À son tout premier départ dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, le gardien recrue des Saguenéens, Sergei Litvinov a été solide et il a aidé les siens à arracher un point dans un revers crève-coeur de 3-2 en prolongation.
À son tout premier départ dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, le gardien recrue des Saguenéens, Sergei Litvinov a été solide et il a aidé les siens à arracher un point dans un revers crève-coeur de 3-2 en prolongation.

Plusieurs points positifs chez les Sags malgré la défaite [VIDÉO]

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Défaite crève-coeur en prolongation 3-2 pour les Saguenéens de Chicoutimi et le gardien recrue Sergei Litvinov, dimanche, aux mains des Olympiques de Gatineau. Mais pour l’entraîneur-chef Yanick Jean, c’est surtout la progression constante de l’ensemble de ses troupes qu’il retient à l’issue de ce duel qui leur a quand même permis de récolter un point.

«Je suis vraiment content. On n’a pas arrêté de progresser depuis que nous sommes entrés dans la bulle. (...) On est arrivé ici, et si on oublie la première période contre Victoriaville, notre équipe ne cesse de progresser avec l’alignement qu’on a. On montre énormément de caractère et de détermination. Il n’y a rien de négatif», a-t-il souligné en point de presse virtuel.

«On avait des points clés dans le plan de match et même si on a beaucoup de nouveaux joueurs qui ont des rôles plus importants que d’habitude, ils l’ont bien fait. On voulait mettre de la pression sur leurs défenseurs et ils l’ont fait. On voulait essayer de profiter d’une situation spécifique en zone adverse et on a eu des chances de marquer à partir de cela. On met l’accent sur les bonnes choses depuis le début de la saison à l’entraînement et ça paraît dans les matchs. Notre niveau de compétitivité est très élevé et c’est ce qu’on continue à voir», explique-t-il.

De fait, les Saguenéens ont imposé leur rythme dès le début de la rencontre et leur pression en zone adverse a fini par porter ses fruits. Le travail contre la bande de Tristan Pelletier a permis à Fabrice Fortin puis à Thomas Belgarde de s’emparer de la rondelle. Belgarde n’a pas raté sa chance et a déjoué le jeune gardien Emerik Despatie dans le haut du filet pour son deuxième de la saison et de la bulle. De son côté, la recrue Sergei Litvinov a fort bien paru en première en contrant l’attaque gatinoise et en résistant à un premier jeu de puissance en fin de rencontre, bien appuyé par ses coéquipiers et ses poteaux sur deux tirs des Olympiques.

«Pelletier, Belgarde et Fortin ont probablement joué leur meilleur match de la saison. Ils ont été très, très efficaces en échec avant et très physiques aussi. Ils ont été bons autour du filet adverse et auraient pu facilement sortir de ce match avec deux-trois buts facilement. Il y a des points positifs et ce trio a ben fait », a convenu le pilote des Bleus.

Premier but de Mann

Les Olympiques ont profité de la deuxième période et de l’indiscipline des Sags pour prendre les devants 2-1, mais l’écart aurait pu s’accentuer sans l’efficacité de Litvinov. Les Olympiques ont nivelé la marque sur un tir de Kieran Craig à mi-chemin de la deuxième. Après avoir vu son premier tir bloqué, il n’a pas raté sa deuxième chance sur un retour lorsqu’il s’est à nouveau retrouvé avec la rondelle libre dans l’enclave.

Les Gatinois ont eu une chance de marquer sur un tir de pénalité à mi-chemin de la rencontre, quand Michaël Pellerin a attrapé la rondelle d’une main pour s’en débarrasser aussitôt. Le hic, c’est qu’il se trouvait dans le demi-cercle de son gardien. Zachary Dean a bien tenté de déjouer Litvinov, mais le cerbère des Sags ne s’est pas laissé berner.

L’indiscipline des Bleus a fini par coûter un but avec moins de quatre minutes à jouer en période médiane. Profitant d’un troisième avantage numérique, les Olympiques ont effectué un beau Tic-Tac-Toe qui a permis à Mathieu Bizier de prendre de vitesse Litvinov à sa gauche.

