La directrice générale du Cégep de Saint-Félicien, Sylvie Prescott.

La Pige

Hockey collégial division 2: Saint-Félicien n’était pas au courant

Élie Duquet - La région ne sera pas représentée dans la nouvelle ligue de hockey collégial de division 2. Si dans les cégeps de Jonquière et de Chicoutimi les directions n’ont tout simplement pas d’intérêt, celle de Saint-Félicien n’a pas été mise au courant de la création d’une telle ligue. C’est du moins ce qu’affirme la directrice générale de l’institution, Sylvie Prescott.

Ce contenu est produit par les étudiants d'ATM - Journaliste du Cégep de Jonquière

 «Il faudrait premièrement qu’on soit interpellé par le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), mais pour l’instant je ne peux pas dire que ça fait partie de mes priorités. Si jamais un mouvement démarrait parmi nos étudiants et que je sentais une motivation, c’est sûr que je m’attarderais à la possibilité!»

Les Jeannois menacés?

Dans le cas où des étudiants étaient intéressés, Mme Prescott affirme cependant qu’il faudrait qu’une étude de viabilité soit faite afin de vérifier si le bassin de joueurs serait assez grand. Si l’étude s’avérait positive, Mme Prescott affirme tout de même que rien ne serait certain puisque Saint-Félicien ne voudrait pas nuire au succès de son voisin, le Cégep d’Alma.

«Après l’étude, il ne resterait plus qu’à voir si deux équipes à proximité seraient viables dans la région. Je n’ai aucun intérêt à faire mourir l’équipe des Jeannois du Cégep d’Alma. Je ne voudrais pas créer une certaine compétition entre nous deux, bien qu’ils fassent partie de la division 1. Ils ont déjà perdu leur équipe de football, je ne voudrais pas que la même chose arrive à leur équipe de hockey.»

Pas d’intérêt ailleurs

Du côté du Cégep de Jonquière, le responsable des sports, Steeve Dufour, affirme que l’institution collégiale ne planifie pas se joindre à cette ligue.

«Nous avons déjà une ligue scolaire de hockey sur glace pour les jeunes qui veulent pratiquer ce sport. Nous aimons mieux investir dans les sports que nous chapeautons déjà qu’en créer un autre sans vraiment avoir de certitudes.»

Malgré le désir connu du Cégep de Chicoutimi de se doter d’une équipe de hockey, le conseiller à la vie étudiante, Jean-Pierre Bolduc, affirme que son institution scolaire ne joindra pas les rangs de la nouvelle ligue de hockey. Mentionnons que le Cégep de Chicoutimi s’est fait refuser l’accès à la division 1 à deux reprises par le passé.

Contrairement à la division 1 où il faut être sélectionné pour faire partie de la ligue, en division 2, aucune institution scolaire ne peut être refusée si elle s’inscrit.