Les Screaming Eagles du Cap-Breton font partie de la section Maritimes.
Les Screaming Eagles du Cap-Breton font partie de la section Maritimes.

La LHJMQ reporte sept matchs de la section Maritimes

La Presse Canadienne
La Ligue de hockey junior majeur du Québec a annoncé qu’elle reportait les sept parties qui devaient être disputées cette semaine dans la section Maritimes en raison de la pandémie de la COVID-19.

Cette décision a été prise à la suite de l’annonce de nouvelles restrictions par les officiers de la Santé publique de l’Île-du-Prince-Édouard et de la Nouvelle-Écosse.

Les Sea Dogs de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, et les Mooseheads de Halifax avaient suspendu leurs activités au cours de la dernière semaine en raison de contrôles positifs au sein de leur personnel.

C’est la première fois depuis le début de la saison de la LHJMQ, le 2 octobre, que la section Maritimes doit cesser l’ensemble de ses activités.

Sept équipes du Québec en zone rouge participent présentement à une série de rencontres dans un environnement protégé à Québec. Le Phoenix de Sherbrooke est inactif puisque l’Estrie est entrée en zone rouge trop tard pour que les membres de l’équipe soient placés en isolement avant d’intégrer la bulle de la LHJMQ à Québec.

Pendant ce temps, les Foreurs de Val-d’Or, les Huskies de Rouyn-Noranda, le Drakkar de Baie-Comeau et l’Océanic de Rimouski continuent à disputer des matchs entre eux.