Depuis sa création, les utilisateurs de Go Fund Me ont réussi à collecter plus de 5 milliards de dollars.
Depuis sa création, les utilisateurs de Go Fund Me ont réussi à collecter plus de 5 milliards de dollars.

Go Fund Me n’affecte pas les dons aux organismes

Malgré l’émergence des plateformes de financement participatif comme Go Fund Me, les organismes du Saguenay–Lac-Saint-Jean ne constatent jusqu’à présent aucune répercussion sur les dons des citoyens.

Michaël Fréchette – Ce contenu est produit par les étudiants en ATM ­– Journalisme du Cégep de Jonquière

«On ne ressent pas d’effet négatif en lien avec la popularité de Go Fund Me. Il y a des causes où ce genre de sollicitation est nécessaire. Par contre, on ne peut pas dire que ça a joué négativement dans nos croissances de campagnes au cours des dernières années», a souligné le directeur général de Centraide Saguenay–Lac-Saint-Jean, Martin St-Pierre.

Centraide a comme mission d’amasser des fonds afin de les redistribuer aux organismes offrant un soutien aux personnes dans le besoin sur le territoire du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

«Notre sollicitation est majoritairement en lien avec les campagnes en milieu de travail. C’est-à-dire que des salariés donnent un montant directement de leurs paies. C’est environ 64 % du 2 175 000 $ qu’on a amassé l’année dernière, qui provient de ce créneau. Les gens sont encore au rendez-vous», a fait valoir M. St-Pierre.

De son côté, l’intervenante à la Maison d’accueil pour sans-abri de Chicoutimi, Martine Martin, est d’avis que l’aspect de proximité, ainsi que la relation qui s’établit entre les bienfaiteurs, les organismes et les bénéficiaires n’ont pas de prix.

«Dans notre cas, les donateurs sont régulièrement des connaissances. Ces personnes-là veulent que ça aille directement à la clientèle, ils offrent donc des objets, de la nourriture et des vêtements.»

Martin St-Pierre est cependant bien conscient de la nouvelle tangente technologique et Centraide évolue afin d’accommoder les différents donateurs.

«Tranquillement on s’adapte, on se tourne donc vers la sollicitation en ligne, le don web, pour ceux et celles qui priorisent cette façon de faire. N’empêche que la relation personnalisée reste bien importante là-dedans.»

Au moment d’écrire ces lignes, ce sont une quarantaine de campagnes Go Fund Me qui sont répertoriés au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Une fois combinés, ces sociofinancements ont généré un montant total de 178 781 $.