Le Quotidien
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
La métropole nordique du Canada a besoin d’un élan

Élections 2022

La métropole nordique du Canada a besoin d’un élan

BLACK EN CAMPAGNE || Notre chroniqueur Roger Blackburn termine son porte-à-porte ! En vue du scrutin du 3 octobre, il est parti à la rencontre des électeurs des quatre coins de la région, afin de connaître leurs préoccupations. Après ses cinq chroniques sur les différentes circonscriptions régionales et un détour par Mashteuiatsh, voilà qu'il s'est entretenu avec un entrepreneur pour savoir si la campagne électorale a répondu à ses attentes.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Oeil de loutre dans Roberval

Élections 2022

Oeil de loutre dans Roberval

BLACK EN CAMPAGNE || Notre chroniqueur Roger Blackburn poursuit son porte-à-porte ! En vue du scrutin du 3 octobre, il va à la rencontre des électeurs des quatre coins de la région, afin de connaître leurs préoccupations. Cette fois, toutefois, c'est plutôt sur un candidat qu'il s'est concentré : le jeune Ilnu Michaël Ottereyes, de Québec solidaire. Petit détour par Mashteuiatsh !
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
« Pas intéressé, monsieur »

Élections 2022

« Pas intéressé, monsieur »

BLACK EN CAMPAGNE || Notre chroniqueur Roger Blackburn commence son porte-à-porte ! D'ici le scrutin du 3 octobre, il ira à la rencontre des électeurs des quatre coins de la région, afin de connaître leurs préoccupations. Direction Roberval !
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
À la chasse plutôt qu’aux urnes!

Élections 2022

À la chasse plutôt qu’aux urnes!

BLACK EN CAMPAGNE || Notre chroniqueur Roger Blackburn poursuit son porte-à-porte ! D’ici le scrutin du 3 octobre, il ira à la rencontre des électeurs des quatre coins de la région, afin de connaître leurs préoccupations. Direction Lac-Saint-Jean !
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
«Faut pas m’chercher...»

Roger Blackburn

«Faut pas m’chercher...»

CHRONIQUE / Roger Giguère, l’animateur, marionnettiste et humoriste de variété bien connu de Télé-Métropole – TVA, aujourd’hui –, décédé dimanche à l’âge de 77 ans, fait partie de ces nombreux personnages télévisuels qui ont marqué la collectivité québécoise par leur présence marquante au petit écran.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Des alarmes pour bébé oublié... parce que ça arrive

Roger Blackburn

Des alarmes pour bébé oublié... parce que ça arrive

CHRONIQUE / Nous avons fait l’acquisition d’une voiture neuve, récemment, dotée des nombreux équipements de sécurité et d’aide à la conduite que je n’avais pas sur ma vieille Camry 2008. Les détecteurs d’angle mort, les caméras de recul, l’indicateur de limite de vitesse, le GPS. Plein de petits gadgets pour augmenter la sécurité routière. Mais celui qui m’a interpellé le plus, c’est le message « Vérifiez le siège arrière ».
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Les plaines de la défaite

Roger Blackburn

Les plaines de la défaite

CHRONIQUE / La bataille des plaines d’Abraham. L’événement crève les yeux, le site protégé et animé par Parcs Canada étant situé en plein coeur de la Vieille Capitale, près du parlement, à la frontière du Vieux-Québec, patrimoine mondial de l’UNESCO. La bataille des plaines, on nous la rappelle à tout moment.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Du pain de la bouche du dragon

Roger Blackburn

Du pain de la bouche du dragon

CHRONIQUE / Il a 73 ans et il boulange encore son pain, une fois par semaine dans son four extérieur en forme de dragon qui crache de la fumée par la bouche. Ghislain Boily est un boulanger exceptionnel. Il fait encore le meilleur pain en ville, il le fait pour lui maintenant, car la chose qu’il aime le plus dans la vie, c’est faire du pain.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Vacances de la construction... ou covidiennes?

Roger Blackburn

Vacances de la construction... ou covidiennes?

