Joël Martel

Utiliser la poubelle d’un voisin

CHRONIQUE / Depuis que Billy le chien est dans ma vie, une question revient me hanter très fréquemment : « Est-ce que c’est moralement acceptable de jeter un petit déchet dans la poubelle d’un inconnu sur le bord de la rue ? »

La question peut sembler vraiment absurde, mais croyez-moi, quand vous avez encore une quinzaine de minutes à marcher jusqu’à la maison tout en trimballant un sac contenant les derniers cadeaux nauséabonds de votre meilleur ami, ça peut devenir une question de priorité nationale.

J’ai donc décidé en janvier dernier de m’adresser aux 27 000 membres du groupe Facebook « Questions de tous genres » afin de connaître l’opinion de la population à ce sujet et je dois vous avouer que malgré les dizaines et les dizaines de réponses que j’ai obtenues, je ne suis pas plus avancé. Il n’en demeure pas moins que cette petite enquête m’a permis d’obtenir des réponses parfois surprenantes.

Évidemment, on remarque tout d’abord que du côté de ceux et celles qui ont un chien, il y a une plus grande ouverture d’esprit quant à l’idée d’accommoder certains passants qui souhaiteraient se servir de leur poubelle pour y déposer un sac malodorant. Toutefois, comme plusieurs de ces propriétaires accommodants le précisent, cette offre n’est valable que dans une fenêtre de quelques heures avant la collecte des déchets.

Certains internautes m’ont fait remarquer que même s’ils ne voyaient aucun problème à ce que des inconnus empruntent leur poubelle, ils étaient cependant réticents à permettre une telle pratique, et ce, en raison des risques que des personnes insouciantes ne jettent pas les bonnes matières dans les bons bacs. À titre d’exemple, une femme vivant à Montréal près d’une station de métro m’a notamment expliqué que son bac à composte servait régulièrement de « poubelle de dépannage » pour les passants qui y déposaient des contenants de restauration rapide ou autres déchets du genre.

On rit bien, mais outre le fait que ça doit être plutôt irritant comme situation, ça doit être encore plus choquant lorsqu’un inspecteur de la ville vous donne un constat d’infraction pour avoir mal trié vos ordures.

Une autre personne m’a raconté que pendant plusieurs années, c’était un voisin qui avait pris l’habitude de se servir de ses poubelles pour y jeter ses nombreuses bouteilles de vin. En d’autres mots, le pauvre homme souhaitait visiblement empêcher son épouse de pouvoir faire le compte exact de ses consommations.

On retrouve aussi plusieurs répondants qui ont clairement tenu à faire savoir qu’il était absolument interdit d’utiliser leur poubelle pour y jeter des excréments de chien. Étant donné leur insistance, je m’attendais pratiquement à ce qu’ils me fournissent leur adresse afin de s’assurer que le message était très clair. Par contre, comme l’ont précisé certains individus, il vaut peut-être mieux tolérer que des passants utilisent votre poubelle pour y jeter des cacas de chien plutôt que ceux-ci les laissent tout simplement au sol. C’est une vue de l’esprit, j’imagine.

Tout ça m’a rappelé qu’il y a plusieurs années de cela, suite à souper d’anniversaire pour mon amoureuse, nous nous étions retrouvés avec une quantité impossible de sacs d’ordures qui étaient remplis de moules. Comme il faisait très chaud et que notre poubelle n’était pas assez grande pour contenir ces sacs, nous avions attendu que la nuit tombe, puis nous étions allés jeter les sacs dans un conteneur du centre-ville.

Pour être bien franc avec vous, je n’ai jamais pris le temps de vérifier si cette solution était illégale ou non, mais bon, juste en imaginant l’odeur épouvantable qui devait se dégager du conteneur dans les jours qui ont suivi, mon petit doigt me dit que ça n’a certainement pas fait le bonheur du propriétaire.

Vivement l’arrivée prochaine du printemps et la fonte des neiges qui permettront enfin aux propriétaires de chien d’avoir à nouveau accès aux nombreuses poubelles publiques qui sont hors d’accès. Et puis, comme rien ne se perd et que rien ne se crée, le dégel nous révélera bientôt tous les trésors qui étaient enfouis sous la neige. Mais bon, ils n’auront pas atterri dans votre poubelle.