Alexis Shank a fait face à 26 tirs face aux Cataractes. 
Alexis Shank a fait face à 26 tirs face aux Cataractes. 

Autre défaite des Sags en prolongation à Québec [VIDÉOS]

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
La prolongation ne va pas bien du tout aux Saguenéens dans l’environnement protégé de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Les Chicoutimiens ont subi un troisième revers en temps supplémentaire en cinq rencontres au Centre Vidéotron de Québec, mercredi après-midi, laissant filer une avance de 2-0 avant de s’incliner 3-2 face aux Cataractes de Shawinigan.

« Il faut tout mettre en perspective. Soir après soir, ce qu’on demande aux joueurs, c’est de tout laisser sur la glace. Le résultat me passe 20 pieds par-dessus la tête. Ce n’est pas parce qu’on mène 2-0 et qu’on se fait remonter que le discours va changer. On a fait deux erreurs individuelles en troisième période. On les met derrière nous et on continue d’avancer. On a tout un dix jours à venir, jusqu’à maintenant, ici, et il n’y a personne qui peut nous enlever tout ce qu’on a fait. On va continuer de se baisser la tête et de foncer », a exprimé l’entraîneur-chef Yanick Jean dans son point de presse virtuel. Pour lui, ce sera également partie remise pour sa 500e victoire en carrière, lui qui en compte 498.

Malgré cette défaite, les Sags se sont assurés de quitter la Capitale nationale installés au premier rang de la division Est, eux qui montrent une récolte de 14 points en dix rencontres. Avec leurs deux victoires dans la « bulle », avec un match à disputer, ils ont jusqu’ici ajouté sept points à leur fiche sur une possibilité de 10.

Dans une première période où le jeu a été assez hermétique, les Cataractes ont obtenu deux très bonnes chances, sans réussir à s’inscrire au pointage. Le tir d’Anthony DiCesare a d’abord frappé le poteau et, quelques minutes plus tard, Alexis Shank a étendu la jambière pour frustrer Charles Beaudoin. 

Très efficace depuis son rappel par les Sags en compagnie de William Dumont afin de combler les absences d’Hendrix Lapierre et Dawson Mercer, qui participent au camp d’Équipe Canada junior, Vincent Lévesque a finalement été récompensé avec son premier but en carrière dans la LHJMQ, à son cinquième match. L’attaquant de 19 ans s’est amené en vitesse sur l’aile gauche et après avoir servi une belle feinte au défenseur Isaac Ménard, a momentanément perdu le contrôle de la rondelle, mais a réussi à tout de même la pousser entre les jambières du gardien Antoine Coulombe pour donner les devants aux Chicoutimiens qui ont mené le jeu en deuxième moitié d’engagement. 

« J’adore mon expérience jusqu’à maintenant. Pour être honnête, je ne m’attendais pas à avoir autant de temps de glace. Je suis vraiment reconnaissant. C’est vrai que c’était passé proche lors des derniers matchs, mais je suis content que ça ait fonctionné cette fois », a confié Vincent Lévesque, qui gagne certainement des points auprès des entraîneurs, lui qui a maintenant obtenu 12 tirs en cinq rencontres. 

« C’est sûr que j’y pensais un peu à ce but, mais en même temps, je ne me mettais pas de pression en venant ici. Je m’en venais jouer mon style pour essayer d’amener le plus possible à l’équipe avec mes forces », de souligner le numéro 71 qui évolue sur un trio complété par Xavier Labrecque. Contrairement à ses deux compagnons, il ne les connaissait pas avant de s’amener avec les Sags, mais mentionne que la chimie s’est rapidement installée entre les trois joueurs.

Avance doublée, puis perdue

Les Saguenéens n’ont pas perdu de temps avant de doubler leur avance dès la première minute en deuxième. Samuel Houde a récupéré le retour du tir de Christophe Farmer pour inscrire son quatrième de la saison. Avec un échec avant efficace, les Sags ont grandement limité les chances de marquer de leurs adversaires durant des 40 premières minutes. 

Les Cataractes, qui évoluaient à domicile pour cette rencontre, ont renversé la vapeur en troisième, après un bel arrêt d’Antoine Coulombe aux dépens de Xavier Labrecque, dans l’enclave. Olivier Nadeau a d’abord profité d’un revirement en zone neutre, complétant un superbe échange amorcé par Jérémy Martin et Vasily Ponomarev. Avec un peu plus de cinq minutes à faire, Xavier Bourgault s’est ensuite amené en vitesse et a décoché un tir qui a battu Shank du côté de la mitaine pour renvoyer les deux équipes à la case départ avec son septième de la saison. 

En prolongation, après une bonne chance de part et d’autre, Olivier Nadeau a joué les héros en récupérant un retour de lancer. Pour Yanick Jean, ce n’est pas une question de manque de confiance, mais davantage de circonstances. 

« Il faut regarder aussi les joueurs qui nous manquent, a-t-il rappelé. On n’a pas passé notre temps avant de partir à pratiquer le 3 contre 3 au cas où il y aurait de la prolongation. Un moment donné, quand tu te retrouves face à des gars comme Ponomarev et Bourgault, on devient mince un peu plus rapidement avec l’absence de Lapierre et Mercer. La prolongation, c’est fait pour les habiletés individuelles et on voit depuis le début qu’on en a un petit peu moins. On joue bien en unité de cinq à cinq contre cinq, mais à trois contre trois, c’est normal que ce soit plus difficile un peu », d’expliquer Yanick Jean. 


