Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
L'Ontarienne de 16 ans, Taya Currie a été sélectionnée en 14e ronde, au 267e rang, par le Sting de Sarnia.
L'Ontarienne de 16 ans, Taya Currie a été sélectionnée en 14e ronde, au 267e rang, par le Sting de Sarnia.

Une première femme est sélectionnée au repêchage de la Ligue de l'Ontario

La Presse Canadienne
Article réservé aux abonnés
La gardienne Taya Currie a écrit une page d'histoire, samedi, devant la première femme à avoir été choisi au repêchage de la Ligue de l'Ontario.

L'Ontarienne de 16 ans a été sélectionnée en 14e ronde, au 267e rang, par le Sting de Sarnia.

Currie, qui mesure cinq pieds sept pouces et pèse 140 livres, était considérée comme l'une des meilleures gardiennes de l'Alliance Hockey, une organisation de hockey mineur ontarienne.

Currie, qui a porté les couleurs des Chiefs d'Elgin-Middlesex dans le calibre AAA, s'est décrite comme une gardienne athlétique, flexible et rapide. Elle veut être «reconnue comme une gardienne que les adversaires détestent affronter, mais que les coéquipiers aiment avoir au sein d'une équipe».

Elle n'a pas joué en 2020-21 en raison de la pandémie de COVID-19.

Manon Rhéaume, la seule femme à avoir joué dans la LNH, lors de matchs préparatoires avec le Lightning de Tampa Bay, a disputé une rencontre avec les Draveurs de Trois-Rivières, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Plus récemment, Charline Labonté a pris part à 28 parties dans la LHJMQ, avec le Titan d'Acadie-Bathurst, alors que Shannon Szabados a été en uniforme pour un match dans la Ligue de l'Ouest, avec les Americans de Tri-City.

Ces trois femmes ont connu de très bonnes carrières internationales avec le Canada et elles ont remporté plusieurs médailles olympiques.