Sur la photo, les chirurgiens maxillofaciales Marc Blackburn, Chantal Malevez, Marie-Hélène Lajoie et Guy Leblanc.

Le tabou des prothèses dentaires

CHRONIQUE / La docteure Chantal Malevez était à Chicoutimi, la semaine dernière. Elle est une sommité mondiale à titre de chirurgienne maxillo-faciale originaire de la Belgique. Elle était l’invitée des docteurs Guy Leblanc, Marie-Hélène Lajoie et Marc Blackburn du Centre de chirurgie maxillo-faciale et d’implantologie de Chicoutimi. Ils ont pratiqué ensemble, en salle d’opération, de nouvelles méthodes pour fixer des prothèses dentaires sans greffe osseuse. L’implant s’ancre dans l’os de la joue (zygoma ou os malaire) pour ressortir au niveau de la gencive afin d’y fixer la prothèse. L’opération se fait en une seule journée et le soir vous avez un beau sourire.

La plupart d’entre nous y voient un beau sourire, mais en vérité c’est une nouvelle réalité pour une personne édentée. Je ne m’étais jamais posé la question, à quel point un dentier peut être désagréable à porter. J’ai vu mes parents mettre leurs dents dans un verre d’eau avant de se coucher. J’ai déjà vu, dans mon jeune âge, ma mère brosser son dentier dans le lavabo de la salle de bain avant de le mettre dans sa bouche. J’ai déjà vu aussi un dentier sortir de la bouche de quelqu’un qui s’esclaffait de rire ou en éternuant. Ça finissait toujours par un éclat de rire pour les gens autour, mais je n’aurais jamais cru que tant de honte et d’isolement pouvaient être liés à des prothèses dentaires.

Honte d’avoir des prothèses

Dans son exposé devant 75 personnes réunies dans une salle de l’hôtel OTL Gouverneur, la Dre Chantal Malevez a présenté à l’aide de vidéos et de photographies ce qu’elle appelle les implants zygomatiques. Elle raconte, dans sa présentation, qu’elle a eu les confidences de ses patients édentés. Vous n’avez pas idée des effets psychologiques néfastes sur les gens qui portent des prothèses dentaires.

Les plus vieux vont se rappeler des images à la télé de Radio-Canada du professeur Paul Charpentier, présentateur d’un candidat du Ralliement créditiste, qui  perd son dentier lors d'une envolée oratoire. La femme de 102 ans, sur une vidéo YouTube, qui perd son dentier en soufflant les bougies de son gâteau d’anniversaire, provoque un fou rire pour toute la famille, mais perdre son dentier reste une honte pour la plupart des gens, a fait valoir la Dre Malevez.

« Les personnes vivant avec une prothèse dentaire ont renoncé à plusieurs aspects de leur vie sociale. Certains n’osent plus prendre la parole lors de discussions entre amis de peur que leur prothèse se déplace dans leur bouche. D’autres ont renoncé d’aller au restaurant, car ils sont incapables de manger ce qu’il y a sur le menu. Il y a cette dame qui prenait du champagne dans les soirées mondaines. Le champagne faisait fondre la colle de sa prothèse dentaire et elle devait se rendre à la salle de bain pour la recoller. Vous imaginez la honte devant le miroir avec votre dentier entre les mains quand quelqu’un fait irruption ? »

Plaisir de croquer

J’écoutais parler cette dame, pendant qu’elle diffusait des vidéos et des publicités captées sur YouTube en rapport avec les prothèses dentaires et je pensais au nombre de personnes que je connais et qui se sont privées de parler autour de la table en mettant leur main sur la bouche, de peur de perdre leur dentier.

Je revois encore ma mère couper les épis de blé d’Inde avec un couteau pour manger les grains à la fourchette, sans parler d’avoir renoncé au plaisir de croquer dans une pomme ou dans un pain baguette. Des gens ont passé leur vie à avoir de la difficulté à mastiquer des aliments et à déposer leur prothèse sur la tablette du foyer en arrivant à la maison.

La conférencière a montré des photos de gens qui avaient l’air tristes et qui ont été transformés après une opération pour avoir une apparence heureuse avec des implants dentaires. Ça transforme les gens non seulement sur le plan esthétique, mais sur l’ensemble de la qualité de vie.

« Ne laissez pas un dentiste ou un professionnel de la santé vous dire qu’il ne peut plus rien faire pour vous, parce que vous n’avez plus de masse osseuse dans vos mâchoires. Il existe maintenant de nouvelles technologies pour fixer des prothèses dentaires », dit-elle aux professionnels de la santé.

C’est vrai que ça coûte plusieurs milliers de dollars pour fixer une prothèse dentaire à des implants, mais pensez à toute la qualité de vie que vous allez gagner. 

Croquer dans la vie, ça vaut bien quelques voyages dans le sud.