Après avoir blanchi les Remparts lundi, le gardien Alexis Shank avait passé un peu plus de 100 minutes sans céder avant que les Cataractes ne s’inscrivent au pointage. Depuis son arrivée à Québec, il n’a cédé que huit fois en quatre rencontres et a permis une seule fois quatre buts depuis le début de la saison, lors du dernier affrontement face aux Shawiniganais. 

« C’est sûr que c’est plate. On menait 2-0, ils marquent un beau but, ça leur donne du momentum et ils en marquent un autre. Les gars devant moi ont super bien joué. Je pense que c’est une question de circonstances aussi. Ce sont des choses qui arrivent, de laisser tomber le gardien de 20 ans. Les gars devant moi jouent super bien et me laissent des lancers les plus faciles possible. Ils sont vraiment difficiles à passer, ça fait en sorte de faciliter mon travail. »

L’attaquant des Sags Vincent Lévesque a marqué son premier but en carrière dans la LHJMQ en première période.

Du côté des Cataractes, après s’être inclinés à leurs trois premiers matchs dans l’environnement protégé, les troupiers de Ron Choules ont remporté leurs deux dernières rencontres, face aux Tigres et les Sags. 

« On s’est parlé après la deuxième. On leur a dit que notre forme physique était meilleure parce qu’on travaille là-dessus. On avait planifié les deux semaines ici en ce sens et c’était le temps de faire ce qu’on demande, d’arrêter de niaiser et faire des jeux “fancy” », a-t-il relaté, soulignant l’importance du premier but d’Olivier Nadeau et quelques gros arrêts d’Antoine Coulombe. Choules a également mis l’accent sur la contribution de Vasily Ponomarev qui ne disputera pas le sixième match parce qu’il doit rejoindre l’équipe russe en vue du prochain Championnat mondial junior à Edmonton. 

Dernier match jeudi soir

Les Saguenéens concluront leur passage dans l’environnement protégé jeudi soir, face à l’Armada de Blainville-Boisbriand, qui tentera de compléter un séjour parfait, ayant remporté ses sept premières rencontres de la saison, les cinq dans la Capitale nationale. Le match sera diffusé sur les ondes de TVA Sports. 

« Ce sont deux clubs qui n’ont pas perdu en temps réglementaire qu’on peut dire. Encore là, c’est de tout laisser et de vider le réservoir. On veut partir avec le sentiment du devoir accompli. Jusqu’à maintenant, on l’a. Quatre en cinq, deux en deux, peu importe, je suis convaincu que nos gars vont tout laisser sur la glace encore », d’assurer Yanick Jean.

Les joueurs des Cataractes ont célébré après le but gagnant en prolongation.

+
POINTES DE PLUME

• Atteint d’un bâton directement à la bouche, le défenseur Vincent Fredette a subi des dommages aux dents. Aucune pénalité n’a été appelée sur la séquence même si le sang était très apparent et malgré la protestation des entraîneurs des Sags sur l’arrêt de jeu suivant. Fredette, qui devait voir un dentiste en soirée, devrait tout de même être en mesure d’affronter l’Armada jeudi. Pendant son absence, le vétéran de 20 ans Karl Boudrias a obtenu beaucoup de temps de glace, lui qui est déjà utilisé à profusion en temps normal. 

• Le gardien Alexis Shank et ses deux anciens coéquipiers des Sags Félix Bibeau et Rafaël Harvey-Pinard ont tous reçu une bourse de 1250 $ de l’Alliance Sport-Études, mardi soir. Au total, 68 étudiants-athlètes, dont 19 de la LHJMQ, ont été récompensés parmi 1400 candidatures provenant de 50 disciplines, au cours d’un événement virtuel. L’attaquant de Mashteuiatsh Mikisiw Awashish a également reçu une bourse pour son excellence académique. 

• Le représentant des Saguenéens au tournoi de la eCoupe Memorial, Samuel Houde, disputera son premier match le 3 décembre, à 18h50. Pour l’occasion, il affrontera l’attaquant des Wolves de Sudbury Blake Murray. Tous les matchs seront webdiffusés en direct sur Facebook Live et Twitch. Il sera également possible de suivre l’action sur le site Internet de la Ligue canadienne de hockey (www.liguecanadiennedehockey.ca/ecoupememorial) ou en utilisant le mot-clic #KiaLCHeCoupe. Les partisans pourront remporter différents prix, dont des cartes-cadeaux de PlayStation et Xbox, des versions du jeu NHL 2020 ainsi que le grand prix, une carte prépayée Visa de 1000 $. 

Les deux frères Cormier, Xavier des Cataractes, et Tommy des Saguenéens, s’affrontaient mercredi. Xavier dispute sa troisième saison complète dans la LHJMQ, qui a débuté avec les Remparts de Québec. Après avoir amassé 35 points en 60 rencontres la saison dernière, l’attaquant de 19 ans a récolté quatre points, dont deux buts, en sept matchs cette saison. Choix de 14e ronde en 2019, Tommy Cormier en est à ses premiers pas avec les Sags et n’a toujours pas obtenu de point en sept matchs.