Les partisans des Sags sont de plus en plus nombreux à se présenter au Centre Georges-Vézina pour encourager leurs favoris.

Sags : le succès de l’équipe sourit aux guichets

Les Sags ont attiré en moyenne 482 spectateurs de plus par partie cette saison comparativement à pareille date l’an dernier. Lors des 22 premières rencontres à Chicoutimi, ce sont environ 3200 personnes qui ont pris place sur les bancs du Centre Georges-Vézina.

Jérémy Bezeau — Ce contenu est produit par les étudiants en ATM – Journalisme du Cégep de Jonquière

 «C’est sûr que d’avoir une excellente équipe cette saison aide en grande partie à la popularité de l’équipe et on s’en plaint pas», mentionne le directeur des opérations des Saguenéens, Serge Proulx. Pour ce dernier, il n’y a aucun doute que les succès de l’équipe font en sorte que le nombre de spectateurs a grandement augmenté en comparaison à l’an dernier, mais c’est aussi en raison de l’intérêt des jeunes familles qui sont de plus en plus présentes aux matchs. Il y a eu une augmentation notable des 18 à 35 ans.

«L’engouement est très présent, je te dirais bien honnêtement qu’il y a un gros ‘’buzz’’ autour de l’équipe, et ce depuis le début de la saison», affirme le descripteur à la radio des Saguenéens, Mathieu Belzile-Larocque. Il rappelle que les Saguenéens n’ont pas soulevé la Coupe du Président depuis 26 ans, les partisans sont donc gonflés à bloc pour que la disette se termine.

L’arrivée de joueurs d’impact à la période de transactions aux Fêtes, tels que Dawson Mercer et Raphael Lavoie, apporte elle aussi des redevances jusqu’aux guichets. «Je me souviens du premier match à domicile au retour des Fêtes, il y avait 4300 spectateurs dans le CGV, c’était une foule incroyable qu’on risque de revoir», raconte la voix des Sags à la radio.

«C’est difficile de donner le chiffre exact d’auditeurs aux matchs des Saguenéens à la radio, vu les variations de semaine en semaine. Toutefois, nous prévoyons battre des records d’écoute pour les séries éliminatoires en raison des succès de l’équipe», croit le directeur du contenu et du marketing chez Énergie 94,5, David Tardif.

Selon Serge Proulx, même que l’engouement pour l’organisation soit au maximum, l’équipe restera très compétitive l’an prochain en raison du retour de joueurs clés de la formation.