Le Quotidien
Mélyssa Potvin, alias Broken Doll, porte bien son nom d'artiste. Avec son style particulier et ses capacités physiques affaiblies par la fibrose kystique, elle a en effet des airs de poupée fragile à la première impression, qui cachent sa grande force intérieure.
Mélyssa Potvin, alias Broken Doll, porte bien son nom d'artiste. Avec son style particulier et ses capacités physiques affaiblies par la fibrose kystique, elle a en effet des airs de poupée fragile à la première impression, qui cachent sa grande force intérieure.

Mélyssa Potvin est adepte de cosplay

Dominique Gobeil
Le Quotidien
Un coeur au ligneur sur le coin de l'oeil, une main de squelette dans les cheveux et des collants noirs à la mi-cuisse: même vêtue «normalement», Mélyssa Potvin se fait demander si elle est déguisée. En fait, la jeune femme de Chicoutimi-Nord devient plutôt méconnaissable et ne laisse aucune place à l'ambiguïté lorsqu'elle revêt la peau d'un personnage, étant une adepte du cosplay assez perfectionniste.