 ou 19 ans, selon la province ou le territoire de résidence).

Cette lettre n’est pas exigée par la loi au Canada, toutefois elle peut considérablement simplifier les voyages des enfants à l’étranger, puisqu’un tel document risque d’être demandé par les autorités de l’immigration au moment d’entrer dans un pays, ou d’en sortir. Il peut aussi être requis par des agents de compagnies aériennes ou des représentants du Canada, lors du retour en territoire canadien.

Le fait de ne pas être en mesure de fournir une telle lettre sur demande peut entraîner des retards, voire le refus d’entrer dans un pays ou d’en sortir. Donc, mieux vaut se doter d’un tel document.

Qui doit signer ?

La lettre de consentement devrait être signée par les parents qui n’accompagnent pas l’enfant durant le voyage, mais qui ont un droit d’accès auprès de celui-ci.

Par exemple, dans le cas de parents mariés ou vivant dans une union de fait, si seulement le père ou la mère voyage avec l’enfant, l’autre parent doit signer la lettre de consentement. Idem si les parents sont séparés, divorcés ou ne vivent pas ensemble, le parent qui n’accompagne pas l’enfant doit signer la lettre de consentement. Si un enfants voyage avec un oncle ou une tante, les deux parents devront alors signer la lettre de consentement.

Vous trouverez toute l’information requise concernant la lettre de consentement recommandée pour les enfants voyageant à l’étranger en consultant les liens suivants :
voyage.gc.ca/voyager/enfant/lettre-de-consentement
voyage.gc.ca/voyager/enfant/faq