CHRONIQUE / « Est-ce que tu prends la construction cette année ? » Il n’y a qu’au Québec qu’on pose cette question et qu’on comprend, ici, qu’on parle de dates de vacances estivales. Depuis que j’ai l’âge de comprendre c’est quoi des vacances, les deux dernières semaines de juillet sont les plus prisées. On les appelle les vacances de la construction parce que les syndicats les ont fait inscrire dans les conventions collectives des travailleurs de la construction.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
La Fabuleuse, le spectacle de la renaissance

Roger Blackburn

La Fabuleuse, le spectacle de la renaissance

CHRONIQUE / C’était soir de première, mercredi, pour le retour post-pandémique du spectacle à grand déploiement La Fabuleuse histoire d’un Royaume, au Théâtre du Palais municipal de La Baie. C’est la même histoire, mais certaines choses ont changé, dont le metteur en scène, Jimmy Doucet, qui a succédé à Louis Wauthier, et la voix de la trame sonore, celle de Jean-Pierre Bergeron qui a remplacé celle du regretté Michel Dumont. Il y a aussi quelques comédiens, quelques costumes et quelques petits détails qu’uniquement les plus habitués peuvent remarquer.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Parade enivrante ou enivrée? [VIDÉO]

Roger Blackburn

Parade enivrante ou enivrée? [VIDÉO]

CHRONIQUE / Samuel Girard a fait toute une virée au Lac avec la coupe Stanley en fin de semaine. C’est à se demander s’il a compté dans son propre filet ou s’il a marqué le but gagnant en prolongation. Si je me fie aux témoignages des gens sur place, à la marina de Roberval, le hockeyeur ne remportera pas le trophée de la modération.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Il y a 375 ans, l’arrivée de Jean de Quen

Roger Blackburn

Il y a 375 ans, l’arrivée de Jean de Quen

CHRONIQUE / Il y a 375 ans, le 16 juillet 1647, un Européen, le père jésuite Jean de Quen, remontait pour la première fois le Saguenay à partir de Tadoussac pour ensuite portager la rivière Chicoutimi jusqu’au lac Kénogami, puis le lac Kénogamishish pour ensuite pagayer vers Belle-Rivière et atteindre le lac Saint-Jean.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Joël Tremblay, dans le vin depuis 25 ans

Roger Blackburn

Joël Tremblay, dans le vin depuis 25 ans

CHRONIQUE / Joël Tremblay, un p’tit gars d’Arvida, travaille depuis 25 ans à la SAQ dont les 18 dernières années à titre de conseiller en vin. Il a passé ses 17 dernières années à la SAQ Jonquière et est arrivé en avril à la SAQ Sélection de Chicoutimi. Il est vraiment très content de voir arriver le Festival des vins sur la rue Racine.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Québec, faut qu’on se parle

Roger Blackburn

Québec, faut qu’on se parle

CHRONIQUE / Québec, je t’aime; t’es belle, encore plus quand tu enfiles tes fringues de Festival d’été. On se connaît depuis longtemps, on se fréquente à l’occasion et avec le temps tu me plais beaucoup.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
La rampe de mise à l’eau de La Baie inaccessible à marée basse

Roger Blackburn

La rampe de mise à l’eau de La Baie inaccessible à marée basse

CHRONIQUE / L’aménagement du terrain de la Consol, situé sur le site de l’ancienne usine Port-Alfred à La Baie, commence sur une fausse note. La rampe de mise à l’eau pour embarcation ne sera pas accessible à marée basse. Il s’agit d’un véritable cafouillis pour la réalisation d’un projet où le mot d’ordre était : « il ne faut pas manquer notre coup ».
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Du rouge pour noyer le bleu

Roger Blackburn

Du rouge pour noyer le bleu

CHRONIQUE / Les récits historiques nous racontent qu’on célèbre la fête du Canada partout dans le pays à cause de l’intensité et de la force du nationalisme québécois. Le 1er juillet 1867 est né le Canada, ce qu’ils appelaient à l’époque le « Dominion du Canada ». Il ne s’est rien passé pendant 12 ans ; ils n’ont pas pensé fêter le premier anniversaire de la colonie britannique, ni même le dixième.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Carl Olsen, La Baie et ses chats

Roger Blackburn

Carl Olsen, La Baie et ses chats

CHRONIQUE / Carl Olsen, 40 ans, est assis en face d’un bénévole de la Croix-Rouge dans un bureau improvisé avec vue sur le fjord, dans un local de l’Auberge des battures à La Baie. Il vient de se faire confirmer que sa prise en charge par l’organisme d’aide humanitaire sera prolongée d’une journée.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
«Je ne veux plus rien savoir de retourner là !»

