S’il se qualifie pour les Jeux de 2020, le judoka Antoine Bouchard en sera à une deuxième participation olympique.

Antoine et Léandre Bouchard en route vers les prochains Jeux

Quelques mois avant les Jeux olympiques d’été de Tokyo, le judoka Antoine Bouchard et le cycliste Léandre Bouchard se préparent en vue d’une deuxième participation aux Jeux, même s’ils ne sont pas officiellement qualifiés.

Jade Brouillette - Ce contenu est produit par les étudiants en ATM — Journalisme du Cégep de Jonquière

 Les deux athlètes régionaux s’y préparent depuis environ deux ans et devraient savoir s’ils participent à l’événement en mai.

Au judo, seuls les athlètes parmi le top 18 mondial se qualifient pour les Jeux. Antoine Bouchard n’en fait pas partie présentement puisqu’il pointe au 28e rang.

Le judoka essaie de ne pas trop voir à long terme, mais de plutôt se concentrer sur le processus de qualification qui est crucial pour les mois à venir. «Au départ, mon but est certainement de me qualifier. Si je réussis, mon objectif serait d'obtenir une médaille. Pour y arriver, je suivrai un peu le même plan de préparation qu'il y a quatre ans, soit m’entraîner énormément afin d'arriver au sommet de ma forme le jour de la compétition», affirme-t-il.

S’il se qualifie, il arrivera aux Jeux avec une certaine longueur d’avance puisqu’il a pris part à ceux de 2016. «C'est certain que l'expérience que j'ai acquise lors des derniers Jeux va beaucoup m'aider. La dernière fois, j'étais jeune et je faisais face à l'inconnu. Pour les prochains, je saurai à quoi m'attendre. Je ne veux toutefois pas me faire d'attente et simplement arriver le mieux préparé possible», ajoute le judoka.

Course contre-la-montre pour Léandre Bouchard

Pour ce qui est du cyclisme, comme le Canada est présentement 10e au classement des nations, une seule place est disponible sur l’équipe canadienne. Léandre Bouchard, 14e au monde, se bat donc contre Peter Disera, qui figure parmi le top 6 mondial, pour la seule place disponible.

Le début de saison du cycliste Léandre Bouchard sera crucial pour une qualification aux Olympiques de 2020.

Tout comme son compatriote régional, Léandre veut se concentrer sur son début de saison, mais surtout sur la première Coupe du monde qui aura lieu en mai, puisque ce sera sa dernière chance de se qualifier. «Le chemin pour me rendre aux Olympiques m’excite, lance-t-il. Mon entraînement progresse bien actuellement, mais le vrai test va se faire pendant les compétitions ce printemps. Je veux arriver à la Coupe du monde en excellente forme.»

Le cycliste almatois possède également un bagage olympique puisqu’il a lui aussi participé aux Jeux de 2016. «Comme je les ai déjà faits [les Jeux olympiques], je sais à quoi m’attendre. Je veux juste me concentrer sur ce qui fonctionne et ne pas me laisser déranger par les distractions extérieures, comme l’attention médiatique. Je veux vraiment éviter les distractions négatives», poursuit-il.

Lors des Jeux olympiques de 2016 à Rio, Antoine Bouchard a terminé cinquième à l’épreuve des 66 kilogrammes. Quant à Léandre Bouchard, il a terminé 27e dans sa discipline de vélo de montagne.