Hôtel de ville de Chicoutimi.

Des élections, une chance incroyable...

CHRONIQUE / J'espère tellement que vous êtes conscients de la chance incroyable que vous avez.
Voilà qu'après un siècle avec Jean Tremblay comme maire, c'est le grand moment du renouveau pour vous. C'est excitant pas à peu près, et ce, peu importe que vous soyez ou non un partisan des politiques du maire Tremblay.
Du renouveau, c'est toujours capoté comme feeling. C'est comme un moment où on peut se permettre de rêver parce qu'il suffit parfois d'un tout petit changement pour qu'un truc magique finisse par se produire.
Évidemment, les plus cyniques me diront : « Un nouveau maire ou une nouvelle mairesse, ça ne changera rien dans ma vie. C'est pas la première fois que ça m'arrive et je peux te passer un papier que ça ne sera pas la dernière fois. »
Certes, c'est bien vrai. Mais avez-vous écouté un peu les nouvelles cette semaine ? Avez-vous entendu ce que les candidats à la mairie proposent ?
Seulement jeudi soir au bulletin de nouvelles, voici ce que j'ai entendu comme projets ! Tout d'abord, Arthur Gobeil proposait qu'on encourage le milieu des affaires ! De la fraîcheur, en voulez-vous, eh! Bien ! En voilà un camion rempli !
Du côté du docteur qui juge les fumeurs, on vous promet un terrain de soccer intérieur, parce qu'il semblerait que toutes les grandes villes dignes de ce nom devraient essentiellement en avoir un. Et c'est pas fou parce que tout le monde sait que lorsqu'on se magasine une destination de rêve, la première chose qu'on se demande, c'est si on peut y trouver un terrain de soccer intérieur.
Mais attendez bien de découvrir ce qu'avait à proposer Jean-Pierre Blackburn. Maintenant, assurez-vous d'être bien installés sur votre chaise parce que je vous avertis, ça va vous projeter dans les airs ! Vous êtes prêts ?
Ok. Alors, croyez-le ou non, mais Jean-Pierre Blackburn s'est engagé à faire plus de stationnements ! Oui oui, des parkings !
Hey ! Si ça, ce n'est pas un projet de société, amenez-moi vite à l'urgence !
Non, mais qu'est-ce qu'on peut souhaiter de plus d'un bon leader ? Qui peut « topper » ça des parkings ?
Martin Luther King avait un rêve : que tous les êtres humains soient égaux. Et en 2017, Jean-Pierre Blackburn rêve que tous les êtres humains aient un stationnement. Je vous le dis les amis, rendus là, on n'est vraiment pas loin du « Yes, we can » d'Obama.
Je vous imagine, gens du Saguenay, en train d'écouter avec une certaine méfiance toutes ces promesses trop belles pour être vraies. J'imagine vos yeux qui brillent en pensant à tous ces nouveaux parkings et même que je peux presque entendre vos coeurs battre d'excitation.
Décidément, beaucoup d'entre vous attendaient ces élections avec fébrilité et en voyant tous ces beaux rêves qui se dessinent à l'horizon, vous ne devez vraiment pas être déçus !
Roméo et Maggie
Vous m'excuserez ce changement de sujet incroyable, mais voici une petite histoire comme je les adore.
Il y a quelques semaines, on a vu passer Roméo devant la maison. Roméo, c'est un gros chat orange qu'on présume être l'amoureux de notre chatte Maggie.
Alors voilà, Roméo marchait dans la rue avec quelque chose de très gros dans la gueule. Ce n'était certainement pas un mulot et même si ce truc avait été un rat, ça aurait été un rat mutant. Mais bon, il faisait noir et, comme je vois mal de loin, j'ai laissé tout ça mariner dans ma tête.
Puis, quelques jours plus tard, je croise les propriétaires de Roméo dans la rue. Et puis hop, ça me revient en tête et je les cuisine à ce sujet.
Le truc en question, c'était un petit lièvre.
Je vais vous avouer que ça m'a vraiment surpris, car j'ignorais jusqu'ici que les chats pouvaient s'attaquer à de si gros animaux.
Alors c'était juste ça. Mais bon, si vous voulez une morale pour bien terminer tout ça, je pourrais vous dire que c'est toujours pratique de savoir quel chat du quartier appartient à qui.
Ok, pas de panique, je trouverai mieux la semaine prochaine.