Julien Renaud
Le Quotidien
Julien Renaud
Mélissa Tremblay, mère de quatre enfants, dénonce l’absence de feux pour piétons et de traverses sécuritaires à l’intersection du boulevard de l’Université et de la rue Bégin, à Chicoutimi, où traversent désormais des jeunes d’âge primaire pour se rendre à l’école.
Mélissa Tremblay, mère de quatre enfants, dénonce l’absence de feux pour piétons et de traverses sécuritaires à l’intersection du boulevard de l’Université et de la rue Bégin, à Chicoutimi, où traversent désormais des jeunes d’âge primaire pour se rendre à l’école.

Des enfants parmi les voitures

CHRONIQUE / Il y a quelques semaines, j’ai publié le témoignage d’une personne malvoyante de Saguenay qui réclamait des feux sonores pour des questions de sécurité. J’ai reçu plusieurs courriels après cette chronique et j’ai vite constaté que le problème est encore plus basique: les feux pour piétons sont aussi rares et durs à trouver que les aurores boréales.