Le Quotidien
Julien Renaud
Le Quotidien
Julien Renaud
Vivre et presque mourir au bout du fil

Entre elle et lui

Vivre et presque mourir au bout du fil

CHRONIQUE / Des heures et des heures au téléphone, ça ne me fait pas peur. Parler à Grand-Mère tout le trajet de Chicoutimi à Repentigny, pour mieux aller lui jaser en vrai à mon arrivée, pourquoi pas ? Rester sur la ligne avec une amie du retour des classes jusqu’au coucher, il n’y a rien de pénible là. Non ?
Julien Renaud
Le Quotidien
Julien Renaud
Verseau ascendant Quelque chose

Entre elle et lui

Verseau ascendant Quelque chose

Avant cette semaine, je ne m’étais jamais intéressé à l’astrologie. D’ailleurs, pas certain d’y être plus intéressé après l’exercice auquel m’ont convié mes collègues Patricia et Solveig. Même si j’ai eu du plaisir, je dois l’avouer !
Julien Renaud
Le Quotidien
Julien Renaud
Pour plus grand que soi

Actualités

Pour plus grand que soi

CHRONIQUE / Samedi, j’ai fait une douce balade de près de cinq heures, de La Baie à Jonquière, à l’envers du courant de la rivière qui devient fjord. J’ai profité du beau temps, des paysages, ruraux comme urbains, d’une musique entraînante, des encouragements de proches venus de loin et de la compagnie de bons amis.
Julien Renaud
Le Quotidien
Julien Renaud
5 ans de maladie, avec le sourire

Bleuet adapté

5 ans de maladie, avec le sourire

CHRONIQUE / En tapant la date du jour dans un moteur de recherche spécialisé pour trouver des événements à couvrir en ce samedi tranquille, j’ai réalisé que c’était LA date. Le 5 mars. Il y a cinq ans jour pour jour, en 2017, ma vie changeait drastiquement. La maladie rentrait par la grande porte, avec un épisode de paralysie. Aujourd’hui, je fête mes noces de bois avec le handicap. Avec la maladie, surtout.
Jonathan Hudon
Le Quotidien
Jonathan Hudon
Partager 15 km à la course [VIDÉO]

Jonathan Hudon

Partager 15 km à la course [VIDÉO]

CHRONIQUE / Kartus, ça vous dit quelque chose? C’est un fauteuil roulant adapté, à trois roues, qui permet de marcher ou courir avec une personne à mobilité réduite à son bord. Une mission qui peut s’avérer difficile, mais qui demeure accessible.
Julien Renaud
Le Quotidien
Julien Renaud
Un déconfinement accessible et universel

Bleuet adapté

Un déconfinement accessible et universel

CHRONIQUE / Les lavabos à pédale, les files extérieures le long des façades, les espaces de stationnement condamnés pour libérer de l’espace et les terminaux de paiement fixes représentent autant de mesures sanitaires implantées aux quatre coins du Québec afin de limiter la propagation de la COVID-19. Et il faut les applaudir. Mais il ne faudrait pas oublier pour autant les personnes vivant avec un handicap. Elles aussi, elles ont le droit de déconfiner en sécurité.
Julien Renaud
Le Quotidien
Julien Renaud
De l’ombre sur le front

Chroniques

De l’ombre sur le front

CHRONIQUE / « À tous les physiothérapeutes, ergothérapeutes, thérapeutes en réadaptation physique, orthophonistes, diététistes, travailleurs sociaux et pharmaciens qui travaillent au front sans jamais faire les manchettes, je vous vois, je suis avec vous et je vous remercie. »
Julien Renaud
Le Quotidien
Julien Renaud
Trois chandelles de résilience

CHRONIQUES

Trois chandelles de résilience

CHRONIQUE / Il y a trois ans, jour pour jour, ma nouvelle vie commençait. Le 5 mars 2017, je suis rentré à l’hôpital pour des douleurs et de la faiblesse musculaire. Quelques heures plus tard, un épisode de paralysie des jambes venait me prévenir de la gravité de la maladie. Depuis, ma condition a joué aux montagnes russes et je demeure dans le néant quant à un éventuel diagnostic. Non, le 5 mars 2017, je ne me doutais pas que ma vie allait changer du tout au tout. Mais a-t-elle changé à ce point ?
Julien Renaud
Le Quotidien
Julien Renaud
Anecdotes de campagne

Bleuet adapté

Anecdotes de campagne

CHRONIQUE / Au lendemain d’un scrutin, la tradition impose des reportages sur des anecdotes de campagne. Alors, voici mes anecdotes de campagne... de contributions volontaires pour le démarrage de la coopérative de solidarité du journal Le Quotidien.
Julien Renaud
Le Quotidien
Julien Renaud
Fausses nouvelles, méfiance et éducation

