Samuel Houde a obtenu deux bonnes chances en troisième période, mais a été incapable de battre Olivier Adam qui a repoussé 24 tirs pour son premier blanchissage de la saison.
Samuel Houde a obtenu deux bonnes chances en troisième période, mais a été incapable de battre Olivier Adam qui a repoussé 24 tirs pour son premier blanchissage de la saison.

Les Sags s'inclinent 3-0 contre l'Armada [VIDÉOS]

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Le séjour des Saguenéens dans l’environnement protégé de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) s’est conclu avec une première défaite en temps réglementaire au Centre Vidéotron. L’Armada de Blainville-Boisbriand a signé une huitième victoire en autant de matchs cette saison, dont six dans la «bulle» de Québec, l’emportant au compte de 3-0. 

Malgré ce revers, les Sags terminent leur passage dans la Capitale nationale avec une fiche de deux victoires, une défaite et trois autres en prolongation pour une récolte de sept points sur une possibilité de 12 qui leur en donne 14 en 11 parties au cumulatif. 

« Je nous ai trouvés très bons tout au long du match. Ils ont eu huit chances de marquer. Leur gardien Olivier Adam a été sublime. Il est la première étoile et de loin de ce match. Honnêtement, je suis vraiment satisfait encore une fois de ce qu’on a montré. On a eu des chances de marquer à la tonne. Oui, il y avait peut-être une petite fatigue mentale ou un manque d’habiletés individuelles pures. On s’est retrouvés avec des joueurs seuls devant le gardien. Avant qu’ils fassent 2-0, on a manqué un trois contre un et un deux contre un avec un joueur seul. C’est certain que quand tu manques ces chances, ça revient te hanter. Mais quand tu donnes huit chances de marquer à un club comme Blainville en étant à la fin d’une séquence de quatre matchs en cinq jours avec un alignement réduit, il faut être extrêmement fiers de nos joueurs. Notre club a énormément progressé dans cette bulle. Pour nous, ç’a été une expérience incroyable », a laissé tomber l’entraîneur-chef Yanick Jean dans son point de presse virtuel, lui qui célébrait son 45e anniversaire. 

Les Sags ont mené le jeu en première période, dominant 13-4 dans les tirs, mais ont été incapables de s’inscrire au pointage, et ce, malgré deux supériorités numériques. L’Armada a été beaucoup plus opportuniste. Sur une descente à deux contre un, Alexis Gendron a profité de la superbe passe de Miguël Tourigny pour marquer dans un troisième match consécutif.

Les Montréalais ont débuté la deuxième en force, marquant deux fois sur quatre tirs pour prendre le contrôle de la rencontre. Le défenseur le plus utilisé des Sags, Karl Boudrias, s’est d’abord blessé sur une mise en échec, ce qui l’a forcé à rater quelques minutes, et quand il est revenu au jeu à mi-chemin de l’engagement, les Chicoutimiens tiraient de l’arrière 3-0. Mathias Laferrière a d’abord doublé l’avance des siens sur un tir de la pointe qui s’est faufilé jusque dans le fond du but. Puis, avec l’Armada en avantage numérique, Samuel Houde a frappé le poteau de plein fouet et lors d’une semi-échappée ratée de Xavier Labrecque, Benjamin Corbeil a utilisé l’espace libre en entrée de zone pour manoeuvrer avant de décocher un tir qui a battu Alexis Shank du côté de la mitaine. Les Sags ont eu l’occasion de réduire l’écart sur une descente à trois contre un, mais n’ont finalement pas été en mesure de tirer quand Adam s’est interposé avec son bâton. 

Le début de la troisième période a été moins animé, mais les Sags ont quand même menacé à quelques occasions. La meilleure chance a été obtenue par Samuel Houde en début d’engagement, mais il a décidé de passer même s’il avait Olivier Adam à sa merci, mais la rondelle n’a pas trouvé preneur. 

