La naissance d'une fausse nouvelle

CHRONIQUE / Il y a quelques semaines de cela, mon amoureuse m’a annoncé une terrible nouvelle. Celle-ci concernait nos nouveaux voisins à qui nous n’avons pratiquement jamais parlé, et ce, malgré notre tentative à l’époque d’aller à leur rencontre peu après qu’ils aient déménagé.

Voilà donc que la rumeur racontait que la jeune fille de nos voisins était malade et que c’était pour cette raison que la maison semblait inhabitée depuis quelques semaines.

Évidemment, quand on a nous-mêmes un ou des enfants, une telle nouvelle a l’effet d’un coup de poing dans la poitrine étant donné qu’on ne souhaiterait jamais une telle chose à qui que ce soit.

Pour être franc avec vous, même si je ne pourrais pas reconnaître mes nouveaux voisins si je les croisais à l’épicerie, chaque fois que je passais devant leur maison, j’avais une pensée pour eux en souhaitant que ceux-ci s’en sortent bien.

Puis, peu après qu’on ait appris la terrible nouvelle, ma conjointe s’était donné comme mission de faire installer des signalisations dans le quartier afin de rappeler aux automobilistes de rouler prudemment, étant donné le nombre croissant d’enfants dans le secteur.

Julie s’est donc informée auprès de la Ville afin de savoir les démarches à faire pour que son projet se concrétise et suite à cela, elle a fait le tour du quartier afin d’amasser des signatures pour ensuite déposer sa demande.

Maintenant, vous savez comment c’est lorsqu’on fait une tournée du genre dans le quartier. Les personnes qu’on connaît plus ou moins finissent par nous demander où on habite précisément et de fil en aiguille, on potine en demandant quelques infos qui piquaient notre curiosité jusqu’ici. 

D’ailleurs, il faut croire que l’absence prolongée de nos nouveaux voisins s’était fait remarquer par le voisinage, car bien des gens se demandaient où ils étaient passés. Julie a donc fait ce que tout le monde aurait fait dans une telle situation et elle a prudemment avancé qu’elle avait eu vent d’une rumeur racontant que leur petite fille était malade, sans pouvoir donner davantage de détails.

Après cela, on peut déjà imaginer qu’une bonne partie du quartier a commencé à ressentir la même chose que moi en passant devant leur maison. 

Alors ça a duré comme ça pendant quelques semaines, puis la semaine dernière, voilà que le projet des panneaux de signalisation de Julie s’est concrétisé. Toutefois, la vie étant une grande adepte de l’ironie, des signalisations sont apparues un peu partout dans le quartier, sauf à l’endroit précis où elle souhaitait qu’on en installe, c’est-à-dire devant la maison de nos nouveaux voisins, là où est situé l’arrêt d’autobus des enfants de notre secteur. Quelques jours après cela, nos amis Daniel et Mélanie étaient venus nous rendre visite afin de voir de leurs yeux notre nouveau chien Billy et pendant que nous discutions ensemble, on a entendu du bruit en provenance de la maison de nos nouveaux voisins.

Comme le père de Mélanie est aussi leur voisin, celle-ci a demandé à Julie si elle avait eu des nouvelles de nos nouveaux voisins, puis Julie a dit: « J’aurais presque envie d’en profiter pour leur demander si ça va. »

Mélanie a alors répliqué: « Oui, s’il te plaît. On veut savoir. T’as juste à leur dire qu’on s’inquiète pour eux et qu’on voulait savoir si tout est sous contrôle. » Alors hop, Julie est partie chercher les informations à la source et à son retour, elle semblait plutôt dépassée. Il s’agissait de membres de la famille de nos nouveaux voisins qui étaient venus chercher des trucs et quand Julie leur a demandé des nouvelles, ceux-ci lui ont répondu qu’en fait, ils étaient partis en voyage pour une durée de trois mois.

En apprenant cela, j’ai bondi de surprise: « Ben voyons, ça venait d’où cette nouvelle de merde là comme quoi leur fille était malade ».

Et puis c’est là que Mélanie m’a appris que ça venait de son père. En fait, il avait juste émis cette théorie après avoir constaté leur absence prolongée et ladite théorie s’était progressivement transformée en nouvelle.

Alors vous saurez maintenant comment ça peut prendre vie, une fausse nouvelle.