Réal Payette, de Chicoutimi, a reçu le Prix Hommage Aînés 2019 de la Table régionale de concertation des aînés du Saguenay–Lac-Saint-Jean le 1er octobre.

Le visage du bénévolat

CHRONIQUE / Réal Payette, c’est le vieux monsieur qui joue depuis 32 ans dans La Fabuleuse Histoire d’un Royaume. Réal Payette faisait partie du comité qui a fondé le Salon du livre de Jonquière et il y participe depuis 55 ans. Certains ont connu Réal Payette via le personnage Pikauba, un quêteux raconteur de contes dans le cadre du Carnaval-Souvenir de Chicoutimi. Réal Payette a eu 89 ans le vendredi 4 octobre et a reçu le Prix Hommage Aînés 2019 de la Table régionale de concertation des aînés du Saguenay–Lac-Saint-Jean dans le cadre de la Journée internationale des aînés, qui avait lieu à Saint-Prime le 1er octobre.

J’ai rencontré ce beau et gentil monsieur mardi midi, au Centre d’hébergement Georges-Hébert d’Arvida, alors qu’il se préparait à animer une activité de conte pour les résidants de la maison, qui profitent de soins de longue durée.

« J’ai commencé à faire du bénévolat pour les personnes âgées alors que j’avais 8 ans. J’ai grandi dans l’ancienne ville de Bordeaux, à Montréal, où il y avait un foyer de personnes âgées près de chez nous. Je me portais volontaire pour faire leurs commissions à l’épicerie et les aider dans petits projets », raconte l’homme, qui porte fièrement veston et cravate.

C’est l’amour qui l’a attiré dans la région alors qu’il a fait la connaissance d’une femme de Saint-Félicien en 1960. « J’ai fait le contraire de la devise disant ‘‘Qui prend mari, prend pays.’’ », dit-il sur un ton amusé. Il est arrivé à Chicoutimi en 1965, où il a travaillé pour le compte de la Librairie régionale pendant quelques années. Il a été représentant pour neuf maisons d’édition européennes durant sa carrière et il n’a jamais arrêté de travailler. « J’ai visité toutes les bibliothèques municipales de Niagara aux Îles-de-la-Madeleine. Je roulais en moyenne 135 000 miles (217 261 km) par année ; une voiture neuve tous les ans », raconte l’homme de lettres.

Une vie à donner aux autres

« Quand je personnifiais le quêteux Pikauba pour le Carnaval-Souvenir, je faisais le tour des écoles de la région pour raconter des histoires aux jeunes. J’avais obtenu la collaboration de plusieurs maisons d’édition et je remettais un livre d’édition jeunesse à chaque élève que je rencontrais en plus de distribuer des bonbons », se rappelle le passionné de théâtre.

« Quand les jeunes me croisaient sur la rue, ils me demandaient des bonbons », se rappelle celui qui a aussi participé à une vingtaine d’opérettes dans le cadre du Carnaval.

Réal Payette a consacré sa vie à donner aux autres. Il dit qu’il a eu un appel très jeune. « À 6 ans, j’ai souffert d’une appendicite péritonite. Les médecins m’ont soigné parce que j’étais jeune, mais je n’étais plus censé marcher et je ne devais pas vivre plus vieux que l’âge de 18 ans. J’avais une photo du frère André sur moi pendant mon hospitalisation et c’est à cet âge que j’ai eu un appel me disant que j’avais des dons et que je devais les partager et en faire profiter aux autres », raconte le bénévole de l’année pour les aînés.

Se faire du bien à soi

« Je fais tout ce qu’on me demande de faire », explique Réal Payette au sujet de son implication au Centre d’hébergement Georges-Hébert. Des gens me demandent parfois si je suis fou de donner autant aux autres et que je devrais penser à moi. Quand les gens me remercient d’être auprès d’eux parce que je leur fais du bien, je me rends compte que je suis encore plus content qu’eux. Leurs remerciements et leurs commentaires me font plus de bien à moi que le bien que je fais pour eux », fait valoir celui qui a aussi donné huit années de bénévolat au Foyer Beaumanoir de Chicoutimi dans les années 1990.

Peu de gens au Québec peuvent revendiquer 80 années de bénévolat et pour cet apport exceptionnel, Réal Payette sera honoré par le Gouvernement du Québec le 6 novembre à l’occasion de la remise du Prix Hommage Aînés, lequel vise à souligner l’apport d’une personne aînée oeuvrant bénévolement dans sa région pour favoriser le mieux-être des personnes aînées ainsi que leur participation accrue à la société.