Lisa-Marie Blais, Meeker Guerrier, Noémie Mercier et Michel Bherer seront les animateurs des différents bulletins de l’émission.
Lisa-Marie Blais, Meeker Guerrier, Noémie Mercier et Michel Bherer seront les animateurs des différents bulletins de l’émission.

Noovo le Fil : une diversité qui fait du bien

Avec des bulletins de nouvelles à 17h, 17h30 et 22h, la venue de « Noovo le Fil » sur les ondes de Noovo est accueillie positivement par les autres médias de la région.

Amélie Simard-Blouin – Ce contenu est produit par les élèves en ATM – Journalisme du Cégep de Jonquière.

« La diversité de presse dans une population est une bonne chose. L’arrivée de l’émission permet d’ajouter une nouvelle voix », soutient le directeur régional Radio-Canada Saguenay-Lac-Saint-Jean, Christian Grégoire.

Pour le directeur général et rédacteur en chef du Quotidien et du Progrès, Marc St-Hilaire, la diversité médiatique est très importante en région. « Je suis de ceux qui défendent et qui vivent de cela. La région du Saguenay–Lac-Saint-Jean est chanceuse et riche en médias locaux. Il y aura toujours de la place pour les médias qui veulent se distinguer. Le grand gagnant est la population, selon ses intérêts », s’exclame-t-il. Il ajoute qu’une population bien informée est plus riche et plus allumée, d’où l’importance d’avoir plus de médias en région.

L’émission sera destinée à l’ensemble du Québec avec des segments régionaux. Pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean, l’équipe est constituée de Louis-Philippe Arsenault, de Catherine Boucher, de Thomas Gagné et de Yohann Gasse.

Fonctionnement

Dès le 29 mars, du lundi au vendredi, Lisa-Marie Blais sera l’animatrice de 17h30 pour, entre autres, la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean. À la tête des bulletins régionaux, elle croit que l’émission sera bien reçue par la population. « Ça a été difficile dans les dernières années, dans les régions il y a eu beaucoup de fermeture. La couverture n’était pas là comme on l’aurait espérée, comme les gens l’auraient espéré », explique l’animatrice dans une capsule de présentation sur le site de Noovo.

La nouvelle émission aura pour but d’informer les gens, d’aller plus en profondeur dans les divers sujets et de toucher un public plus large. Pour ce faire, l’équipe est constituée de journalistes de divers milieux et de différentes générations. « C’est ce qui va nous aider à rejoindre un public qui s’est peut-être senti négligé par les médias traditionnels, un public plus jeune et plus diversifié sur le plan culturel », confie l’animatrice du bulletin national de 17h, Noémie Mercier dans la capsule vidéo.

« Noovo Le Fil » sera différent des autres émissions d’informations selon elle. « On essaie d’éviter l’expression ‘’bulletin de nouvelles’’ parce qu’on veut vraiment s’écarter des codes traditionnels du moule conventionnel du bulletin de nouvelles », affirme l’animatrice. Avec un volet numérique et un format magazine la fin de semaine, Noovo veut créer un tout nouveau genre d’émission d’informations.

« À 22h, ce qu’on veut faire c’est un arrêt, même si la soirée n’est pas encore tout à fait terminée. Une pause pour voir ce qui est le plus important dans tout ce qu’on s’est fait bombarder pendant la journée. Approfondir certains de ces sujets-là, mais à notre façon », révèle l’animateur du bulletin national de 22h, Michel Bherer, dans la capsule vidéo. L’émission sera déclinée sur toutes les plateformes, afin d’informer le plus de gens possible des événements de la semaine, sous tous leurs angles.