Olivier Pouliot et Christophe Farmer célèbrent le deuxième but des Saguenéens aux dépens des Remparts de Québec, lundi, dans une victoire de 3-0 au Centre Vidéotron de Québec. Pour le gardien Alexis Shank, il s’agissait d’un 10e jeu blanc en carrière dans la LHJMQ.
Olivier Pouliot et Christophe Farmer célèbrent le deuxième but des Saguenéens aux dépens des Remparts de Québec, lundi, dans une victoire de 3-0 au Centre Vidéotron de Québec. Pour le gardien Alexis Shank, il s’agissait d’un 10e jeu blanc en carrière dans la LHJMQ.

Les Saguenéens frisent la perfection face aux Remparts [VIDÉOS]

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Malgré un deuxième match en 24 heures et un troisième en quatre jours, les Saguenéens se sont montrés intraitables face aux Remparts de Québec qu’ils ont blanchis 3-0, lundi, au Centre Vidéotron. Le gardien Alexis Shank a ainsi signé un 10e jeu blanc en carrière avec les Bleus, solidement soutenu par la brigade défensive.

En point de presse virtuel, l’entraîneur-chef Yanick Jean a d’ailleurs salué le travail de son groupe de défenseurs et leur jeu physique qui complique le travail de l’adversaire. « La manière qdontue nos joueurs ont travaillé défensivement devant lui, c’est remarquable. Ils sont physiques et ils rendent la vie difficile à l’attaque adverse depuis le début de la compétition (dans la bulle). Quand tu regardes Crevier et Boudrias être physiques de même, c’est pas l’fun pour des attaquants adverses. Ils s’assurent de neutraliser les éléments soir après soir », a-t-il indiqué.

Yanick Jean a aussi souligné la contribution bénéfique de Loris Rafanomezantsoa depuis son retour au jeu. « C’est un autre défenseur physique qui s’ajoute à notre brigade. Pellerin, Rafa, Crevier et Boudrias sont extrêmement physiques et ça devient difficile de jouer contre eux. C’est ce vers quoi on veut aller. On veut que lorsque Kniazev rentrera, on soit bien positionné par rapport à la manière qu’on joue », a ajouté le pilote des Sags.

Le vétéran défenseur Karl Boudrias joue son rôle de leader dans l’équipe et au sein de la brigade défensive.

Ce dernier a aussi rendu hommage au « travail exceptionnel » des préparateurs physiques et mental qui ont veillé à ce que les joueurs gardent la forme et la motivation malgré 11 jours sans pouvoir pratiquer avant d’entrer dans la bulle. Les joueurs ont aussi droit à ses bons mots, eux qui ont acheté le plan et se sont présentés à Québec avec la bonne attitude. « Ils sont venus en se disant peu importe ce qui nous manque, on va s’assurer que notre équipe progresse au fur et à mesure que les matchs vont se jouer dans la bulle. C’est bon d’être ensemble, d’avoir du succès. (...) Tout le monde est sur la même page. Je ne vois pas de gestes d’individualisme ni d’égoïsme et c’est ce qu’il faut continuer à voir dans notre équipe. »

Lundi soir, l’équipe pouvait donc prendre le temps de savourer la victoire avant de remettre les bottes de travail mardi à l’entraînement en vue du match contre les Cataractes de Shawinigan mercredi à 14h. « On a 24 heures pour se préparer. On veut continuer de progresser. On ne se laissera pas endormir par la manière qu’on joue. » Après quatre matchs dans la bulle, les Sags présentent un dossier de deux victoires et deux défaites en prolongation.

Des Diables rouges amorphes

Lundi, les Saguenéens ont amorcé la rencontre en force, sans toutefois parvenir à s’inscrire au pointage malgré trois avantages numériques. Mais ce n’était que partie remise, alors que les protégés de Yanick Jean ont enfilé trois buts sans réplique en deuxième. Le capitaine Samuel Houde a sonné la charge sur un tir effectué en pivotant à 4mn42 de la médiane. Juste avant, Christophe Farmer et Olivier Pouliot avaient mis la table en frappant à la porte avec une belle montée. Quatre minutes plus tard, Farmer a doublé l’avance des siens à la faveur d’un double avantage numérique. Pouliot et Thomas Belgarde ont récolté une passe sur la séquence. Deux minutes plus tard, c’était au tour de Michaël Pellerin d’avoir le meilleur contre le gardien Thomas Sigouin pour inscrire son premier but de la saison.

