Attention au mélange alcool et spa

CHRONIQUE / La plupart des propriétaires de spa que je connais l’utilisent généralement en prenant un verre à l’apéro ou au digestif. On dirait qu’alcool et spa vont ensemble et que ça fait partie des plaisirs de la relaxation.

Souvent, les jeunes adultes qui habitent chez leurs parents propriétaires d’un spa invitent les amis, après une soirée bien arrosée. Drôle d’expression d’ailleurs, faire du spa comme faire du vélo. La très grande majorité des jeunes considère le spa comme un endroit tout indiqué pour prendre un verre.

Inconscients dans l’eau

Le samedi 28 avril, trois jeunes adultes ont été retrouvés inconscients dans le spa d’une résidence privée de Chicoutimi après avoir consommé de la drogue. C’est l’un des trois jeunes, âgés de 18 et 20 ans, qui a réussi à s’extirper du spa pour contacter les secours alors que les deux autres étaient inconscients dans l’eau.

Il s’agit là d’un cas extrême, mais combien de personnes se retrouvent incommodées après avoir passé trop de temps dans un spa tout en ayant consommé de l’alcool ? On ne connaît pas ces données, mais les avertissements sont nombreux dans le manuel du propriétaire.

Des pages d’avertissements

À la suite de cet événement qui a occupé l’actualité en début de semaine, je me suis rendu chez un dépositaire de bains à remous pour savoir quelles étaient les mesures de prévention à suivre dans l’utilisation d’un tel appareil. La gérante du commerce m’a remis un manuel d’instruction d’environ 80 pages. « Vous avez toute l’information dans ce document, monsieur, je pense qu’il y a un avertissement par page », me dit-elle.

Dès la page 2, les symboles triangulaires avec un point d’exclamation commencent à apparaître. Comme pour les piscines, les mises en garde pour les enfants sont les premières à apparaître pour s’assurer que les jeunes n’aient pas accès au spa sans surveillance.

Viennent ensuite les mises en garde concernant les cheveux qui peuvent vous piéger dans les raccords d’aspiration tout comme les bijoux pendants et les vêtements amples peuvent vous mettre en danger. Les avertissements concernant les risques d’hyperthermie sont très nombreux. Il y a au moins une centaine d’avertissements, de mises en garde, de mention DANGER et de risques de blessures graves ou de mort.

Évidemment, il y a toutes les mises en garde normales liées aux travaux d’ordre électrique et des risques de blessures graves pour ceux qui auraient envie de plonger dans le spa ou d’utiliser un sèche-cheveux dans l’eau, mais les avertissements concernant les risques d’hyperthermie « surchauffe » causant des blessures, des brûlures, des marques ou la mort sont aussi très nombreux dans le guide de l’utilisateur.

L’usage d’alcool, de drogue ou de médicaments avant ou durant l’utilisation du spa peut donner lieu à un évanouissement avec la possibilité d’une noyade.

Surchauffe

« L’immersion prolongée dans un spa à température élevée peut faire augmenter la température du corps, ce qui peut provoquer des étourdissements, la nausée, l’évanouissement, la somnolence et la diminution des perceptions. Ces effets peuvent aboutir à la noyade ou à des blessures graves », peut-on lire dans les nombreuses mises en garde.

Le manuel du propriétaire, après tous ces avertissements, ajoute un chapitre complet sur l’hyperthermie (« surchauffe ») en précisant nettement que « l’usage de narcotiques ou d’alcool peut grandement augmenter le risque de décès par hyperthermie dans un spa. Les symptômes comme la somnolence, la léthargie “fatigue” et une augmentation de la température interne du corps “sensation d’avoir trop chaud” peuvent diminuer la sensibilité face aux dangers possibles ; la non-détection de la haute température ; le manque de jugement quant à la nécessité de sortir du spa ; l’inaptitude physique de sortir du spa et la perte de conscience ».

Faire le contraire

Il me semble que c’est assez clair comme avertissement. Pourtant, on continue de consommer de l’alcool et de prolonger le temps d’immersion. Ça va être beau à voir quand la marijuana sera légalisée.

« La température du spa peut accélérer le rythme cardiaque, dilater les vaisseaux sanguins, diminuer la pression artérielle, augmenter le flux sanguin et la température du corps et provoquer une importante sudation. Si ces effets sont anodins pour certaines personnes, ils le sont beaucoup moins pour d’autres qui présentent des problèmes de santé plus ou moins graves », met-on en garde sur les sites Internet.

L’espèce humaine est parfois difficile à suivre. Les fabricants conseillent avant d’utiliser votre spa d’éviter de consommer de l’alcool ; d’éviter la consommation de drogue ; d’éviter de trop manger et d’éviter de vous raser le jour même (risque d’irritation de la peau). Pourtant, le spa est le lieu de prédilection pour prendre un verre après les repas, tout le contraire de ce qui est recommandé.