Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Les Saguenéens blanchissent les Remparts 6 à 0

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Les Remparts de Québec ont connu une mauvaise fin de match samedi après-midi dans la «bulle» du Centre Georges-Vézina alors qu’ils ont été blanchis 6 à 0 par les Saguenéens de Chicoutimi dans le premier duel d’un programme double dont la seconde partie aura lieu dimanche.

«Nous avons payé cher nos erreurs sur les deux premiers buts, qui ont été marqués sur des couvertures qu’on a échappées», a déclaré l’entraîneur-chef des Remparts, Patrick Roy, au sujet des buts inscrits en première et en deuxième période par le défenseur Michaël Pellerin et l’ancien Remparts Pierrick Dubé. 

«Nous n’avons pas assez bien joué pour battre une équipe de ce calibre, une équipe à maturité parmi les plus vieilles de la ligue. Dimanche, il faudra être meilleurs défensivement et offensivement. On aurait pu avoir plus de mordant dans nos batailles à un contre un», a-t-il poursuivi.

Roy a aussi signalé que le remplacement de son gardien Thomas Sigouin par William Rousseau après le cinquième but des Sags, celui de Samuel Houde qui complétait un triplé des siens en moins de trois minutes en troisième période, ne se voulait pas un manque de confiance envers son vétéran. «Thomas va jouer dimanche et il est phénoménal pour nous depuis le début de la saison. Aujourd’hui, on ne l’a pas aidé du tout.»

Comme les séries

Son vis-à-vis des Saguenéens, Yanick Jean, était pour sa part heureux de voir les siens se regrouper après une saison où son équipe a été particulièrement touchée par les éclosions de la COVID-19. «Nous avons eu une bonne semaine de préparation et on a réussi à aller chercher du momentum après quarantaine par-dessus quarantaine. Les émotions sont en montagnes russes et on contrôle ce qu’on peut. Le début d’une nouvelle «bulle» ressemble à ce qu’on vivra dans les séries. On l’a vu contre Victoriaville. Après avoir gagné 6 à 1, on a perdu le lendemain. Maintenant, il faudra garder la même énergie, la même combativité dimanche.»

«Nous n’avons pas assez bien joué pour battre une équipe de ce calibre, une équipe à maturité parmi les plus vieilles de la ligue. Dimanche, il faudra être meilleurs défensivement et offensivement. On aurait pu avoir plus de mordant dans nos batailles à un contre un», a déclaré l’entraîneur-chef des Remparts, Patrick Roy.

Avec Pellerin, Loris Rafanomezantsoa et Karl Boudrias, le défenseur format géant Louis Crevier fait partie des arrières dont Jean a vanté le jeu durant cette partie. Crevier a même inscrit deux buts, à savoir les troisième et sixième des siens en troisième période. L’espoir des Blackhawks de Chicago gardait cependant la tête froide après la partie.

«Les buts, pour moi, ça vient en deuxième. Mon rôle principal est d’être solide en zone défensive même si c’est «l’fun» de marquer. On s’était bien préparés pour ce match et quand on a [Alexis] Shank dans les buts, ça nous donne confiance. Il a encore démontré aujourd’hui qu’il était l’un des meilleurs gardiens de la ligue», a déclaré le natif de Québec à propos du cerbère qui a décroché la troisième étoile du match.

Pas de vengeance

Dubé, qui en plus de son but a préparé celui de Pellerin, a pour sa part obtenu la première étoile. «C’est sûr qu’une "game" de même, c’est toujours plaisant, surtout contre mon ancienne équipe. Ce n’était cependant pas une question de vengeance, je veux juste aider les Sags au maximum. Les Remparts étaient sur une bonne lancée, mais on a très bien joué et on les a bien contrés et je pense que ça leur a un peu fait «pogner les nerfs»», a résumé celui qui a aussi été à l’origine de deux pénalités écopées par les Remparts.

Le match s’est d’ailleurs terminé avec quelques escarmouches et quelques bonnes mises en échec distribuées par le défenseur des Remparts Édouard Cournoyer. «Cournoyer a été très physique aujourd’hui et on dirait qu’eux, ils n’ont peut-être pas aimé ça. Il a joué avec l’intensité dont on avait besoin. Ce sera aux autres de l’imiter dimanche», a ajouté Patrick Roy.

Les Remparts de Québec ont été blanchis 6 à 0 par les Saguenéens de Chicoutimi dans le premier duel d’un programme double dont la seconde partie aura lieu dimanche.

L’attaquant des Remparts et ancien des Sags Théo Rochette a avoué après la partie que son équipe devrait en faire plus et qu’elle n’avait pas généré grand-chose à l’offensive. «Les gars savent qu’il faut qu’on revienne fort demain. Il faudra aussi gagner nos batailles et se préoccuper des petits détails.»

Son coéquipier défenseur Nicolas Savoie abondait dans le même sens. «On n’est pas content du résultat. Il ne faudra pas leur donner autant de glace au prochain match, car c’est une équipe qui a plein de bons joueurs qui peuvent marquer de partout», a-t-il résumé.

Notes: Dawson Mercer a été l’auteur du seul but des Sags à cinq contre quatre, l’équipe ayant eu droit à six avantages numériques. Les Remparts ont pour leur part évolué trois fois en supériorité numérique... L‘organisation des Saguenéens a observé un moment de silence en souvenir de l’homme d’affaires Maurice Tanguay, ex-propriétaire de l’Océanic de Rimouski, avant la partie... Le match a été retardé pendant quelques minutes en deuxième période en raison de problèmes avec le système d’éclairage du Centre Georges-Vézina... Le Titan d’Acadie-Bathurst, les Wildcats de Moncton et les Sea Dogs de Saint John reprendront le collier à partir de la semaine du 8 mars, le gouvernement du Nouveau-Brunswick ayant accepté le protocole médical sanitaire de la LHJMQ... Pendant ce temps, les Mooseheads d’Halifax mettront leurs activités en pause jusqu’au 26 mars, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse ayant décidé d’interdire les événements sportifs avec plus de 25 participants dans la région métropolitaine d’Halifax...