Le Quotidien
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Le meilleur et le pire pour l’ouverture de la ouananiche [VIDÉO]

Roger Blackburn

Le meilleur et le pire pour l’ouverture de la ouananiche [VIDÉO]

CHRONIQUE / La journée d’ouverture de la pêche à la ouananiche au lac Saint-Jean a commencé par une chaude matinée, dimanche, avec un 15 degrés pour un 15 mai et une légère brise soufflant du sud. Cette brise est salutaire pour des secteurs comme ceux de Desbiens, Chambord et Val-Jalbert. Des banquises de neige sur les rives complétaient le décor.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Ici, on s’étale

Actualités

Ici, on s’étale

CHRONIQUE / L’étalement urbain est très à la mode dans les médias, par les temps qui courent. Le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) pointe le phénomène comme l’une des causes du réchauffement climatique.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Des mauvais clients qui emmerdent

Roger Blackburn

Des mauvais clients qui emmerdent

CHRONIQUE / On achève des travaux de rénovation à la maison. Depuis quelques mois, j’ai fait affaire avec des travailleurs dans différents domaines, des gens qui entrent dans votre maison pour y passer huit heures par jour pendant quelques jours.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
106 sièges pour la CAQ ?

Roger Blackburn

106 sièges pour la CAQ ?

CHRONIQUE / Quand on observe la scène politique québécoise, ces jours-ci, on remarque certaines similitudes avec le gouvernement libéral du début des années 1970. À l’élection de 1973, le gouvernement libéral de Robert Bourassa a remporté la victoire avec 54,7 % des voix et a fait élire 102 députés sur une possibilité de 110 à l’Assemblée nationale du Québec. Est-ce que la Coalition avenir Québec (CAQ) et son chef François Legault nous préparent le même balayage ?
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Daniel Pachon accroche son tablier [VIDÉO]

Roger Blackburn

Daniel Pachon accroche son tablier [VIDÉO]

CHRONIQUE / Après 60 ans de carrière en cuisine, dont 23 années passées à l’Auberge Villa Pachon de Jonquière, le chef Daniel Pachon accroche son tablier. C’est un véritable deuil pour le célèbre chef de la région et grand maître cassoulet de Carcassonne.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Ça fait mal à mon Saguenéen

Actualités

Ça fait mal à mon Saguenéen

Un jeune homme dans la vingtaine est accompagné de son amoureuse, je crois bien que c’est un couple. La gérante du magasin nous conseille, ma blonde et moi, sur les produits qu’on désire acheter. Le jeune homme interrompt notre discussion pour dire à la gérante du magasin qu’il désire être servi par elle.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
La fin des stores à corde

Roger Blackburn

La fin des stores à corde

CHRONIQUE / J’ai probablement acheté un des derniers stores verticaux à corde, en fin de semaine. La gérante du magasin m’informe que le nouveau règlement canadien sur les couvre-fenêtres à corde visant à mieux protéger les enfants entrera en vigueur le 1er mai 2022. « Notre compagnie cesse cette semaine de fabriquer des stores à corde », ajoute la dame derrière son comptoir.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Enfin des élus parlent d’urbanisme

Chroniques

Enfin des élus parlent d’urbanisme

CHRONIQUE / Enfin des élus de Saguenay qui parlent d’urbanisme et d’aménagement du territoire. Après Mireille Jean, la conseillère du centre-ville de Chicoutimi qui a demandé à voir les plans du stationnement à étages de l’hôpital pour éviter une balafre dans le décor, voilà que Monsieur Arvida, le conseiller Carl Dufour, commence à trouver que le développement urbain à Saguenay fait dur. Ce ne sont pas ses mots, il ne veut pas blâmer les développeurs et les urbanistes, mais il dit que c’est aux élus de dire non quand un développement n’a pas de sens ou ne convient pas à une certaine vision d’avenir.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Monsieur Météo

Roger Blackburn

Monsieur Météo

CHRONIQUE / Quand j’étais jeune, la prévision météo se faisait en regardant par la fenêtre : soit il faisait beau, soit il ne faisait pas beau. L’été, s’il ne pleuvait pas ; soit il faisait chaud, soit on était bien, soit il faisait frais.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
On devrait l’appeler l’autoroute Électorale

Roger Blackburn

On devrait l’appeler l’autoroute Électorale

CHRONIQUE / Un beau jour, il faudra écrire un livre sur l’histoire de l’autoroute Alma-La Baie. C’est le collègue Denis Bouchard, à l’époque, qui avait proposé de la nommer l’autoroute de l’Aluminium, mais à mon humble avis, elle devrait porter le nom de l’autoroute Électorale ou l’autoroute des Élections ; ça fait 40 ans que les politiciens en font une promesse électorale.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Le professeur Nossiop Lirva lit à l'envers

Chroniques

Le professeur Nossiop Lirva lit à l'envers

CHRONIQUE / Comme la plupart des jeunes, j’ai déjà collé des poissons d’avril dans le dos d’un élève à l’école primaire ou dans celui de ma mère. Elle se promenait toute la journée avec son poisson dans le dos, me faisant croire qu’elle ne le savait pas.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Toute une claque sur la margoulette

Roger Blackburn

Toute une claque sur la margoulette

CHRONIQUE / La claque de l’acteur Will Smith sur la margoulette de l’humoriste Chris Rock durant la cérémonie des Oscars fera sûrement partie des gifles célèbres de l’histoire. Dans notre coin de pays, on dirait « une moyenne claque s’a gueule », pour ne pas blasphémer.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
REGARD | Regarder ou écouter un film?

