Le soupes Soupçon de Rose sont vendues 10 $.

50 ans Place du Saguenay

Une soupe pour soutenir la recherche sur le cancer

Octobre est le mois de la sensibilisation au cancer du sein et pour soutenir cette cause, des employés de Gestion Sandalwood ont mis sur pied Soupçon de Rose. Cette campagne en est à sa deuxième édition et repose sur la vente de délicieuses soupes artisanales prêtes à mijoter.

Une tournée chaleureuse et gourmande

Dans le cadre de cette campagne, Soupçon de Rose visitera 13 villes du Québec, au cours du mois d’octobre, pour récolter des fonds et soutenir la Fondation du cancer du sein du Québec. Cette tournée est organisée par Gestion Sandalwood, gestionnaire et propriétaire de nombreux centres commerciaux de la province.

Campagne régionale

M. Jean-Patrick Tremblay, propriétaire de Chicoutimi Chrysler, est le président d’honneur de la campagne Soupçon de Rose dans la région. Toute l’équipe du concessionnaire automobile sera impliquée dans la vente de soupes durant le mois d’octobre.

Une journée de vente de soupes se déroulera également dans les quatre centres commerciaux appartenant à Gestion Sandalwood de la région. La journée Soupçon de Rose de Place du Saguenay aura lieu le samedi 20 octobre 2018. Le kiosque de vente sera situé à la place centrale. Il sera ouvert de 10 h à 16 h.

Trois variétés de soupes sont offertes: orzo, orge et lentilles. Ces soupes sont préparées par l’entreprise québécoise Pots de Folie.

Chaque préparation à soupe coûte 10 $ et les bénéfices iront tous à la Fondation du cancer du sein du Québec. 

L’objectif de la campagne régionale est d’amasser 10 000 $.

Procurez-vous une soupe auprès de l’équipe de Chicoutimi Chrysler ou passez au kiosque Soupçon de Rose de Place du Saguenay, le 20 octobre, vous contribuerez à une bonne cause, tout en profitant de soupes savoureuses.

M. Jean-Patrick Tremblay, propriétaire de Chicoutimi Chrysler, est le président d’honneur de la campagne Soupçon de Rose dans la région. M. Tremblay et son équipe feront la vente de soupes au profit de la cause du cancer du sein durant tout le mois d’octobre.

Le cancer du sein en chiffre

Au Québec, on estime à 6000 le nombre de femmes qui ont reçu un diagnostic de cancer du sein cette année et à 1350 le nombre de femmes qui en décéderont.

Les femmes de 50 à 69 ans présentent le taux le plus élevé de cancer du sein. Chez les femmes de 20 à 49 ans, 29% des cancers diagnostiqués sont des cancers du sein et constituent la première cause de décès par cancer dans ce groupe d’âge.

Ces statistiques indiquent donc que, chez nous, si ces tendances se maintiennent :

-    1 femme sur 8 développera un cancer du sein au cours de sa vie;

-    1 femme sur 30 en mourra;

-    au Canada, on estime également que 210 hommes recevront un diagnostic de cancer du sein et que 60 en mourront.

De meilleures chances de survie

Un dépistage précoce améliore les chances de survie et l’accessibilité à des traitements plus efficaces.

Les taux de mortalité due au cancer du sein diminuent depuis le milieu des années 1980. Il est à son niveau le plus bas depuis 1950. Le taux de mortalité normalisé* selon l’âge a chuté de 43% depuis 1986.

Cette réduction est associée à un diagnostic plus précoce grâce, notamment, au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS), ainsi qu’à des traitements plus efficaces grâce à la recherche.

Ces progrès sont également, en partie, liés à la recherche médicale qui a permis de développer des traitements et des programmes de dépistage et de promotion de la santé plus efficaces.

* Nombre de décès par cancer pour 100 000 personnes, ajusté selon la répartition par âge de la population canadienne en 1991, afin de tenir compte des changements dans la distribution de l’âge au fil du temps.

Source: Fondation cancer du sein du Québec