Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
La tuque sébaste aux yeux exorbités lumineux de Conception Imagine de Larouche apparaît comme la nouvelle vedette sur les glaces du fjord.
La tuque sébaste aux yeux exorbités lumineux de Conception Imagine de Larouche apparaît comme la nouvelle vedette sur les glaces du fjord.

La tuque sébaste devient virale

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Au moment où les cabanes à pêche se préparent à embarquer sur les glaces, un sébaste hors du commun vole la vedette. On l’a vu pour la première fois lors de la soirée virtuelle d’ouverture de la pêche aux poissons de fond dans le fjord du Saguenay. L’animateur de la soirée, Youcef Tadjer, la portait sur sa tête, tout comme Rémi Aubin de Promotion pêche, spécialiste des poissons de fond. Ce couvre-chef inusité, aux allures un peu ridicules, a tout de suite été adopté par les participants en ligne.

Plus de 500 amateurs de pêche assistaient à cette soirée virtuelle et de nombreuses personnes voulaient acheter cette tuque en forme de sébaste globuleux. Les conceptrices de ce chapeau burlesque avec des yeux exorbités lumineux, Mélyssa Lavoie et Louise Simard, de l’entreprise Confection imagine de Larouche, sont inondées de demandes provenant d’amateurs de pêche du Saguenay qui en veulent un exemplaire.

Rémi Aubin de La Baie est un des rares ambassadeurs à posséder la désormais célèbre tuque sébaste du fjord convoitée par des centaines d’amateurs de pêche aux poissons de fond.

L’os dans le boudin, c’est qu’il existe seulement 25 exemplaires de cette tuque sébaste aux yeux exorbités lumineux. Mercredi matin, Confection Imagine a publié une photo de la tuque emblématique sur sa page Facebook et les demandes affluent de partout. « C’est la folie des tuques aujourd’hui, 22 000 personnes ont été rejointes par ce post et nous avons eu 200 commentaires sur notre page », raconte Mélyssa Lavoie en entrevue téléphonique.

Cette tuque est née d’une demande de Promotion Saguenay avec la marque Glaces du fjord, qui a pour but de faire reconnaître le fjord du Saguenay à l’international. « Ils cherchaient une façon ludique et joyeuse pour identifier les bénévoles ou une image pour le fjord différente d’une mascotte. Nous nous sommes inspirés du fjord et le sébaste s’est imposé comme image », explique la créatrice.

Surprise du bon coup

« On n’avait pas vu venir cette demande virale pour cet objet promotionnel. Il existe effectivement seulement 25 exemplaires de cette tuque. Youcef Tadjer et Rémi Aubin en ont une et les 23 autres sont dans notre coffre-fort », lance à la blague le directeur général de Promotion Saguenay, Patrick Bérubé.

Le sébaste géant du Dépanneur des 21 à La Baie a maintenant un concurrent qui se porte sur la tête et qui est très en demande.

« Avec notre comité des Glaces du fjord, on cherchait un concept pour identifier les guides et ambassadeurs qui accueillent les touristes sur les glaces de La Baie. Nous avions pensé à un dossard, un brassard ou autre chose jusqu’à ce qu’on arrête notre idée sur la tuque que nous ont proposée les créatrices de l’entreprise Conception Imagine », explique-t-il.

Depuis l’apparition de cette tuque loufoque dans la sphère publique et sur les réseaux sociaux, des centaines d’amateurs de pêche sur le fjord en veulent un exemplaire. Les 25 tuques sébastes ont été faites à la main par les artisanes avec du tissu de qualité et un système de lumière pour les yeux. Il est difficile d’imaginer de lancer une production à grande échelle.

« On ne veut pas créer de mécontentement chez les pêcheurs du fjord. Depuis le début de nos efforts de mise en marché des Glaces du Fjord comme destination incontournable de la pêche blanche, le milieu s’est toujours impliqué. On réfléchit présentement pour trouver un objet promotionnel, abordable, qui pourrait intéresser les pêcheurs du fjord », de confier Patrick Bérubé, qui perçoit toutefois cet engouement pour la tuque sébaste comme un beau problème.

Sentiment d’appartenance

On sent qu’il y a un sentiment d’appartenance très fort des amateurs de pêche blanche envers le fjord du Saguenay. « Les gens du milieu ont exprimé une grande fierté pour les glaces du Saguenay au travers les différentes rencontres que nous avons eues avec les gens du milieu », ajoute Patrick Bérubé.

Avec cet engouement pour la tuque sébaste, un truc à la fois affreux et de toute beauté, original et unique, ludique et lumineux, à quel point les gens souhaitent s’identifier aux glaces du fjord. La pandémie a mis sur la glace, sans jeu de mots, bien des campagnes de marketing et de mise en marché pour mousser la pêche blanche sur le fjord du Saguenay. La tuque globuleuse sera le seul élément marketing à ressortir de cet hiver pandémique. La pression sera forte afin que Promotion Saguenay permette aux pêcheurs d’acheter cette tuque dont la faveur populaire s’est déjà emparée.

Les gens ont hâte d’aller sur la boutique en ligne de Glaces du fjord pour acheter des produits dérivés comme une tuque sébaste, des mitaines turbots, des gants de raie, des requins en peluche, bref des produits dérivés du fjord comme en vend le Zoo de Saint-Félicien pour soigner son image de marque.

Les tuques sébastes aux yeux exorbités lumineux sont peut-être appelées à devenir un objet promotionnel aussi convoité que les boîtes à lunch en aluminium remises aux ambassadeurs d’Arvida pour sa candidature au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Embarquement des cabanes

L’organisme Contact Nature à fait savoir, mercredi, que l’ouverture du village sur glace du secteur de Grande-Baie aura lieu le vendredi 29 janvier à midi. La fissure qui retardait les opérations de déneigement et d’embarquement est maintenant sécuritaire. Un communiqué indique également que « la glace de la rue de Capelan n’a pas atteint 12 pouces d’épaisseur. L’embarquement ne peut donc avoir lieu sur cette rue pour le moment ».

En raison de la pandémie et pour éviter des rassemblements, les propriétaires de cabanes à pêche doivent prendre rendez-vous avant de se présenter sur les glaces. Le système de prise de rendez-vous permet d’accueillir 108 cabanes par jour dans les deux villages en semaine et 120 par jour sur les deux villages les fins de semaine. Environ 1000 cabanes sont attendues sur les glaces.