Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Cataractes : Camille et Emmanuelle Estephan se joignent aux actionnaires

Steve Turcotte
Steve Turcotte
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières —  Le mariage entre les Cataractes et Eye of the Tiger Management a atteint un autre niveau, mercredi, alors que Camille et Emmanuelle Estephan ont joint le groupe d’actionnaires de la plus vieille franchise de la LHJMQ.  

Les promoteurs de boxe et les Cataractes ont tissé des liens d’affaires depuis février 2018. Du partenariat qui a permis au Centre Gervais Auto d’accueillir trois galas de boxe est née une amitié entre les Estephan et le président Roger Lavergne, qui leur a proposé de joindre les rangs de son organisation.  

Les Estephan ont accepté volontiers la proposition, et ils sont devenus ensemble les 18e actionnaires de la concession shawiniganaise. «Nos actionnaires sont des hommes et des femmes de grande passion, attachés à la région. On accueille aujourd’hui deux nouveaux membres qui partagent nos valeurs», a expliqué Lavergne.  

À part Pascal Dupuis, les actionnaires actuels sont tous de la région. Réal Breton a été le dernier homme d’affaires qui n’avait pas de racines mauriciennes  au sein du groupe et le divorce a été houleux entre les deux parties après la conquête de la coupe Memorial au printemps 2012. Lavergne assure néanmoins n’avoir eu aucun mal à vendre la candidature des Estephan autour de la table. «On se connaît depuis un bon bout de temps. On s’est côtoyé, on a travaillé ensemble. C’est un privilège de les accueillir parmi nous.» 

Depuis 2018, Camille Estephan a toujours eu un penchant pour la Mauricie. C’est à Shawinigan que le choc Simon Kean-Adam Braidwood a eu lieu, même si ce combat était convoité par Montréal, Laval et Québec. «J’ai été séduit par la passion des gens de votre région. C’est un honneur pour moi de faire partie de la famille des Cataractes. En plus, je me joins à l’équipe avec ma fille Emmanuelle, ce qui est significatif pour moi», soulignait Estephan. 

«Vous me connaissez comme promoteur de boxe, mais j’adore aussi le hockey. Je suis arrivé au pays en 1986, la première chose que j’ai vue à la télévision, c’est un match Canadien-Bruins. J’ai aimé ça tout de suite! Le hockey m’a aidé à m’intégrer. L’histoire des Cataractes est intrigante, il y a beaucoup de fierté et de persévérance là dedans. Ma fille et moi, nous sommes très loyaux, alors c’est quelque chose qui nous impressionne et on veut mettre la main à la pâte pour conquérir la coupe Memorial». 

Même son de cloche du côté d’Emmanuelle Estephan. «En boxe, on veut créer des champions du monde, Au hockey, on vise aussi les championnats. J’ai vu la passion, le caractère des gens des Cataractes depuis 2018. Je suis très fière de m’associer à eux.» 

Camille Estephan a révélé qu’EOTM allait accentuer sa présence à Shawinigan avec ce nouveau défi. «Je dis depuis 2018 que pour moi, la Mauricie est un château fort. Les actes parlent plus fort que les paroles, et ça nous mène à l’annonce d’aujourd’hui.»