Les Sags ont maintenu un dossier de 2-1-3 dans l'environnement protégé de la LHJMQ à Québec. 
Les Sags ont maintenu un dossier de 2-1-3 dans l'environnement protégé de la LHJMQ à Québec. 

Yanick Jean satisfait à «110%» des Sags dans l'environnement protégé

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Pour l’entraîneur-chef des Saguenéens de Chicoutimi, Yanick Jean, le passage de son équipe dans l’environnement protégé de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) dans la Capitale nationale a rempli toutes ses promesses, et même plus.

«110%», a-t-il lancé après le sixième et dernier match, jeudi soir, le seul revers en temps réglementaire de sa troupe, 3-0 contre l’Armada de Blainville-Boisbriand, toujours invaincu en huit rencontres cette saison.

Pour les cinq autres rencontres, les Chicoutimiens ont amassé au moins un point dans chacune des parties, avec deux victoires et trois défaites en prolongation. Plus important encore, avant l’événement à Québec, les Sags avaient disputé seulement cinq matchs. Ils en comptent maintenant 11.

«C’est fou, même dans nos rêves les plus optimistes, on n’aurait jamais pensé que ç’aurait pu être un succès comme ça. Tout a été comme sur des roulettes pour toutes les équipes», d’exprimer le pilote des Bleus, au sujet du déroulement des deux dernières semaines, où aucun résultat positif à la COVID-19 a été rapporté.

La présence des Sags avait également été mise en doute après un cas au sein d’un membre du personnel, mais après avoir testé tout le monde deux fois plutôt qu’une, ils ont pu s’amener dans la bulle de Québec pour croiser le fer avec les six autres formations, en plus d’être testés trois autres fois.

Devant se débrouiller sans les deux piliers offensifs Hendrix Lapierre et Dawson Mercer, qui participent au camp de l’équipe canadienne junior, ainsi que des deux joueurs européens, dont le vétéran défenseur Artemi Kniazev et le nouveau venu Matej Kaslik, les Sags n’ont pas été intimidés sur la glace. « Veut, veut pas, ça me faisait peur au départ, l’ajustement, sans trois éléments-clés, en plus de Matej Kaslik. Il en manquait quatre en s’en venant ici. On a embrayé rapidement et chapeau à tous nos joueurs », de souligner Yanick Jean, estimant que l’expérience sera très bénéfique pour le futur.

« Ils ont prouvé qu’ils étaient capables d’ajuster leur manière de jouer par rapport à l’alignement qu’on a. On en avait parlé avant de partir dans des rencontres d’équipe pendant le confinement. On voulait jouer un style plus simple avec les joueurs qui nous manquaient. Lorsque ça va arriver, si ça arrive encore en cours de route, on va savoir comment se comporter dans cette situation », estime l’entraîneur-chef.

Les joueurs des Bleus reprendront l’entraînement lundi, après avoir profité de trois jours complets de congé à leur retour au Saguenay.

Les Sags ont conclu l’expérience de l’environnement protégé, jeudi soir. Ils ont subi leur seul revers en temps réglementaire, 3-0, contre l’Armada de Blainville- Boisbriand, invaincu en huit rencontres cette saison.

Maintenant, la question est de savoir si une deuxième bulle pourrait être mise en place d’ici la pause des Fêtes. Les dirigeants de la LHJMQ traceront leur bilan mardi, en plus de faire le post-mortem de cette première expérience avec la santé publique. « Ensuite, nous verrons quelle sera la décision du gouvernement sur la zone rouge et comment les situations évoluent au Québec. Si l’environnement protégé reste le seul moyen d’avoir des rencontres, c’est sûr que nous allons analyser tout cela et essayer de répéter ce genre d’événement », a mentionné le commissaire adjoint de la LHJMQ, Martin Lavallée, dans un texte publié sur le site Internet de la ligue.

Yanick Jean aimerait bien répéter l’expérience prochainement, mais est aussi conscient des exigences d’une telle bulle. « On va faire ce qu’on fait depuis le début de la saison, c’est-à-dire de continuer d’encadrer nos joueurs, de s’assurer qu’ils suivent leurs cours, qu’ils aient du succès, et de poursuivre leur développement individuel lors des entraînements. On ne peut pas voir trop à long terme. On va y aller une semaine à la fois. On a notre plan d’entraînement pour la semaine prochaine et on va voir ce que le futur nous réserve à partir de là », d’indiquer l’entraîneur-chef chicoutimien.

+
LE CAPITAINE SAMUEL HOUDE REPRÉSENTERA LES SAGS VIRTUELLEMENT

Le capitaine des Saguenéens, Samuel Houde, aura un peu plus de pain sur la planche que ses coéquipiers, durant les prochains jours. Il doit se préparer pour son premier match du tournoi virtuel de la Coupe Memorial sur le jeu NHL 21, au PlayStation 4. 

Au cours des prochaines semaines, la Ligue canadienne de hockey a mis en place un tournoi national regroupant des joueurs des 60 équipes et quatre personnalités invitées. Samuel Houde disputera son premier match du tournoi à élimination directe jeudi prochain, à 18h50, contre l’attaquant des Wolves de Sudbury Blake Murray. Le gagnant passera à la ronde suivante, tandis que le perdant sera éliminé. La compétition amicale culminera avec la grande finale, un deux de trois, le 17 décembre. 

Tous les matchs seront webdiffusés en direct sur Facebook Live et sur Twitch. «C’était d’essayer d’envoyer la personne qui se débrouillait le mieux pour bien nous représenter», annonce Samuel Houde, au sujet du processus de sélection qui s’est décidé entre lui et Hendrix Lapierre, qui participe au camp de l’équipe canadienne junior. 

Joueur régulier depuis plusieurs années, Houde croit en ses chances de faire un bout de chemin dans le tournoi. « Je risque de me pratiquer un peu. Il ne faut pas trop que je joue à la console, mais je vais essayer de m’entraîner un peu avant. En ce moment, je risque de prendre quelques journées de repos. La bulle a été difficile sur l’aspect physique », convient le capitaine des Saguenéens qui, tout comme son entraîneur, trace un bilan très positif de l’environnement protégé. 

« On est arrivés avec une bonne mentalité, souligne-t-il. Ça nous a permis de jouer et je pense qu’on a fait une bonne amélioration en tant qu’équipe. On avait un alignement réduit et je pense qu’on s’est très bien débrouillés malgré tout. »

Le capitaine Samuel Houde va représenter les Saguenéens de Chicoutimi au tournoi virtuel de la Coupe Memorial.