Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Richard Therrien
Le Soleil
Richard Therrien
PIer-Luc Funk sur le plateau de <em>Sans rancune</em>
PIer-Luc Funk sur le plateau de <em>Sans rancune</em>

Sans rancune: rire du monde [VIDÉO]

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / On tentera beaucoup de vous faire rire cet hiver. Seulement à TVA, on a sept productions originales humoristiques. Sans rancune, la nouveauté de Pier-Luc Funk qui commence mercredi soir à 20h, est l'une de celles-là.

Ce nouveau concept d'Attraction Images se mesure à une formule éprouvée, celle des Enfants de la télé, qui occupe cette case sur ICI Télé depuis maintenant 11 saisons. C'est sur un vaste plateau de variétés que Pier-Luc Funk regroupe des coiffeurs, des adeptes d'entraînement ou encore des célibataires, dans le but de se payer leur tête, toujours avec leur complicité, bien entendu. Une sorte de bien-cuit comme à Prière de ne pas envoyer de fleurs, où on remplace la vedette invitée par des gens qui font le même métier ou partagent une passion précise.

On commence avec un groupe de pompiers et pompières, qui rient volontiers des blagues qu'on fait à leur sujet. Durant 60 minutes, l'animateur s'entoure d'Hélène Bourgeois Leclerc et de Pierre-Yves Roy-Desmarais pour griller ce groupe de 25 représentants, très distanciés les uns des autres, au lieu des 50 qu'ils devaient être dans le concept initial. À ce noyau dur se greffent chaque semaine une foule de personnalités, de Véronique Claveau à Patrick Groulx. Mario Pelchat fera même une apparition.

Bon dans à peu tout ce qu'il fait, et Dieu sait qu'il en fait beaucoup, Pier-Luc Funk ouvre chaque émission avec un monologue d'humour. Dans la première devant les pompiers, rien à dire sur la livraison, c'est le texte qui est plutôt faible. Quoi qu'on ne peut qu'applaudir quand il s'insurge (à la blague) contre les exercices de feu. Vous savez, quand l'alarme part et que personne ne pense qu'il y a vraiment un feu? L'animateur se moque aussi des pompiers qui ont trop de temps libre entre leurs interventions sur les lieux d'incendie.


« La force de ce concept-là, c'est qu'on va tous y passer, on fait tous partie d'un groupe. Oui on s'amuse des gens, mais le public en prend aussi pour son rhume, parce que nos préjugés passent à travers ça. »
Denis Dubois, vice président, contenus originaux chez Québecor Contenu

Sans rancune mise aussi beaucoup sur la vedette montante Pierre-Yves Roy-Desmarais, qui a ouvert le dernier Bye Bye en musique. Les chansons de cet humoriste, déposées sur le Web depuis le début de la pandémie, me font toujours crouler de rire. Il en fera dans Sans rancune, à l'intention des invités d'honneur. Mais il fera aussi du doublage sur des séquences les impliquant, comme pour un adepte de l'entraînement sportif, un extrait qui pourrait facilement devenir viral.

Hélène Bourgeois Leclerc prend la peau de personnages dans des numéros d'humour, dont celui de Lucie, qui détient le record de celle qui a passé au feu le plus souvent, c'est à dire 25 fois! On comprend assez vite que c'est pour recevoir la visite des pompiers le plus souvent possible. «Y'é tellement musclé qu'y aurait pu me faire changer en femme borne-fontaine!» dit-elle, en identifiant un pompier dans la salle. Encore là, les textes ne sont pas toujours à la hauteur. 

Certains numéros sont si personnalisés aux invités du studio qu'on a un peu l'impression de ne pas avoir été convié au party. On a presque envie de dire: «You hou, on est là!» Les séquences en studio sont entrecoupés de sketchs tournés à l'extérieur, dont ceux d'Antoine Vézina, qui fait passer une entrevue à d'apprentis pompiers. Pas hilarant là non plus.

J'ai plutôt hâte de voir l'émission sur les drag queens qui semble beaucoup plus flamboyante. L'animateur se transforme pour devenir Bella Funk et partage la scène avec l'unique Rita Baga dans un numéro époustouflant. D'ailleurs, on chante beaucoup et on danse dans cette émission, qui allie sketchs et variétés.

Alors que l'équipe doit tourner vendredi la huitième émission d'une série de 12, on sent bien sûr un stress quant à la tournure de la pandémie et d'un resserrement des conditions sanitaires. «On verra ce que le gouvernement annoncera, on continue de croire que nous resterons un service essentiel. Ce besoin de divertir le public reste important en temps de pandémie. S'il faut s'adapter, on le fera», affirme Denis Dubois.

À travers les semaines, on se moquera gentiment des fans de country, des garagistes, des enseignants, des agents immobiliers, des agents de bord et des travailleurs de la construction. Le producteur Jean-François Boulianne imagine déjà réunir des adeptes de camping, de chasse et pêche, des fans du Canadien, de Céline, des ados, des baby-boomers, des nouveaux parents, et j'en passe.

Le million pour Anémone

Les fans d'Une autre histoire sont de plus en plus nombreux, puisqu'ils étaient 1 030 000 à l'écoute lundi à 20h pour la première de la troisième saison sur ICI Télé. La pauvre Anémone (Marina Orsini), enfermée dans un cercueil, a donné la frousse à sa nouvelle et son ancienne famille! Précisons que chez le concurrent, l'épisode de L'Échappée était disponible gratuitement depuis plusieurs semaines sur TVA+; 801 000 étaient tout de même au rendez-vous lundi.

Alors que TVA rediffusait la série Béliveau à 21h, qui a retenu 358 000 amateurs, le retour des Pays d'en haut en a captivé 912 000 sur ICI Télé. District 31 reste au sommet avec ses 1 568 000 accros à 19h contre 413 000 pour Team White, la série documentaire. À 19h30, La tour de Patrick Huard rallie 640 000 habitués contre 607 000 pour la première de Trop.

Pour commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Dans <em>Une autre histoire</em>, la pauvre Anémone (Marina Orsini), enfermée dans un cercueil, a donné la frousse à sa nouvelle et son ancienne famille!