La population embarque et s'implique

CHRONIQUE / La campagne électorale tire à sa fin. Nous saurons le dimanche 5 novembre qui sera le nouveau maire ou la nouvelle mairesse de Saguenay et qui seront les conseillers qui siégeront autour de la table du conseil. La semaine dernière, j’ai fait du terrain avec les quatre candidats à la mairie de Saguenay et j’ai constaté que le milieu prend part activement à cette campagne électorale.

Les organismes communautaires, la chambre de commerce, les étudiants et des regroupements de commerçants, entre autres, ont demandé des rencontres aux candidats et ces derniers ont accepté de prendre part à ces discussions en fonction de leur agenda. J’ai perçu que les gens avaient le goût de participer à l’exercice démocratique, un aspect qui semblait faire défaut avec le règne de la dernière administration municipale. Le manque d’écoute et de consultation du milieu est un commentaire que j’ai souvent entendu sur le terrain, tout comme le fait que Promotion Saguenay en mène très large dans les relations avec la communauté, pour le meilleur ou pour le pire, selon les organisations.

Débat public et démocratie

Lors des débats ou lors des rencontres organisées, les candidats ont dévoilé leur programme électoral et leurs propositions ont provoqué des discussions pour en faire un débat public. Honnêtement, ça fait du bien de sentir que la population participe à ces débats et son implication montre clairement son intérêt pour les affaires municipales.

Le maire Tremblay a trôné pendant plus de 15 ans au sommet des sondages de popularité et il y avait peu de place pour les débats, voire pour une lutte à la mairie. Avec les quatre candidats, on sent que les différents enjeux prennent de l’importance, ça peut sûrement augmenter l’intérêt des citoyens au moment d’aller voter. Les électeurs ont de quoi débattre dans les chaumières. Plus l’élection approche, plus on entend dire : «Pour qui vas-tu voter ? » On l’entend dans les réunions de famille et dans les rencontres entre amis, les opinions s’affrontent et les discussions s’animent ; ça fait longtemps qu’on n’avait pas vu ça.

Des villes négligées

Pendant cette campagne électorale, il y a des négligés. Les médias d’information n’ont pas les ressources et le temps nécessaire pour couvrir toutes les municipalités de la région. La campagne de Saguenay fait ombrage aux autres enjeux sur le territoire. 

Ce serait bien, par exemple, si Montréal et Québec, tout comme Saguenay et Alma ou Saint-Félicien et Roberval, n’étaient pas en élection la même année. L’attention médiatique devrait être répartie un peu comme les Olympiques d’hiver et les Olympiques d’été qui n’ont plus lieu la même année, de sorte que nous avons des Olympiques aux deux ans au lieu de deux aux quatre ans.

Nous pourrions donc avoir des élections municipales aux deux ans au lieu d’une méga élection pour toutes les municipalités aux quatre ans. Il me semble que la couverture médiatique serait plus équitable pour les 49 municipalités.

Des noms pour les districts

Un des irritants pendant cette campagne, c’est le fait que les districts électoraux soient identifiés par des numéros au lieu d’utiliser des noms. Dans la ville de Québec, les 21 districts portent un nom avec un numéro entre parenthèses (exemple : Montcalm–Saint-Sacrement [#2]), tout comme les districts électoraux des villes de Sherbrooke, de Laval ou de Trois-Rivières. 

C’est beaucoup plus facile de situer géographiquement les quartiers en leur donnant un nom plutôt qu’un simple numéro. Je vote depuis au moins 25 ans et je n’ai jamais su le numéro de mon quartier, ça ne me dit absolument rien.

Ça pourrait être un beau défi de consultation populaire pour les conseillers municipaux, lors de leur prochain mandat, de trouver un nom pour leur district électoral. Je vous en propose quelques-uns, histoire de lancer le débat, et je suis convaincu que les gens du milieu sauront sûrement trouver un nom qui leur convient.

Suggestions de noms pour les quartiers électoraux de Saguenay

District # 1 : Lac-Kénogami

District # 2 : Jonquière-Shipshaw

District # 3 : Jonquière-Centre-ville

District # 4 : Cégep de Jonquière

District # 5 : Jonquière-Arvida-Ouest

District # 6 : Arvida-Saint-Jean-Eudes

District # 7 : Chicoutimi-Nord

District # 8 : Chicoutimi-Centres-villes

District # 9 : Rivière-Chicoutimi

District # 10 : Chicoutimi-Talbot-Saint-Paul

District # 11 : Chicoutimi-Est

District # 12 : Rivière-du-Moulin-Laterrière

District # 13 : Grande-Baie-Rivière-à-Mars

District # 14 : Bagotville-Grande-Anse

District # 15 : Port-Alfred-Rivière Ha ! Ha !