« Je pensais qu’il allait me suivre et après avoir fait ma feinte, je n’ai pas vraiment levé la tête. J’avais déjà vu le joueur l’autre bord et finalement, le gardien était resté accroupi comme un défenseur, donc j’aurais vraiment dû lancer », a convenu le capitaine des Saguenéens qui a ensuite été une autre fois frustré par Adam sur un tir de l’enclave avec moins de cinq minutes à faire. Le gardien de l’Armada a également stoppé Xavier Labrecque en échappée pour préserver son jeu blanc.

L’Armada a remporté ses six matchs dans l’environnement protégé de Québec et montre un dossier parfait de huit victoires en autant de rencontres cette saison.

Les Sags sont rentrés à Chicoutimi sans savoir ce que leur réserve la suite des choses d’ici la pause prolongée du temps des Fêtes. Les dirigeants de la LHJMQ traceront le bilan de cette première expérience de bulle et feront également le bilan avec la Santé publique avant de prendre une décision sur la possibilité d’en mettre en place une deuxième au cours des prochaines semaines.

Chose certaine, du côté chicoutimien, les joueurs auront droit à trois jours de congé avant de reprendre l’entraînement en début de semaine prochaine. «On va mettre l’accent sur l’entraînement et le développement. S’il y en a une, tant mieux. On le souhaite, mais s’il n’y en a pas, on va continuer de travailler avec notre équipe pour qu’elle continue de progresser comme elle l’a fait pendant les 4-5 dernières semaines pour en arriver à être capable de jouer comme on l’a fait dans la bulle à Québec avec un alignement réduit», d'insister Yanick Jean. 

Alexis Shank a permis trois buts sur 19 tirs dans le dernier match des Sags dans l’environnement protégé de la LHJMQ, un revers de 3-0 devant l’Armada de Blainville-Boisbriand.

+
POINTES DE PLUME

• À sa première saison dans la LHJMQ, le gardien originaire d’Hébertville William Blackburn se retrouve soudainement numéro un chez les Foreurs de Val-d’Or. Le vétéran Jonathan Lemieux a été placé en isolement préventif pour 14 jours après avoir été en contact rapproché avec une personne positive à la COVID-19, et ce, malgré un test négatif lundi. Comme le gardien de 19 ans n’a pas eu de contacts avec ses coéquipiers depuis, les Foreurs ont été autorisés à disputer leurs trois rencontres de la fin de semaine à Val-d’Or face à l’Océanic de Rimouski. Après trois revers, William Blackburn a signé sa première victoire en carrière, jeudi soir, avec 21 arrêts dans un gain de 4-2. 


•Atteint par un bâton à la bouche la veille, le défenseur Vincent Fredette était à son poste, mais portait la visière complète. 

• Avant les Sags et l’Armada, les Remparts de Québec ont également conclu leur passage dans l’environnement protégé avec une victoire de 2-1 contre les Olympiques de Gatineau. Ils ont cumulé un dossier de 3 victoires, deux défaits et un revers en prolongation. Les deux derniers matchs seront présentés vendredi avec les Cataractes de Shawinigan face aux Voltigeurs de Drummondville puis les Olympiques face aux Tigres de Victoriaville. 

• Les dirigeants de la LHJMQ ont pris la peine jeudi de souligner la contribution des dix officiels qui ont accepté de faire des sacrifices personnels, familiaux et professionnels, durant les deux dernières semaines, afin de participer à l’événement d’environnement protégé. Après tout, pour jouer, ça prend des arbitres... 

• Rappelé par le Drakkar de Baie-Comeau pour la fin de semaine, le Chicoutimien Charles-Antoine Tremblay a disputé un premier match dans la LHJMQ, jeudi. L’attaquant des Élites de Jonquière avait été sélectionné par la formation de la Côte-Nord en 12e ronde au dernier repêchage. Avec l’attaquant jonquiérois Félix Gagnon, premier choix de l’équipe en 2e ronde, et le défenseur Marc-Antoine Mercier, le Drakkar alignait donc trois joueurs ayant porté les couleurs des Élites face aux Huskies de Rouyn-Noranda qui l’ont emporté 1-0.