Patricia Rainville
Plusieurs clients portent le masque.
Plusieurs clients portent le masque.

Le magasinage en mode COVID-19

CHRONIQUE / Rouverts depuis maintenant quatre jours, les centres commerciaux ont des allures d’un samedi de canicule. La majorité des clients, prudents, ne se permettent visiblement pas encore des virées de shopping durant plusieurs heures et le lèche-vitrine n’est pas l’activité la plus courue ces jours-ci.

Je suis allée vivre l’expérience de magasinage en mode COVID-19, jeudi, histoire de voir si les centres commerciaux étaient bondés, quelques jours après leur réouverture. D’entrée de jeu, les espaces de stationnement permettent d’avoir une bonne idée de l’achalandage. Il n’est pas difficile de se stationner à deux pas de la porte, ce qui donne un bon indice.

Plusieurs clients optent pour le port du masque, qui est d’ailleurs fortement recommandé par la Santé publique dans les lieux publics. Quant aux employés des boutiques, la majorité d’entre eux ont le visage protégé par un masque ou une visière.

Les flèches installées au sol, notamment à Place du Royaume, permettent un magasinage sécuritaire, bien que plusieurs clients ne respectent pas la signalisation. Mais les corridors ne sont tellement pas achalandés pour le moment qu’il est facile de respecter la règle du deux mètres, même si on marche à contresens.

Les fameux parcours fléchés sont monnaie courante dans les boutiques visitées. Certains parcours semblent avoir été pensés à la va-vite, puisqu’il n’est pas toujours facile de s’y retrouver...

L’expérience magasinage ne sera plus ce qu’elle était pour encore bien des mois, mesures de distanciation obligent. Pour les employés des centres commerciaux, cette nouvelle réalité cause quelques irritants.

« Ce n’est pas facile ! », a lancé l’employée d’une grande surface, les lunettes embuées en raison de son masque. Ses yeux souriants montraient toutefois qu’elle gardait le moral.

« Une chance, nous avons l’air conditionné ! », m’a dit une autre, portant le masque, les gants et la visière.

Une autre employée devait répéter les mêmes consignes à tous les clients qui faisaient la file devant le commerce.

Parlant des files... Pour ceux et celles qui craignent de devoir patienter des heures pour s’acheter une paire de chaussettes, détrompez-vous. Les files sont assez rares à Place du Royaume, du moins devant la majorité des commerces.

Certains commerces font patienter les gens à l’extérieur, mais les files sont plutôt rares à Place du Royaume.

Jeudi, lors du passage du Quotidien sur les lieux, les files les plus longues, notamment celle devant le Winners, ne grugeaient pas beaucoup de temps. Dix minutes, tout au plus.

Si la majorité des commerces ont rouvert au cours des derniers jours, certains demeurent fermés pour le moment.

Et pour ceux qui aiment bien flâner dans les centres commerciaux, vous devrez encore attendre pour retrouver l’ambiance d’autrefois.

Ah oui, j’oubliais. Le lavage de main est obligatoire partout où vous entrerez. Mais ça, on est déjà habitué.

Les parcours de flèches font désormais partie du décor des commerces.