Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Xavier Filion s’est bien adapté à sa mutation à l’aile.
Xavier Filion s’est bien adapté à sa mutation à l’aile.

Remparts: Xavier Filion sait profiter des occasions

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Muté à la droite de Théo Rochette et Thomas Caron après la blessure au genou d’Olivier Pouliot vendredi, l’attaquant des Remparts de Québec Xavier Filion a su jusqu’à maintenant profiter au maximum de l’occasion qui s’offrait à lui d’évoluer au sein d’un trio plus offensif.

Avec le but gagnant en prolongation vendredi contre Baie-Comeau, Filion n’a pas tardé à donner raison à son entraîneur Patrick Roy qui lui a fait confiance en lui accordant plus de temps de glace. 

Et comme Pouliot sera à l’écart encore quelques semaines, l’attaquant de Plessisville aura d’autres occasions de se faire valoir. Lundi, il s’est d’ailleurs encore entraîné avec Rochette et Caron.

«Pour moi, c’est une belle reconnaissance de pouvoir jouer sur un trio plus offensif. En arrivant au niveau junior, je savais que j’aurais un rôle plus défensif et que je serais utilisé en désavantage numérique. Avec Thomas et Théo, disons qu’on est plus souvent dans l’autre zone. Et je conserve encore mon rôle en désavantage numérique même si j’ai changé de trio», indique celui qui aime avoir droit à ce temps de glace supplémentaire.

Désavantage numérique

Les Remparts sont d’ailleurs les meneurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) en désavantage numérique en raison de l’importance que l’équipe accorde à cet aspect du jeu. «On le pratique souvent à l’entraînement, les “coachs” accordent beaucoup d’importance au fait d’être efficaces en désavantage numérique, de bloquer des lancers», signale Filion. 

Joueur de centre au niveau Midget AAA et au sein du quatrième trio des Remparts, Xavier Filion s’est bien adapté à sa mutation à l’aile. «Présentement, l’ambiance est très bonne même si on ne veut pas être trop confiants. On veut gagner chaque soir parce que les séries, on ne sait pas vraiment comment ça va se passer», explique-t-il à l’aube de croiser le fer avec l’Océanic de Rimouski mardi, une équipe qui a donné du fil à retordre aux Remparts récemment.

Roy satisfait

De son côté, Roy est satisfait du jeu de son attaquant de 18 ans. «C’est un joueur qui joue un peu dans l’ombre des autres. Sa qualité première est sa vitesse, mais il a aussi une très bonne lecture du jeu en défensive. Il a aussi un meilleur lancer que ce que les gens peuvent penser et il l’a démontré en marquant le but gagnant en prolongation.»

À l’approche d’un autre duel contre l’Océanic, Roy espère d’ailleurs que les siens réussiront à générer un peu plus d’offensive. «La dernière fois, nous n’avons pas joué un vilain match contre eux, mais nous avons eu six ou sept pénalités. Il nous faudra donc être disciplinés. C’est une équipe qui joue très serré dans son territoire.»

Gardiens

Thomas Sigouin sera devant le filet des Remparts mardi, mais Roy n’a pas encore décidé qui garderait les buts jeudi contre les Huskies de Rouyn-Noranda. «William (Rousseau) a très bien fait à son dernier départ. Après le match de mardi, je vais m’asseoir avec (l’entraîneur des gardiens) Pascal Lizotte pour décider du gardien partant jeudi. Une chose est certaine, dans la prochaine “bulle” contre Chicoutimi, Shawinigan et Baie-Comeau, nous aurons besoin de nos deux gardiens en forme.»

Sans savoir si un championnat national aura lieu cette année, Roy a salué la reprise prochaine des activités de la division albertaine de la Ligue de l’Ouest. «Tout le monde veut jouer, personne ne veut rester inactif et je suis convaincu que c’est la même chose en Ontario aussi. Il faut trouver un moyen de garder nos jeunes actifs, et pas seulement au hockey junior», conclut-il.

Notes: L’attaquant des Remparts Cole Cormier fait partie des joueurs de la semaine de la LHJMQ avec ses trois buts et une aide en deux parties... Deux autres joueurs originaires des régions de Québec et Chaudière-Appalaches ont aussi été nommés, à savoir le Lévisien Édouard Saint-Laurent des Huskies de Rouyn-Noranda, un ancien des Remparts qui a marqué deux fois et obtenu deux aides, et l’espoir des Sénateurs d’Ottawa Maxence Guénette, défenseur des Foreurs de Val-d’Or originaire de L’Ancienne-Lorette, qui a récolté deux points en deux parties en plus de maintenir un différentiel de +5...