Arts

REGARD | Regarder ou écouter un film?

CHRONIQUE / Est-ce que vous écoutez ou vous regardez un film ? Après la rencontre avec le concepteur sonore Sylvain Bellemare et le mixeur Bernard Gariépy Strobl, je dirai maintenant, sans hésitation, que j'écoute un film !
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
<em>Le Cuirassé Potemkine</em> [VIDÉO]

Roger Blackburn

Le Cuirassé Potemkine [VIDÉO]

CHRONIQUE / Si vous vous intéressez un tantinet au cinéma, vous avez probablement déjà vu des images de ce vieux film russe, dont la célèbre scène d’un landau avec un bébé qui dévale les escaliers d’une grande place publique où des manifestants civils se font tirer à bout portant par les soldats cosaques de l’armée tsariste.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Pouvez-vous imaginer? [VIDÉO]

Roger Blackburn

Pouvez-vous imaginer? [VIDÉO]

CHRONIQUE / Un gars s’adresse à la planète entière, depuis quelques jours. Mardi, il s’est adressé au parlement canadien, pour qu’on aide son peuple à se défendre dans une guerre de destruction massive menée par un dictateur fou.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Fini de jouer du coude?

Roger Blackburn

Fini de jouer du coude?

CHRONIQUE / J’ai serré la main de quelqu’un, la semaine dernière. Depuis que la Santé publique a baissé la garde à l’égard des mesures sanitaires, la vie sociale reprend peu à peu ses droits. Le passeport vaccinal ne sera plus exigé dans les lieux publics à compter du 12 mars et le port obligatoire du masque va disparaître d’ici la mi-avril.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Retour de la menace nucléaire

Roger Blackburn

Retour de la menace nucléaire

CHRONIQUE / Voilà que la menace nucléaire revient nous hanter. Je pensais bien que cette folie allait rester terrée dans des hangars à s’empoussiérer. C’est que la possibilité d’une guerre nucléaire a fait partie de notre imaginaire collectif pendant une quarantaine d’années, depuis l’affaire des missiles cubains.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Avertissement de neige abondante: <em>Tokébakicitte</em>

Roger Blackburn

Avertissement de neige abondante: Tokébakicitte

CHRONIQUE / Mon père a été bûcheron durant une bonne vingtaine d’années, dans sa jeunesse, soit de l’âge de 15 ans jusqu’à 35 ans, avant d’aller travailler à l’aluminerie d’Arvida. Il disait souvent au sujet de nous, ses enfants, que nous étions élevés dans la ouate et que dans son temps, dans le bois, ça ne se passait pas comme ça.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Au temps du ski de bum

Roger Blackburn

Au temps du ski de bum

CHRONIQUE / Les compétitions de ski acrobatique sont vraiment impressionnantes, aux Jeux olympiques de Pékin. Les athlètes atteignent des hauteurs vertigineuses et les sauts sont de plus en plus spectaculaires. On a le vertige juste à les regarder. On est loin du parc Rosaire-Gauthier de Chicoutimi, où a commencé à sauter le champion du monde de 1981, Jean Corriveau.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Le jour de la marmotte

Roger Blackburn

Le jour de la marmotte

CHRONIQUE / J’avais comme une impression de déjà-vu, lundi midi, quand je me suis présenté au restaurant pour dîner. On se serait cru dans le petit village de Punxsutawney avec le chroniqueur météo Phil Connors, joué par Bill Murray, dans le film Le jour de la marmotte. J’avais comme un sentiment de déjà-vu et de nous retrouver au même endroit à la même journée dans la même pandémie.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Permettre l’interdit

Roger Blackburn

Permettre l’interdit

CHRONIQUE / Je me suis souvent permis l’interdit, c’est dans ma nature. La nuit, ou encore très tôt le matin, sur la route, je brûle les feux rouges. Je fais un arrêt, je regarde de tous les côtés, je m’assure de l’absence de danger (surtout de policiers) et je traverse l’intersection. Je ne passerai pas trois minutes à attendre sur la lumière qu’elle passe au vert, en pleine nuit, alors qu’il n’y a personne sur la route.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Le plancher qui craque

Roger Blackburn

Le plancher qui craque

À l’étage, à la maison, le plancher craque. Comme dans la plupart des vieilles maisons, on vit avec ces planchers qui craquent, qui grincent, comme on apprend à vivre avec les virus.