Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Charle Truchon est ainsi devenu le candidat des Remparts au prix Marcel-Robert pour la saison 2020-2021, qui récompense l’étudiant modèle du circuit.
Charle Truchon est ainsi devenu le candidat des Remparts au prix Marcel-Robert pour la saison 2020-2021, qui récompense l’étudiant modèle du circuit.

La belle journée de Charle Truchon

Carl Tardif
Carl Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Il ne faisait pas très chaud, mais cela n’a pas empêché Charle Truchon de passer une belle journée, jeudi. En plus de recevoir le trophée Sylvain-Boutet remis annuellement à l’étudiant par excellence de l’équipe, le défenseur Charle Truchon a vu son nom être répertorié sur la liste des espoirs nord-américains du prochain repêchage de la LNH dans laquelle on retrouve quatre joueurs de la LHJMQ classés en première ronde.

Truchon est ainsi devenu le candidat des Remparts au prix Marcel-Robert pour la saison 2020-2021, qui récompense l’étudiant modèle du circuit.

Touché par la reconnaissance en lien avec ses études, il admettait une certaine surprise à l’idée de voir son nom apparaître au 188e (6e ronde) sur la liste finale de la Centrale de recrutement de la LNH.

«Je suis content de ça, mais aussi un peu surpris, car je n’ai peut-être pas connu la saison que j’espérais. J’ai eu une année en dent de scie, ce qui fait que si ça allait bien par moment, j’ai aussi eu des passages à vide. Je pense avoir réussi à tirer mon épingle du jeu, mais j’aurais aimé afficher plus de constance. Je vais bien me préparer tout l’été pour arriver prêt à aider les Remparts à gagner, l’an prochain», disait-il, jeudi après-midi.

Joueur de deuxième année avec les Remparts, Truchon a réussi à s’imposer à la ligne bleue et monter en grade. À compter de la mi-saison d’un calendrier remanié à cause de la pandémie, il s’est retrouvé sur la même paire de défenseurs qu’Evan Nause, classé comme un espoir de première ronde (22e) sur cette même liste.

«Je pense qu’on a formé un bon duo, c’est bien de savoir qu’on pourrait jouer encore ensemble, la saison prochaine. Ça ne me surprend pas du tout de voir son nom en première ronde, écoute, Evan est tout un joueur de hockey et je lui souhaite le meilleur pour le repêchage», ajoutait le natif de Matane.

Le défenseur de 18 ans, qui avait été un choix de deuxième ronde des Remparts en 2019, a marqué deux buts et amassé huit points en 32 matchs.

«Je n’ai pas une force particulière qui ressort dans mon jeu, je dirais que je suis un joueur assez polyvalent. Je ne suis pas dépaysé quand Patrick m’utilise sur le jeu de puissance, même chose en désavantage numérique», précisait celui qui aime bien le noyau en place.

À sa première année au cégep, l’étudiant en sciences de la nature a conservé une moyenne de 90%.

«Les cours en ligne demandaient un certain défi, mais le fait d’étudier tous ensemble dans une classe au Centre Vidéotron ou dans une salle à l’hôtel pendant les bulles m’a aidé. Parfois, ça te tente moins, mais quand tu vois tes coéquipiers mettre les bouchées doubles, ça aide. Nous étions deux en sciences de la nature, on pouvait aussi s’entraider. J’ai quand même hâte d’être de retour au cégep en présentiel l’automne prochain, de voir les professeurs en personne et aussi de connaître d’autres étudiants», ajoutait celui qui a toujours eu un penchant pour la chimie, la physique et les mathématiques.

JAMES MALATESTA

Au total, on retrouve cinq joueurs des Remparts sur la liste de la LNH en prévision du prochain repêchage. Gatineau et Bathurst en comptent autant, mais aucune autre formation de la LHJMQ n’a fait mieux.

En plus de Nause, classé en première ronde, on y voit les noms des attaquants James Malatesta (64, deuxième ronde), Viljami Marjala (65e, troisième ronde) et Théo Rochette (167e, sixième ronde).

Auteur d’une saison de 40 points, l’attaquant des Cataractes de Shawinigan Xavier Bourgeault est le meilleur espoir de la LNH avec son classement au 13e rang de la première ronde. Orginaire de L’Islet, l’ancien des Chevaliers de Lévis a touché la cible 20 fois en 29 matchs.

ZACHARY BOLDUC

Le centre de l’Océanic de Rimouski Zachary Bolduc pointe aussi en première ronde au 17e rang, tout comme Zach Dean (21e), des Olympiques de Gatineau.

Originaire de la région de Québec, le défenseur Guillaume Richard, qui a joué dans la USHL aux États-Unis et qui a été le seul joueur du Québec à s’aligner avec l’équipe canadienne au Championnat du monde de 18 ans et moins boucle la première ronde en se retrouvant au 32e échelon.

De son côté, le Beauceron Joshua Roy, qui a été échangé de Saint-Jean à Sherbrooke en cours de saison, arrive en troisième ronde (66e), tout comme Tyson Hinds (73e), de l’Océanic de Rimouski.

Anciens des Chevaliers de Lévis, Olivier Nadeau (Shawinigan) et Nicolas Daigle (Victoriaville) ont été classés en quatrième et cinquième rondes. Même chose pour l’ancien des Remparts Jacob Melanson, qui poursuit sa carrière à Bathurst.

La liste de Centrale de recrutement de la LNH peut être consultée sur ce lien: http://www.nhl.com/ice/draftprospectbrowse