Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les Cataractes se sont emparés du deuxième laissez-passer de la division Est avec cette victoire. Les Sags avaient déjà obtenu le leur, mercredi, en plus de leur titre de division jeudi.
Les Cataractes se sont emparés du deuxième laissez-passer de la division Est avec cette victoire. Les Sags avaient déjà obtenu le leur, mercredi, en plus de leur titre de division jeudi.

L’opportunisme des Cataractes a raison des Sags

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Les Saguenéens ont disputé un match digne d’une dernière rencontre sans conséquence au classement, vendredi soir, alors que les Cataractes de Shawinigan ont été opportunistes pour l’emporter 6 à 1 au Colisée Desjardins de Victoriaville, dans ce qui était le tout dernier match de la saison régulière dans la LHJMQ pour les équipes du Québec.

La rencontre n’avait aucune signification pour les Saguenéens, eux qui étaient déjà assurés de terminer au premier rang de la division Est. De leur côté, les Cataractes avaient besoin de cette victoire pour s’emparer du deuxième laissez-passer de la division en vue du premier tour éliminatoire. Les Tigres de Victoriaville terminent au troisième rang.

Avec le résultat qui n’avait aucune importance, Yanick Jean n’avait pas trop d’attente vis-à-vis ce dernier match, même que le pointage final ne l’a pas dérangé outre mesure. Il avait décidé de donner congé à Alexis Shank et c’est Sergei Litvinov qui était devant la cage des Sags. Si le gardien a plutôt bien fait cette saison, le match de vendredi a été un peu plus difficile pour lui. Il a accordé sept buts sur 28 tirs. D’ailleurs, Yanick Jean était bien au fait que son gardien n’avait pas connu la meilleure sortie de sa jeune carrière. « Ils ont eu six chances de marquer en deux périodes. Notre gardien a donné quelques mauvais buts. »

À l’autre bout, Antoine Coulombe a fait le travail avec 21 arrêts.

Seul point positif chez les Sags dans ce match, ils ont été en mesure d’éviter les blessures. « En troisième, on n’avait plus rien à gagner. Notre but, c’était d’épargner les blessures et on sort de la sans blessure. Dans la situation, c’était probablement la chose la plus importante. Maintenant, on se met en mode série », a fait savoir le pilote des Bleus.

Sergei Litvinov a connu une sortie laborieuse avec sept buts accordés sur 28 lancers.

Au sujet des joueurs absents, Yanick Jean a confirmé que Pierrick Dubé aurait pu jouer les deux matchs de la « bulle », mais qu’il a été laissé de côté de façon préventive. Dans les cas de Thomas Belgarde et Félix Lafrance, une mise à jour devrait être faite la semaine prochaine.

La saison désormais terminée, les Sags seront en congé pour deux semaines en vertu de leur laissez-passer pour le premier tour éliminatoire, qui sera disputé à compter de jeudi prochain. Le calendrier officiel n’est toutefois pas encore connu. « On va se concentrer, lors de la première semaine, sur le travail qu’on a à faire. Lors de la deuxième, on va mettre plus l’accent sur l’équipe qu’on devrait rencontrer », a mentionné Yanick Jean.

Un match sans trop de rythme

Les Cataractes ont pris les devants dès les premières minutes. Le défenseur Justin Bergeron a redoublé d’efforts pour provoquer une pénalité en zone neutre. L’attaque massive n’a mis que huit secondes avant de frapper, par l’entremise de Mavrik Bourque, sur une passe de Bergeron. Il s’agissait du tout premier tir sur le filet de Sergei Litvinov.

Le gardien n’a pas aidé sa cause, peu de temps après. Alors que les Sags évoluaient avec un homme en plus, il a touché la rondelle en dehors du losange derrière la ligne des buts pour écoper à son tour d’un deux minutes. Heureusement, Shawinigan n’a su profiter de cette occasion.

Si les Sags n’avaient rien d’une équipe de premier plan en première période, avec seulement cinq tirs et aucune occasion franche de marquer, ils se sont ressaisis en début de deuxième. Beaucoup plus incisifs dans les trois territoires, ils ont accentué la pression et c’est finalement Vincent Lévesque qui a profité de la belle montée de Louis Crevier pour créer l’égalité en fonçant au filet.

Les Chicoutimiens ont ensuite eu l’occasion de prendre les devants, après que leurs efforts leur aient rapporté un avantage numérique, mais ils n’ont pu profiter de cette chance. Leurs adversaires ont fait tout le contraire en étant opportunistes dès leur première occasion de marquer en période médiane.

Les vétérans et joueurs de 21 ans Karl Boudrias, Alexis Shank et Samuel Houde ont disputé leur dernier match de saison régulière en carrière dans la LHJMQ.

C’est encore Bergeron qui a fait un beau jeu pour amener la rondelle au filet. Litvinov s’est retrouvé complètement sur le côté de son filet alors que la rondelle séjournait dans le demi-cercle bleu. Olivier Nadeau n’a eu qu’à la déposer dans une cage béante pour remettre son équipe aux commandes.

De retour avec un homme en plus, les Sags ont encore été les artisans de leur propre malheur quand Matej Kaslik s’est fait prendre pour avoir fait trébucher un adversaire. Fidèles à leur habitude, les Cataractes en ont profité pour doubler leur avance. Bien posté devant Litvinov, Nadeau a saisi le retour du lancer de Xavier Bourgault pour battre le gardien des Bleus, qui cédait pour une troisième fois sur seulement 13 tirs.

Visiblement insatisfait de la tenue de son équipe, Tristan Pelletier a décidé de jeter les gants devant Charles Beaudoin afin de dynamiser les troupes en fin de deuxième. Le combat a eu l’effet voulu alors que ses coéquipiers ont été plus insistants en zone offensive, sans toutefois être en mesure de percer la muraille d’Antoine Coulombe.

Les hommes de Yanick Jean ont continué sur cette petite lancée dans les premières minutes de troisième, mais rapidement, les Cataractes ont jeté une douche d’eau froide sur leurs têtes. Marc-Antoine Pépin a simplement envoyé la rondelle au filet avec un lancer frappé de la pointe sans trop de conviction, mais Litvinov n’a rien vu. C’était 4 à 1. Mavrik Bourque, en avantage numérique, Anthony DiCesare et Olivier Nadeau, avec son premier match de trois buts en carrière, ont complété la marque en fin de match.

Mercer honoré pour le mois de mars

Plus tôt vendredi, la LHJMQ a fait connaître les joueurs du mois de mars. L’attaquant des Sags Dawson Mercer a reçu le titre d’Attaquant du mois avec une récolte de neuf buts et neuf aides en neuf matchs. Il a récolté un point dans chacun des matchs du mois, en plus d’inscrire deux tours du chapeau.

Le natif de Bay-Roberts est le meilleur pointeur des Sags cette saison avec un récolte de 36 points, dont 19 buts, en 23 matchs. Il a connu une séquence de 13 matchs consécutifs avec au moins un point, qui s’est arrêtée lors du match de vendredi soir.

Quelques heures avant la rencontre, Dawson Mercer a été nommé Attaquant du mois de mars.

Jordan Spence et Jonathan Lemieux des Foreurs de Val-d’Or et Justin Côté des Voltigeurs de Drummondville ont respectivement été nommés Défenseur, Gardien et Recrue du mois.