Les Finlandais Aapo Siivonen et Viljami Marjala ont été accueillis à l’aéroport Pierre-Elliot-Trudeau par la famille où ils habiteront en pension, cette saison. Ils ont commencé, mardi soir, leur quarantaine de 14 jours avant de pouvoir rejoindre l’équipe au Centre Vidéotron.
Les Finlandais Aapo Siivonen et Viljami Marjala ont été accueillis à l’aéroport Pierre-Elliot-Trudeau par la famille où ils habiteront en pension, cette saison. Ils ont commencé, mardi soir, leur quarantaine de 14 jours avant de pouvoir rejoindre l’équipe au Centre Vidéotron.

Surprise, les deux joueurs finlandais des Remparts débarquent à Québec

Carl Tardif
Carl Tardif
Le Soleil
À la surprise générale, les Remparts de Québec ont réussi à faire entrer leurs deux nouveaux joueurs internationaux au pays. Les Finlandais Viljami Marjala et Aapo Siivonen ont mis les pieds à Québec, mardi soir, après avoir débarqué d’un vol à l’aéroport Pierre-Elliot-Trudeau, où leur famille de pension les attendait.

Alors qu’à peu près toutes les équipes de la LHJMQ sont privées de leurs joueurs européens, les Remparts pourront miser sur le duo finlandais lorsqu’ils reprendront leur saison à la fin de la période d’alerte rouge qui les oblige présentement de reporter leurs matchs au calendrier.

«Nous avons fait des démarches au cours des dernières semaines et cela a fonctionné. Mais tant que tu ne les vois pas en personne, il y a toujours un doute et c’est la raison pour laquelle on n’a pas publicisé le tout avant qu’ils soient bien ici», expliquait en soirée Nicole Bouchard, directrice des services à l’équipe et des relations médias chez les Remparts.

Marjala et Siivonen ont entrepris, mardi soir, une quarantaine de 14 jours dans la famille où ils habiteront. Ils participeront à leur première activité d’équipe le 28 octobre, soit lors de la fin du passage en zone rouge, si celle-ci n’est pas prolongée à ce moment.

En raison de la pandémie de la COVID-19, les équipes de la LHJMQ et de la LCH n’étaient pas en mesure de rapatrier leurs joueurs internationaux parce que leur statut ne le permettait pas. Mais ils semblent que les Remparts sont parvenus à leur obtenir des permis de travail, d’où la possibilité de s’amener au Canada.

Les deux joueurs avaient gardé un contact constant avec l’équipe depuis le début de la saison et participaient à des réunions par visioconférences, racontait l’entraîneur-chef Patrick Roy, voilà déjà quelques semaines. Si les Remparts ne disputent pas d’autres rencontres d’ici la fin de leur quarantaine, ce qui est fort probable, ils n’auront donc raté que deux matchs réguliers lors de la relance du calendrier.

Les Remparts avaient sélectionné les deux joueurs au plus récent repêchage international de la LCH, en juin dernier. Ils avaient d’abord réclamé l’ailier Marjala avec la 14e sélection de la première ronde pour ensuite jeter leur dévolu sur le défenseur Siivonen avec le 72e choix en deuxième ronde.

Varjala, un ailier de 5 pieds 11 pouces, devait compléter un trio avec Théo Rochette et Pierrick Dubé, selon les prévisions initiales de l’entraîneur-chef. À 17 ans, il sera éligible au prochain repêchage de la LNH, tout comme Siioven, qui fêtera son 18e anniversaire le 31 octobre.

L’entraîneur-chef et directeur général des Remparts commentera l’arrivée des deux joueurs, mercredi, au terme de l’entraînement quotidien de l’équipe. Évidemment, ils ne seront pas présents.

Marjala et Siioven succèdent au Japonais Yu Sato et au Russe Aleksei Sergeev, qui étaient les deux joueurs internationaux de l’équipe, la saison dernière.