À l'initiative de Dominic Champagne, de nombreux artistes et scientifiques ont collaboré à la rédaction de ce Pacte pour la Transition.

Un pacte essentiel

La vie est souvent sadique. Un jour, elle vous offre sur un plateau d’or ce que vous avez souhaité pendant si longtemps, mais dans des circonstances où, même avec toute la mauvaise foi du monde, vous ne pourriez même pas vous en réjouir.

Je vous dis ça, car après avoir dû encaisser au moins 50 « overdoses » successives de vedettes, voilà qu’au moment où j’aurais pu enfin obtenir satisfaction, je me sens presque obligé de me porter à leur défense.

Pour ceux et celles qui étaient trop occupés à regarder la médiocre dernière saison de House of Cards et qui ont tout manqué de l’actualité de la semaine dernière, je fais référence à ce fameux Pacte pour la transition invitant la population à manifester « notre ferme volonté de poser les gestes qui s’imposent pour protéger le monde dans lequel nous vivons et nous diriger vers un avenir sobre en carbone ».

Maintenant, avant d’aller plus loin, il faut souligner que l’objectif visé par ce pacte est non seulement louable, mais surtout essentiel. J’entends déjà les courriels de lecteurs outrés entrer dans ma boîte pour m’accuser une fois de plus de tenir des discours de curé, mais crime-bine, les enjeux liés aux changements climatiques, c’est pas très jojo. Disons que ça va pas mal au-delà de débattre collectivement si un accoutrement était approprié ou non, car dans le cas présent, on parle fort probablement de l’enjeu le plus important auquel l’espèce humaine n’a jamais été confrontée jusqu’ici.

Alors le fameux Pacte, ce n’est pas du tout une mauvaise chose. Or, vous l’aurez peut-être deviné, il y a quand même un petit hic ! Le truc, c’est qu’il nous a été vendu par un regroupement de « nos plus meilleures vedettes » du Québec.

Ainsi, pendant une journée complète, nos vedettes ont fièrement publié sur les réseaux sociaux des photos d’eux démontrant qu’ils avaient signé le Pacte et que c’était maintenant à nous de les suivre dans cette opération qui sentait très fort la bonne vertu.

Ce ne fut d’ailleurs pas très long avant que des voix dissonantes se fassent entendre, accusant notamment nos vedettes de nous faire la morale alors qu’un bon nombre de celles-ci nous gavent à longueur d’année de leur vie d’opulence tout en l’épiçant à coups de « nous sommes du vrai monde comme vous ».

Tout ça a donc fait en sorte qu’en moins d’une journée, nos vedettes qui croyaient probablement s’être donné le beau rôle ont rapidement constaté que leur initiative leur pétait en pleine face et dans un autre contexte, je m’en serais vraiment régalé.

Or, la cause est si importante qu’on ne peut même pas se contenter de simplement adresser un gros « fuck you » à nos vedettes. Certes, on a le droit de souligner les nombreuses incohérences derrière cette stratégie de vente, mais à la fin, on se retrouve un peu dans la même situation que ce gars piégé au fond d’un précipice qui se fait offrir par le type qu’il déteste le plus au monde d’aller appeler des renforts pour le sortir de là.

Je discutais donc de tout ça avec mon amoureuse quand elle m’a fait remarquer que si pour plusieurs personnes, il fallait que ce soit des vedettes qui les sensibilisent à ces enjeux très importants, alors à quoi bon cracher sur quelques milliers de voix de plus qui s’ajouteraient à celles qui réclament déjà que nous agissions sans tarder ?

Puis, tout récemment, voilà que l’artiste multidisciplinaire Mathieu St-Onge exprimait sur les réseaux sociaux que si les vedettes souhaitaient s’affranchir de cette opulence qu’on leur reproche, le fait d’être plus sélectif à propos des commanditaires qu’ils endossent pourrait leur être plus salutaire.

Il reste que peu importe si la stratégie de « vente » du Pacte nous irrite ou non, ça revient une fois de plus au fameux Pari de Blaise Pascal qui affirme qu’on ne perd rien à croire en Dieu, car qu’il existe vraiment ou non, on met un maximum de chances de notre côté.

Sauf que cette fois-ci, le Pari, il concerne des enjeux qui sont scientifiquement prouvés. Alors, allez donc le signer ce satané Pacte. Qui sait, ça nous donnera peut-être plus de temps devant nous pour pouvoir taper à cœur joie sur la tête de nos vedettes.