Roger Blackburn

«Je ne veux plus rien savoir de retourner là !»

CHRONIQUE / Les sinistrés de La Baie ont applaudi quand le chef du Service de sécurité incendie de Saguenay, Christian Fillion, leur a dit que des clôtures, ainsi que des caméras de surveillance et de puissants systèmes d’éclairage allaient être installés dans les rues du quartier évacué.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
La vague SUP sur le fjord

Roger Blackburn

La vague SUP sur le fjord

CHRONIQUE / Il y a un mois, le 19 mai dernier, une dame de 34 ans perdait la vie en tombant de sa planche à pagaie dans les eaux de la rivière du Moulin à Laterrière. « Elle portait sa veste de flottaison, mais elle ne l’avait pas bien attachée. Elle n’a pas été capable de sortir de l’eau », a dit la police au Quotidien.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Le Québec en vedette au Festival des vins de Saguenay

Roger Blackburn

Le Québec en vedette au Festival des vins de Saguenay

CHRONIQUE / Le Festival des vins de Saguenay sera de retour sur la rue Racine à Chicoutimi les 7, 8 et 9 juillet. Je salive juste d’y penser, pas juste à cause de tous ces bons vins que l’on peut déguster, mais surtout pour le monde qu’on va y rencontrer. Le porte-parole pour une 15e édition consécutive, le sommelier Phillippe Lapeyrie, qui est en ville pour lancer la programmation, est le premier à s’en réjouir.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Église Saint-Joachim: pour en finir avec les chauves-souris

Roger Blackburn

Église Saint-Joachim: pour en finir avec les chauves-souris

CHRONIQUE / La découverte de chauves-souris dans l’église Saint-Joachim de Chicoutimi a fait couler beaucoup d’encre cette semaine (faire couler beaucoup d’encre est aussi une expression en voie de disparition comme l’espèce des chauves-souris). Les employés de la Ville de Saguenay ont en effet trouvé des chiroptères dans le plafond du bâtiment qui doit être démoli cet automne.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Désaccord entre Nionwentsïo et Nitassinan

Roger Blackburn

Désaccord entre Nionwentsïo et Nitassinan

CHRONIQUE / Ça fait 20 ans que les Hurons et les Innus se provoquent et s’intimident dans la Réserve faunique des Laurentides. Déjà, en 2011, le juge à la retraite John Gomery, dans un rapport commandé par les Hurons, avait qualifié d’« intolérable et dangereuse » la situation qui y prévaut depuis que les Hurons-Wendat et les Innus de Mashteuiatsh chassent l’orignal sur le même territoire.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Le golf à l’ère du <em>foot wedge</em>

Roger Blackburn

Le golf à l’ère du foot wedge

CHRONIQUE / J’ai participé à une clinique de golf de deux jours, la semaine dernière, avec le professionnel Jérôme Blais, qui est aussi chroniqueur de golf pour les Coops de l’information et qu’on peut lire dans Le Progrès du samedi, entre autres choses.
Roger Blackburn
Le Quotidien
Roger Blackburn
Des chauves-souris hantent l’église Saint-Joachim

Roger Blackburn

Des chauves-souris hantent l’église Saint-Joachim

CHRONIQUE / La nuit, elles sortent pour se nourrir d’insectes. Les chiroptérologues soutiennent qu’elles peuvent manger l’équivalent de leur poids en une seule nuit et même plus. Une population de ces chauves-souris, probablement la petite chauve-souris brune (Myotis lucifugus), qui s’infiltre à l’intérieur des bâtiments, rode la nuit à Chicoutimi.