Patrick Duquette
Le Droit
Patrick Duquette
L’ex-animateur vedette du FM 104,7, Roch Cholette
L’ex-animateur vedette du FM 104,7, Roch Cholette

La revanche de Cholette ?

CHRONIQUE / Ainsi, l’ex-animateur vedette du FM 104,7, Roch Cholette, aurait des visées sur la mairie de Gatineau.

Vous savez ce qui m’inquiète dans son cas?

Ses motivations profondes.

J’ai peur qu’il se présente à la mairie pour régler ses comptes avec un maire et une administration qu’il descendait régulièrement en flammes dans sa défunte émission du midi.

À LIRE AUSSI : Roch Cholette jaugerait ses appuis

Vous connaissez comme moi le style de Cholette. Un gars archipréparé, qui connaît ses dossiers à fond. Mais aussi un animateur qui peut s’avérer hargneux, agressif, voire méprisant envers ses invités…

En entrevue, il est capable de repérer la faille la plus infime dans l’argumentation de son adversaire pour y mordre à pleines dents, avec l’opiniâtreté d’un pit-bull. Bonne chance pour lui faire lâcher prise.

Ses partisans diront que c’est une belle qualité. Enfin, diront-ils, quelqu’un qui pose les vraies questions! Enfin quelqu’un qui n’est pas complaisant envers le pouvoir en place! Moi, je trouve qu’il en fait trop. Combien de fois, en écoutant ces entrevues où il démolissait son interlocuteur, je me suis pris à penser: c’est bon Roch, on a tous compris, tu peux arrêter de lui fesser dessus...

C’est son style, que voulez-vous!

Bref, j’essaie de m’imaginer ce gars-là à la mairie de Gatineau et... ça m’inquiète.

Le Roch Cholette que je connais, tant l’animateur que l’ex-politicien libéral, a un talent incomparable pour fédérer les mécontents. Pour incarner une certaine grogne populaire.

C’est sans doute pourquoi il brillait tant dans l’opposition à l’Assemblée nationale comme député de Hull où il a notamment piloté le dossier des fusions/défusions au tournant des années 2000.

C’est sans doute aussi son côté sans compromis et revanchard qui l’a limité à un rôle de député d’arrière-ban, une fois les libéraux au pouvoir. Jean Charest ne lui a jamais octroyé le poste de ministre dont il rêvait tant.

Alors Roch Cholette contre Maxime Pedneaud-Jobin dans une course à la mairie en 2021?

Ce serait, à tout le moins, une lutte contrastée, entre deux personnages qui se détestent. Les habitués de la défunte émission Solide comme le Roch savent à quel point M. Cholette ne porte pas Maxime Pedneaud-Jobin dans son coeur. Et le maire actuel le lui rend bien, lui qui boycottait systématiquement son émission.

Sans en être certain à 100 %, j’ai le sentiment que Roch Cholette songe sérieusement à briguer la mairie de Gatineau. Même si je me demande comment il ferait pour travailler avec des fonctionnaires qu’il a vilipendés plutôt deux fois qu’une pendant toutes ces années au micro du 104.7.

Je souhaite seulement que les motivations de Roch Cholette aillent au-delà d’un désir de régler des comptes avec M. Pedneaud-Jobin et Action Gatineau.

Une grande ville comme Gatineau a besoin d’un rassembleur au poste de maire. Il ne suffit plus de critiquer, il faut avancer une vision.

Que nous proposerait M. Cholette? Un retour aux services de base? Moins de taxes que sous «Max, la taxe»? Une fonction publique amincie? Une ouverture plus grande au développement économique? Deux tours Brigil au centre-ville?

À suivre.