Catherine Morissette, mairesse de Saint-David-de-Falardeau. Photo Mariane L. St-Gelais

À la MRC du Fjord-du-Saguenay de promouvoir la neige

CHRONIQUE / Une récente chronique sur l’importance d’un festival d’hiver d’envergure à Saguenay a fait jaser un peu et a réveillé le désir d’aller plus loin chez la mairesse de Saint-David-de-Falardeau, Catherine Morissette.

«Ma vie c’est l’hiver à Falardeau. T’as pas plus hiver que Falardeau; on a de l’or blanc, un centre de ski 100 % naturel, le sentier des sommets de motoneige de la #93, de la pêche blanche au lac Lamothe, l’hiver c’est notre richesse», s’enflamme la mairesse qui voudrait bien vendre notre hiver à la grandeur de la province, voire ailleurs dans le monde.

«Nous avons lancé notre image de marque dernièrement à Falardeau pour mettre en valeur notre territoire avec l’Éternel spa, le Valinouet, le village Imago, le Zoo de Falardeau, le Parc national des Monts-Valin, le site de Chute-aux-galets, la Distillerie du Fjord (gin Km12) et l’offre de restauration, mais tout seul, on ne peut pas rayonner à l’extérieur, il faut que tout le Saguenay se mobilise», fait valoir cette passionnée de l’hiver.

Leadership de la MRC

«Il faut absolument que la MRC du Fjord-du-Saguenay assume son leadership pour faire rayonner notre hiver et notre neige. On ne peut pas juste faire des petites fêtes de village chacun de notre côté, il faut mobiliser les 13 municipalités de la MRC du Fjord dans un projet commun de mettre notre neige en valeur», martèle la mairesse.

Au lieu de donner 10 000 $ à chaque municipalité de la MRC, par exemple, pour organiser une petite activité d’hiver dans son village, ce serait plus avantageux de mettre 130 000 $ dans une initiative d’envergure au lieu de saupoudrer un peu d’argent à tout le monde.

«La MRC doit être le moteur d’un événement hivernal qui inclut tout le territoire, du Mont-Édouard au Valinouët en passant par nos parcs nationaux, en collaboration avec la Ville de Saguenay et le soutien de Promotion Saguenay. Nous sommes prêts à vendre notre hiver, nous avons les infrastructures pour recevoir les visiteurs de partout. Il faudrait juste s’unir et le faire», insiste Catherine Morissette qui est à la mairie de Falardeau depuis 2017.

Préfet au suffrage universel

«Si la MRC du Fjord n’assume pas son leadership dans la mise en valeur de notre ‘‘or blanc’’, il va falloir sérieusement songer à élire le prochain préfet de la MRC au suffrage universel et démontrer aux citoyens tout le potentiel qu’il y a au sein de cette organisation», affirme celle qui avait été candidate à la préfecture de la MRC, à l’automne 2018.

Le site de Bardsville et le sentier des sommets de motoneige sur les monts Valin peuvent être soulignés au chapitre des réalisations, mais il n’existe rien à ma connaissance qui réunit ces 13 municipalités et autres organisations sur ce territoire autour d’un projet commun.

Terrain de jeu de Saguenay

«La MRC du Fjord est le terrain de jeux de Saguenay, nous avons les centres de ski, le fjord, deux parcs nationaux, les plus beaux sentiers de motoneige, la plus longue saison hivernale et même la statue du cap Trinité. Il faut que la MRC se rapproche de ses citoyens et développe une mission sociale», exprime Catherine Morissette.

Je reviens encore avec l’idée d’un Festival d’hiver du fjord et c’est peut-être par la porte de la MRC que ça peut se passer.

Donc, en attendant que tout le monde se mobilise; en attendant qu’on offre des croisières d’hiver sur le fjord en aéroglisseur comme cela se fait, entre autres, sur le lac Baïkal en Russie; en attendant qu’on organise une classique hivernale opposant les anciens Remparts contre les anciens Sags avec Patrick Roy et Richard Martel derrière le banc et en attendant que cette MRC, reine du nord, se développe dans toute sa splendeur hivernale, on va rendre hommage à ceux qui mettent en valeur notre or blanc et notre «frette» glacial. On souhaite bon succès à Saguenay en neige, au Festi-Frette de La Baie et à tous ceux qui apprivoisent l’hiver.