Épargnées par la pandémie de COVID-19 depuis le début de la saison, les équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) des provinces maritimes sont maintenant touchées à leur tour.
Épargnées par la pandémie de COVID-19 depuis le début de la saison, les équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) des provinces maritimes sont maintenant touchées à leur tour.

LHJMQ: trois équipes des Maritimes en congé forcé

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Épargnées par la pandémie de COVID-19 depuis le début de la saison, les équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) des provinces maritimes sont maintenant touchées à leur tour. Les Sea Dogs de St. John, les Wildcats de Moncton et les Eagles du Cap-Breton voient leurs prochains matchs reportés pour des raisons liées à la pandémie.

Les Sea Dogs ont enregistré un cas de Covid-19 parmi les membres du personnel de l’équipe et ont suspendu leurs activités jeudi. Les joueurs et le personnel seront isolés et les membres de l’organisation qui ont été en contact avec la personne infectée seront testés. Les officiers de la santé publique ont été contactés et explorent la nature des contacts entre les joueurs et le personnel, une enquête dont les résultats seront partagés avec l’équipe et la Ligue.

Dans le cas des Eagles, c’est parce qu’ils ont affronté les Sea Dogs mercredi soir que leurs matchs sont reportés jusqu’à nouvel ordre. Quant aux Wildcats de Moncton, leurs parties ont été reportées puisque Moncton est passée en zone orange au cours des derniers jours. De plus, les Wildcats devaient affronter les Eagles à deux reprises en fin de semaine et les Sea Dogs mercredi.

Alors qu’aucune équipe du Québec n’a disputé plus de dix parties cette année, la majorité en ayant même joué moins de sept et toujours devant des gradins vides, les six formations des Maritimes ont toutes joué treize matchs ou plus depuis le début de la saison et les spectateurs continuaient d’être admis dans les amphithéâtres.

Pour le moment, seuls les Mooseheads d’Halifax, les Islanders de Charlottetown et le Titan d’Acadie-Bathurst pourront poursuivre leur saison normalement.