Thomas Belgarde, Karl Boudrias, Olivier Pouliot sont félicités par leurs coéquipiers pour avoir porté l’avance des Sags à 2-0 sur un but de Christophe Farmer.

Dominés 3-0 par les Bleus, les Diables rouges ont repris du poil de la bête dans les dernières minutes de la médiane, sans toutefois parvenir à tromper la vigilance de Shank et ses arrières.

En troisième, les protégés de Yanick Jean ont resserré le jeu et les Remparts, même en démontrant un peu plus d’ardeur, n’ont pas été en mesure de capitaliser, et ce, malgré une pénalité de quatre minutes décernée à Xavier Labrecque.

Dans son point de presse, Patrick Roy a convenu que ses troupes avaient été dominées et il a donné le crédit aux Saguenéens. « Ils nous ont donné une clinique au niveau de la compétition et de la gestion du match », a notamment commenté l’entraîneur-chef des Remparts qui a perdu les services du centre Nathan Gaucher durant la rencontre en raison d’une blessure à une épaule.

Thomas Belgarde continue de s’imposer et de se tenir prêt à saisir les chances qui s’offrent à lui de marquer.

Bien que sa jeune équipe a fort bien travaillé dans les trois matchs précédents, lundi, ils n’ont pas trouvé le moyen de s’imposer. « Mais comme j’ai dit, les Saguenéns ont joué un bon match et leurs défenseurs ont été très bons, tandis que nous, nous avons été moins bons à ce niveau-là », a-t-il indiqué, ajoutant « qu’offensivement, il va falloir qu’on ait un peu plus de mordant devant le filet adverse ».

Que des éloges pour la bulle

Une semaine s’est écoulée depuis que les sept équipes de la LHJMQ ont intégré l’environnement protégé instauré à Québec. Yanick Jean et Patrick Roy n’ont eu que des éloges pour cette initiative, le pilote des Remparts espérant même que l’expérience se poursuive une fois ce premier bloc de deux semaines terminé.

« Après une première semaine dans la bulle, on adore ça!, a déclaré Yanick Jean avec conviction. Le premier 24 heures, tu t’acclimates et par la suite, tu commences à tisser des liens. Honnêtement, c’est vraiment l’fun de voir la chimie et les liens qui se créent. Le groupe est ensemble et je pense que c’est exceptionnel de voir la différence entre en ce moment et le jour 1. On est comme des poissons dans l’eau et tout le monde est content d’être là. C’est A-1 sur toute la ligne. La Ligue a fait un travail fantastique pour réussir à avoir un événement de qualité. Les joueurs et le personnel en apprécient chaque moment. »

L’attaquant Christophe Farmer.

Patrick Roy abondait dans le même sens. « Cette bulle est vraiment bien faite et bien pensée, même s’il peut toujours arriver des “badlucks”. Mais je dois dire que c’est peut-être les moments, depuis mars dernier, où je me sens le plus en sécurité. On doit être rendus à notre 4e test (de dépistage de la COVID). La Ligue fait un travail splendide et j’espère juste une chose, c’est qu’on va continuer à jouer en début décembre, qu’on ait une autre formule, même si je suis conscient qu’il y a des coûts rattachés à cela. Mais pour nous, faire du hockey dans ce contexte-là, de un, c’est fantastique, et de deux, ça nous permet de jouer dans un contexte très sécuritaire », a plaidé Roy qui perçoit lui aussi l’expérience comme très positive pour son équipe.

POINTES DE PLUMES 

• Concernant Artemi Kniazev, Yanick Jean a réaffirmé qu’il va discuter d’un plan de retour au jeu en sol canadien du défenseur russe avec l’organisation de San Jose au cours des prochains jours. Plusieurs éléments devront être pris en considération pour prendre la meilleure décision concernant Kniazev, comme est-ce mieux de le laisser passer Noël chez lui et qu’il soit en route le 26 ou de le faire venir ici plus tôt pour le retourner chez lui durant la pause des Fêtes, etc.

• Le vétéran défenseur Karl Boudrias connaît un excellent début de saison. Le #86, qui est le meneur aux points chez les Sags, a été nommé sur l’équipe de la semaine du 16 au 22 novembre dans la LHJMQ. Boudrias a récolté cinq mentions d’aide en trois rencontres...

• Dans le camp des Remparts de Québec, on retrouve deux anciens Saguenéens, Théo Rochette et Xavier Filion, ainsi qu’un ancien des Élites, Gabriel Montreuil...