Chroniques

Fausses nouvelles, méfiance et éducation

CHRONIQUE / Je reviens du congrès annuel de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), lequel se tenait à Saint-Sauveur, dans les Laurentides. Le thème « Journalistes, ennemis publics ? » a été débattu à l’occasion de présentations et d’échanges, et la réponse finale est somme toute nuancée. Mais s’il y a une chose à retenir, à mon avis, c’est qu’il faut éduquer les gens à l’importance de l’information de qualité et à la saine utilisation du numérique. Un gros défi à l’ère des fausses nouvelles et des médias sociaux !
Julien Renaud
Le Quotidien
Julien Renaud
Courir pour offrir du courage

Le bleuet adapté

Courir pour offrir du courage

CHRONIQUE / Denis Boulianne est un homme de cœur qui fait les choses pour les bonnes raisons. Ainsi, quand il a décidé de courir 53 kilomètres, à l’automne 2018, pour injecter une dose de courage à son beau-frère, victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) quelques semaines plus tôt, il l’a fait discrètement. Pourtant, un tel geste aurait mérité la lumière des projecteurs, surtout qu’il a remis 3441 $ au Fonds de dotation Santé Jonquière pour l’Unité de réadaptation fonctionnelle intensive (URFI).
Julien Renaud
Le Quotidien
Julien Renaud
L’ABC de l’admissibilité des commerces

Bleuet adapté

L’ABC de l’admissibilité des commerces

CHRONIQUE / Me voilà rendu à l’avant-dernière étape de ma série automnale de chroniques sur l’accessibilité des commerces pour les personnes vivant avec un handicap. Après avoir roulé quelque 18 heures dans les centres-villes de Saguenay et avoir rencontré la mairesse Josée Néron pour discuter de cet enjeu, voilà que je propose un petit guide de l’adaptation pour les commerçants.
Julien Renaud
Le Quotidien
Julien Renaud
Des enfants parmi les voitures

Bleuet adapté

Des enfants parmi les voitures

CHRONIQUE / Il y a quelques semaines, j’ai publié le témoignage d’une personne malvoyante de Saguenay qui réclamait des feux sonores pour des questions de sécurité. J’ai reçu plusieurs courriels après cette chronique et j’ai vite constaté que le problème est encore plus basique: les feux pour piétons sont aussi rares et durs à trouver que les aurores boréales.
Julien Renaud
Le Quotidien
Julien Renaud
Tellement, Madame Pigeon!

Julien Renaud

Tellement, Madame Pigeon!

CHRONIQUE / Je ne sais pas ce que les gens vont retenir du dernier débat électoral de la campagne, mais moi, au-delà d’avoir précisé ou embrouillé mon choix, jeudi soir, je me suis couché en réfléchissant au témoignage de Lise Pigeon.
Julien Renaud
Le Quotidien
Julien Renaud
La Baie, remercie les croisiéristes !

Bleuet adapté

La Baie, remercie les croisiéristes !

Par définition, un handicap est une limitation dans l’accomplissement d’activités courantes ou l’exercice d’un rôle social. Ainsi, le handicap se définit par la relation d’une personne avec son environnement. Saguenay est-elle suffisamment adaptée et accessible pour favoriser l’accès aux services et la pleine participation à la vie de la communauté ? Ou, à l’opposé, les barrières culturelles, physiques et sociales y sont-elles trop nombreuses ? Le journaliste et chroniqueur Julien Renaud, qui se déplace en fauteuil roulant motorisé, a parcouru les artères principales de la ville pour établir un portrait de la situation par arrondissement. Après Chicoutimi et Jonquière, au tour de La Baie ! 3 de 3
Julien Renaud
Le Quotidien
Julien Renaud
Jonquière, t’es encore pire!

Bleuet adapté

Jonquière, t’es encore pire!

Par définition, un handicap est une limitation dans l’accomplissement d’activités courantes ou l’exercice d’un rôle social. Ainsi, le handicap se définit par la relation d’une personne avec son environnement. Saguenay est-elle suffisamment adaptée et accessible pour favoriser l’accès aux services et la pleine participation à la vie de la communauté ? Ou, à l’opposé, les barrières culturelles, physiques et sociales y sont-elles trop nombreuses ? Le journaliste et chroniqueur Julien Renaud, qui se déplace en fauteuil roulant motorisé, a parcouru les artères principales de la ville pour établir un portrait de la situation par arrondissement. Après Chicoutimi, Jonquière ! 2 de 3