Aluminium

De nouvelles avenues à explorer pour les entrepreneurs de la région

L’industrie de l’aluminium se porte bien au Saguenay – Lac-Saint-Jean. La levée des tarifs douaniers en mai dernier a certainement contribué à donner un nouvel élan aux projets régionaux. Cet été, plusieurs investissements ont d’ailleurs été annoncés sur le territoire dont celui de 209 millions de dollars par Rio Tinto pour ses installations d’Alma. Pour la Société de la Vallée de l’aluminium, il n’en demeure pas moins que beaucoup de travail reste à faire pour assurer le développement des entreprises et la diversification des produits de l’aluminium.

«La levée des tarifs est certainement un facteur positif pour l’industrie, souligne Carole Chapdelaine, présidente de la SVA. On sent que les entrepreneurs et les investisseurs sont moins craintifs et que le contexte est plus favorable qu’il ne l’était. Maintenant, il faut être en mesure d’amener les entrepreneurs à oser et à aller encore plus loin dans le développement de leur entreprise» soutient-elle.

Avec de nouvelles personnes en poste et un nouveau conseil d’administration, la SVA entend bien redoubler d’efforts pour favoriser l’émergence et la croissance des entreprises de transformation de l’aluminium et de fabrication d’équipements spécialisés. C’est en collaboration avec les autres acteurs de l’industrie qu’elle compte y parvenir.

«Nous avons la volonté de travailler main dans la main avec les différents acteurs du milieu, que ce soit le CQRDA, Trans-Al, AluQuébec et autres, afin d’atteindre un but commun. Nous croyons que c’est en joignant nos forces que nous faciliterons la croissance de l’industrie et la diversification du marché», exprime Mme Chapdelaine.

Un bilan positif

La semaine dernière, la Société de la Vallée de l’Aluminium a officiellement lancé ses activités pour l’année 2019-2020. L’organisme a également profité de l’occasion pour présenter son nouveau conseil d’administration et dresser son bilan pour 2018-2019.

Entre le 1er avril 2018 et le 31 mars 2019, la SVA a accompagné 58 projets comparativement à 43 sur la même période entre 2017 et 2018. Elle a également soutenu financièrement 10 projets innovants totalisant des contributions financières non remboursables de 165 000$ grâce au Fond Rio Tinto pour la Vallée de l’aluminium. Un bilan très satisfaisant selon la nouvelle présidente du conseil d’administration de la SVA.

«C’est un bon bilan. Il faut dire qu’année après année, on tente toujours de se dépasser, d’en faire plus pour soutenir un maximum de projets. On croit d’ailleurs qu’avec l’équipe en place actuellement, des gens de plancher qui ont une excellente connaissance de l’industrie, la SVA pourra continuer d’accroître sa portée et ouvrir de nouvelles portes pour les entrepreneurs», souligne-t-elle.

Parmi les mandats sur lesquels se concentrera l’organisme au cours de la prochaine année, il y aura notamment l’industrie du transport, le transport routier, mais aussi le transport maritime. La SVA voit également d’intéressantes opportunités du côté du monde militaire. Comment les entrepreneurs de la région peuvent-ils percer ce marché et développer des produits répondant aux besoins militaires? C’est ce sur quoi l’organisme pourra se pencher avec les entrepreneurs du Saguenay – Lac-Saint-Jean.

«Il y a du marchandage dans de nouveaux marchés. Nous comptons en faire profiter les entrepreneurs de la région et les accompagner dans ce processus afin de continuer à développer la Vallée de l’aluminium, soutient Carole Chapdelaine. La diversification de l’offre, c’est ce qui fera la différence à long terme pour notre industrie. C’est ce qui assurera la pérennité de nos entreprises».