En troisième, les Olympiques ont poursuivi sur leur élan, mais un bel arrêt de Litvinov dès le début, suivi du premier but de Matteo Mann dans la LHJMQ sur un tir de la pointe, ont relancé les Chicoutimiens pour le reste de la rencontre. Avec 37 secondes à jouer en temps régulier, les Sags ont chauffé le jeune cerbère gatinois, mais en vain.

En prolongation, les Sags ont repris là où ils avaient laissé, mais après 2mn44, Samuel Savoie est parvenu à trouver la mince brèche laissée par Litvinov pour permettre aux siens de se sauver avec la victoire, une cinquième consécutive dans leur cas.

Thomas Belgarde et ses compagnons de trio, Fabrice Fortin et Tristan Pelletier, ont connu un fort match. Belgarde a inscrit le premier but de la rencontre.

«De la manière dont on s’est comporté en troisième et le nombre de chances qu’on a eu de marquer par rapport à l’adversaire, on aurait même pu mettre ce match hors de portée. On ne peut pas être moins qu’énormément satisfaits de la manière dont on a joué», a soutenu Yanick Jean.

Première étoile : Litvinov

À son premier départ dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Sergei Litvinova aurait sans doute préféré signer une première victoire, mais sa prestation lui a valu la première étoile du match.

Bien sûr, au début, le gardien d’origine russe était nerveux derrière son calme apparent. Malgré la nervosité, il a indiqué que cette première période s’inscrit parmi ses bons moments en raison de l’appui de ses coéquipiers et la neutralisation du premier avantage numérique de Gatineau.

«Je suis encore sous le coup de l’émotion, a-t-il admis d’entrée de jeu lorsqu’interrogé sur ce baptême du feu dans la LHJMQ. J’ai fait de mon mieux, mais ça ne s’est pas terminé de la façon dont je l’aurais voulu. Je ne suis pas déçu. C’était un but chanceux. Il faut maintenant l’oublier et penser au match de demain (lundi). Je dois travailler plus fort si je veux gagner.»

Fait amusant, en deuxième période, les arbitres avaient d’abord décerné une pénalité à Pellerin pour ensuite changer la décision pour un lancer de punition. «J’ignorais que c’était un lancer de punition et je l’ai su lorsque l’arbitre est venu me le dire», a-t-il avoué sourire en coin. Mais cela ne l’a pas déstabilisé. «Je suis confiant face à des échappées, c’est l’une des forces de mon jeu.»

Yanick Jean s’est aussi montré très satisfait de la tenue du jeune cerbère. «Ça faisait deux mois qu’il n’avait pas gardé les buts dans un match. Il n’avait jamais gardé les buts dans cette ligue et il se retrouve face à (Zachary) Dean en échappée en deuxième. Il a fait deux arrêts clés qui nous ont permis d’amasser un gros point en fin de match.»

Le pilote des Bleus a aussi eu un bon mot pour la recrue de Saint-Félicien, Fabrice Fortin. «Il compétitionne à chaque présence et c’est ce qu’on veut voir. Il a beaucoup progressé depuis le début de la saison et il est de plus en plus efficace avec son bâton et avec son corps pour se mettre dans le chemin de l’adversaire. Il se dirige encore plus au filet. À long terme, il va apporter une touche offensive. C’est un joueur en qui on a confiance pour le futur. Il est capable de nous donner des minutes importantes et efficaces de jeu depuis que Mercer et Lapierre sont partis», de conclure Yanick Jean.

POINTES DE PLUME

• Le masque de Litvinov est une autre création de l’artiste Sylvie Poitras. Outre le logo des Sags, on y voit de chaque côté un griffon de Saint-Pétersbourg...

• Pas de répit pour les Saguenéens qui seront à nouveau en action lundi après-midi, à 14h, contre les Remparts de Québec. Pour la troupe de Yanick Jean, il s’agira d’un troisième match en quatre jours. Depuis le début de la série de matchs dans la bulle sanitaire, leur fiche est d’une victoire et deux défaites en prolongation...