On peut voir une projection sur le mur intérieur de la centrale hydroélectrique confondue dans le paysage de Val-Jalbert.

Val-Jalbert charme Disney Cruise

CHRONIQUE / Si ça fait longtemps que vous n’êtes pas allés au village historique de Val-Jalbert, vous êtes obligés d’y retourner, vous allez retomber en amour avec ce site extraordinaire où la chute rivalise de beauté avec les bâtiments du village. Les 21 millions $ investis dans la revitalisation du site de 2010 à 2014 ont vraiment mis en valeur tous les aspects de ce bijou touristique de la région.

J’y suis retourné jeudi pour voir si la construction du barrage électrique, terminée en 2015, avait changé le paysage et comment tout ça s’harmonisait sur le site. J’ai trouvé ça plus beau qu’avant. Il y a une grande terrasse par-dessus la centrale électrique avec un circuit d’interprétation pour les visiteurs qui veulent voir la turbine et les installations.

La centrale hydroélectrique est fondue dans le paysage grâce à une terrasse d’observation aménager sur le toit de la centrale souterraine.

« L’eau de la chute est détournée dans le barrage pendant la nuit de 23 h à 9 h. Pendant la journée, les visiteurs peuvent profiter de la chute en s’approchant via les différentes passerelles d’observation », explique Michèle Castonguay, directrice générale du site touristique.

Elle m’a offert une visite privée à bord d’une voiturette de golf réservée au personnel du parc. En regardant par la fenêtre où est construite la turbine, on peut voir un court film d’animation projeté sur le mur de la centrale qui montre le chemin de l’eau. « C’est le genre d’information qui est apprécié des visiteurs qui s’intéressent à l’aspect technique, nous avons de bons commentaires », indique cette grande admiratrice du village historique.

Michèle Castonguay est directrice générale de Val-Jalbert.

Croisière Disney
« Nous allons recevoir deux groupes du bateau de croisière Disney cet automne. Des représentants de Disney Cruise Line sont venus nous visiter il y a deux ans. On avait 35 minutes pour leur faire un “pitch” de vente et ils ont même survolé le site en hélicoptère. Nous les avons fait dîner à la salle à manger et notre chef les a impressionnés. Après le dîner, la discussion n’était plus ‘‘si on vient’’, mais ‘‘quand’’ », raconte la directrice. « Le Zoo sauvage a aussi fait une présentation à cette occasion, on peut dire sans prétention que le charme a opéré ici », fait valoir Michèle Castonguay.

Avec le terrain de camping, le site de Val-Jalbert accueille plus de 125 000 visiteurs par année. « Les Européens capotent quand ils arrivent ici. Des fois les gens ne savent pas trop à quoi s’attendre et repartent d’ici charmés, non seulement par nos installations et l’animation, mais par toute l’histoire qui entoure le village », dit-elle.

Les maisons écrasées sous le poids des années font partie de l’âme de Val-Jalbert.

« Un historien du village Colonial Williamsburg dans l’État de Virginie aux États-Unis (une cité restaurée du XVIIIe siècle, constituée de 88 bâtiments publics originaux et de 50 autres bâtiments restaurés) m’a écrit pour me dire qu’il sera sur la croisière de Disney et qu’il voulait nous rencontrer », s’emballe celle qui fait grandir ce site depuis les quatre dernières années.

Calibre international
C’est vrai que Val-Jalbert est de calibre international. Rien n’est laissé au hasard, la propreté du village est impeccable et ça se voit aussi dans les petits détails. « Le personnel est extraordinaire (110 employés, dont 15 comédiens animateurs) et les gens nous arrivent toujours avec de bonnes idées pour améliorer l’expérience. Une employée a réalisé l’an dernier des capsules historiques Souvenirs partagés grâce à des entrevues réalisées avec des gens qui ont grandi à Val-Jalbert. Ces capsules sont diffusées sur des téléviseurs à l’intérieur des maisons historiques », explique celle qui se laisse encore émouvoir par ces témoignages de personnes âgées.

Plusieurs maisons historiques ont été restaurées pour témoigner du passé à Val Jalbert.

Ce village historique a une âme, on le sent dès notre arrivée, mais encore plus quand on se retrouve sur le plateau où les vieilles maisons au bois vieilli se dressent. Je n’avais jamais fait de visite guidée sur le site, un manque à ma culture que je vais corriger cet été avec la famille. Le choc émotif se produit quand, au coin d’une rue, on voit les maisons écrasées par le poids des années, on se sent vraiment dans un village fantôme.

Comme bien des gens, j’ai erré à Val-Jalbert en assistant aux saynètes des comédiens, en m’attardant sur les belvédères pour observer la chute, en assistant au spectacle immersif audiovisuel dans le vieux moulin, en montant à bord du téléphérique ou en profitant de la gastronomie du restaurant, mais c’est l’histoire qui fait vibrer ce musée à ciel ouvert. Il faut opter pour une visite guidée.

Meilleur terrain de camping au Québec
Non seulement Val-Jalbert est de calibre à séduire Disney Cruise Line, mais l’automne dernier, Val-Jalbert a reçu le titre de Camping de l’année décerné par Camping Québec. « On le voit dans nos chiffres cet été, cette nomination a un impact sur notre achalandage », fait valoir la directrice, ravie d’avoir reçu cette distinction provinciale.

Entre nous, si vous êtes un Québécois qui aime le camping et que vous cherchez une destination pour l’été, il me semble que choisir le meilleur terrain de camping au Québec est la meilleure décision. En plus, les vacanciers peuvent profiter aux alentours du Zoo sauvage de Saint-Félicien, de l’Ermitage de Lac-Bouchette, de la Caverne du Trou de la fée à Desbiens, d’une Véloroute des bleuets qui traverse le camping et d’un des plus beaux lacs de villégiature au Canada où on peut pratiquer la pêche sportive de la ouananiche. C’est difficile de trouver mieux au Québec.