Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Steve Turcotte
Le Nouvelliste
Steve Turcotte
Pressenti comme un potentiel choix de premier tour au prochain repêchage de la LNH, Zachary Bolduc va poursuivre son stage junior à Québec.
Pressenti comme un potentiel choix de premier tour au prochain repêchage de la LNH, Zachary Bolduc va poursuivre son stage junior à Québec.

Finale de la coupe du Président: les Remparts vont s’armer jusqu’aux dents

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Pendant que les deux dernières équipes en vie se battent pour le gros trophée, 16 autres clubs sont déjà en mode préparation en vue du repêchage.

Pour cette dernière chronique de la saison, coup d’œil sur ce qui se dessine pour les prochaines semaines.

Les Remparts armés jusqu’aux dents

Les Remparts souhaitent accueillir le tournoi de la coupe Memorial. Ce n’est pas un secret d’État!

Et Patrick Roy n’a pas l’intention d’y faire de la figuration.

Après une saison surprenante des jeunes Remparts, Roy croit que son noyau peut se battre contre les meilleures équipes en 2021-22 avec l’injection de vétérans. Il a déjà placé quelques pions l’hiver dernier, en expédiant Pierrick Dubé à Chicoutimi. Cette transaction est élastique, le gros défenseur Louis Crevier et l’attaquant Christophe Farmer feront le chemin inverse cet été.

Roy s’est aussi entendu avec un de ses homologues pour faire l’acquisition d’un gardien de 20 ans. La manœuvre lui a réussi l’an dernier avec Thomas Sigouin, il répète le même geste même si ça veut dire que son jeune gardien vedette, William Rousseau, sera vraisemblablement de nouveau confiné à un rôle d’auxiliaire.

Mais le vrai coup d’éclat des Remparts, ce sera l’acquisition de Zachary Bolduc. Océanic et Remparts ont bien failli s’entendre l’hiver dernier pour le transfert de l’attaquant vedette natif de Bécancour. Cette fois, c’est réglé, même si l’Océanic aurait préféré attendre avant que ça ne s’ébruite!

Le prix est faramineux: trois choix de premier tour, un autre de second tour. L’arrivée de Bolduc permet toutefois aux Remparts de croire en leurs chances au cours des deux prochaines saisons, ce qui justifie probablement le prix payé aux yeux de Roy.

Ce dernier ne s’arrêtera pas là. Il est en train de se magasiner de la profondeur offensive au moment où ces lignes s’écrivent…

Les Sea Dogs veulent progresser

Si les Remparts ont annoncé leur intention de postuler pour être les hôtes du tournoi de la coupe Memorial, les Sea Dogs réfléchissent encore.

Le directeur-gérant Trevor Georgie est néanmoins déterminé à propulser son équipe vers l’avant, après une saison bien décevante. Il va donc greffer à son noyau le vétéran attaquant de 19 ans William Dufour. Dans cette transaction, le choix de premier tour des Sea Dogs se retrouvera chez les Voltigeurs.

Ces derniers cherchent maintenant à bouger Xavier Simoneau. La destination la plus plausible est évidemment Gatineau, lui qui est originaire de l’Outaouais. Reste à voir si Philippe Boucher et Louis Robitaille peuvent s’entendre sur le prix, alors que les Olympiques n’en seront qu’à l’an II du jeune noyau en place.

Ce qui est clair, c’est que Boucher tente d’amasser le plus de valeurs possible en ce moment pour tenter de séduire le Phoenix de Sherbrooke, qui doit parler au premier rang lors du repêchage.

Les Voltigeurs rêvent à Ethan Gauthier, fils de Denis. Il est étiqueté meilleur espoir de sa cuvée par la Centrale du soutien au recrutement, une évaluation qui semble faire consensus autour de la ligue.

D’ailleurs, s’il y a des clubs qui sont inquiets de la tournure du repêchage puisque la Ligue midget AAA a suspendu ses activités cet hiver, d’autres salivent et croient que cette fournée sera délicieuse à souhait.

Aux dernières nouvelles toutefois, le Phoenix n’avait pas l’intention de monnayer sa première sélection. «Maximum 20 % de chances que ça arrive», me glisse-t-on à l’oreille dans le camp sherbrookois.

Si jamais le Phoenix change d’idée, ce sera parce que les Voltigeurs – ou une autre équipe – aura accepté de débourser un prix faramineux!

Mystère à Shawinigan

Pendant ce temps, une autre équipe dont le but est de soulever la coupe du Président dans un an est très discrète. Les Cataractes se relèvent encore du brutal échec en première ronde face à l’Océanic de Rimouski, et Martin Mondou doit être chirurgical dans ses gestes pour redresser sa barque, car il n’a pas la même marge de manœuvre que ses rivaux.

Il doit embaucher un pilote, puisque l’option au contrat de Ron Choules n’a pas été exercée. Sur ce plan, ne vous fiez pas trop aux rumeurs, il y a eu peu de candidats rencontrés jusqu’à maintenant. Les Cataractes pourraient très bien se présenter au repêchage sans pilote, ce n’est pas le dossier prioritaire de Mondou.

L’équipe se prépare actuellement à repêcher en première ronde, tout en multipliant les appels pour tenter d’obtenir du renfort pour 2021-22. Pas impossible du tout que les Cataractes bonifient leur trio de joueurs de 20 ans. Au moins un défenseur est attendu via transaction, et probablement un attaquant aussi pour amoindrir le départ potentiel de Vasily Ponomarev vers la KHL. Le Russe de 19 ans préfère effectivement jouer dans son pays la saison prochaine. À moins que les Hurricanes de la Caroline, qui l’ont mis sous contrat, l’obligent à revenir en Amérique du Nord, les Cataractes devront faire leur deuil de l’électrisant joueur de centre…