Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Steve Turcotte
Le Nouvelliste
Steve Turcotte
La coupe du Président est le trophée remis à l’équipe championne des séries dans la LHJMQ.
La coupe du Président est le trophée remis à l’équipe championne des séries dans la LHJMQ.

Petit guide de fin de saison

Article réservé aux abonnés
Contre vents et marées, la LHJMQ poursuit sa saison. Le cap de la mi-février dépassé, les 18 équipes du plateau se préparent lentement mais sûrement aux prochaines séries éliminatoires.

Rien n’est évidemment coulé dans le béton pour les prochains mois, tout est lié à la pandémie. Il y a néanmoins des éléments qui sont en chantier et sur lesquels les formations s’appuient pour planifier leurs activités.

Petit guide de fin de saison dans le circuit Courteau.

Combien reste-t-il de matchs?

Il n’y a pas de chiffre précis coulé dans le béton. La ligue va s’ajuster aux annonces gouvernementales. Par exemple, s’il y a des régions qui basculent en zone orange dans les prochaines semaines, le nombre de matchs à cette saison unique va fluctuer à la hausse.

Le pire des scénarios, c’est que la grande majorité des clubs restent en zone rouge d’ici au printemps.

Dans ce cas, il y a trois séquences d’environnements protégés dans les cartons de la ligue. Une première est lancée ce week-end et meublera la semaine de relâche scolaire à Chicoutimi, Gatineau et Rimouski. Chaque amphithéâtre va présenter deux parties par jour, pour un total de douze parties étalées sur une période de neuf jours (six par équipe).

Après ce segment, deux autres segments d’environnements protégés ont été prévus au besoin, avec quatre matchs pour chaque équipe. L’un d’eux a été officialisé il y a quelques jours, et les villes hôtesses seront Sherbrooke, Val-d’Or, Victoriaville et Drummondville.

Avec ce scénario, certaines équipes vont atteindre le cap des 40 matchs, la très grande majorité des équipes toucheront au moins le plateau des 30 parties. L’équipe la plus affectée par la COVID, les Tigres, disputerait quant à elle 28 matchs avant le déclenchement des éliminatoires.

Il est déjà entendu que le classement sera concocté en fonction du pourcentage d’efficacité de chacune des équipes, puisqu’il est acquis qu’il sera impossible d’en arriver à un calendrier équilibré. Il faut aussi surveiller attentivement, en parallèle, ce qui se passe dans les Maritimes. Il y a des clubs dans cette division qui n’ont pas joué... depuis trois mois!

Quel format, les séries?

Tous les clubs seront invités à la grande danse du printemps en 2021.

La première ronde se déroulera à l’intérieur des divisions. Les deux meilleures équipes de chaque division obtiendront un laissez-passer pour la première ronde, laissant le champ libre aux quatre autres équipes.

En jumelant les gagnants du premier tour aux équipes qui auront droit à un repos en première ronde, il restera donc 12 équipes en lice au deuxième tour, qui sera disputé à nouveau à l’intérieur des divisions.

Pour le troisième tour par contre, les deux divisions du Québec croiseront le fer, selon la formule alternée.

Il y aura donc trois équipes survivantes après cette phase, dont une des Maritimes, alors un tournoi à la ronde sera nécessaire pour déterminer les deux équipes finalistes.

Voilà pour le grand principe qui a été adopté. Mais certaines variables sont toujours susceptibles de bouger. Notamment la longueur des séries. On va peut-être adopter la formule trois de cinq pour le premier tour. Le souhait de la LHJMQ, c’est que la grande finale soit un quatre de sept. Le reste sera modelé en fonction du temps à la disposition de la ligue pour tenir ses séries.

Il y aura-t-il une Coupe Memorial?

C’est une question encore sans réponse. La Ligue de hockey de l’Ouest (WHL) a annoncé son désir de lancer sa saison à la fin du mois.

Pour la Ligue de l’Ontario (OHL), c’est plus compliqué. Et plus les semaines s’écoulent, moins il semble probable qu’elle trouve une façon de reprendre ses activités.

Si la OHL finit par tourner le coin, tout indique qu’il y aura un tournoi de la Coupe Memorial. Dans le cas contraire, les discussions s’annoncent musclées. La WHL et la LHJMQ peuvent-elles aller de l’avant pour couronner un champion canadien sans la présence de la OHL? Même si techniquement, c’est un scénario qui pourrait se réaliser, ne pariez pas votre plus belle chemise là-dessus!

Le repêchage des joueurs midgets pourrait-il être déplacé à l’automne?

Absolument. Il y a des discussions à l’interne en ce moment sur le moment idéal pour tenir l’événement. Ce qui est certain, c’est que la séance ne sera pas tenue en juin comme à l’habitude, puisque tout indique que les équipes de la LHJMQ seront encore en action à ce moment-là.

C’est possible pour juillet, tout comme au mois d’août, mais il y a un courant actuellement qui essaie de faire pencher la balance vers l’automne, puisque les équipes de la Ligue de hockey midget AAA, principale pépinière du circuit, n’ont toujours pas disputé de matchs cette saison.

Peu importe la date retenue, il semble acquis que l’activité sera virtuelle, tout comme l’an dernier. Espérons qu’une fois que la pandémie sera maîtrisée, la ligue reviendra à ses bonnes habitudes de profiter de sa séance de sélection pour faire une opération grand public dans l’un de ses arénas.