Opinions

Un message qui interpelle

CHRONIQUE / Il y a quelques jours de cela, j’ai reçu plusieurs messages en réaction à une chronique dans laquelle je m’adressais au maire Marc Asselin.

Comme chaque fois où j’ai abordé jusqu’ici la problématique des changements climatiques, j’ai donc reçu des réactions très divisées. D’un côté, on saluait le fait que ma tribune très privilégiée ait servi à défendre une cause très importante aux yeux de plusieurs citoyens, tandis que de l’autre côté, on me reprochait une fois de plus d’avoir sombré dans les discours de curé, étant donné que je me positionne ouvertement quant à cette problématique en affirmant qu’il s’agit d’un enjeu de société majeur et surtout, de plus en plus pressant.

Chroniques

De .to à .finito

CHRONIQUE / Il y a quelques mois, un ami me racontait qu’alors qu’il formait une nouvelle employée, il lui avait conseillé d’aller sur YouTube pour plus d’informations au sujet d’un truc. La dame en question l’avait regardé d’un air ahuri tout en lui demandant : « C’est quoi ça YouTube ? »

Je tiens ici à préciser qu’il y a à peine dix ans de cela, l’anecdote ne m’aurait pas fait rigoler autant, mais bon, c’est pratiquement un exploit de nos jours d’arriver à ne pas savoir ce qu’est YouTube.

Chroniques

Lettre au maire Marc Asselin

CHRONIQUE / Salut Marc,

Tout d’abord, je ne voudrais surtout pas que tu le prennes mal, mais quand les dernières élections sont arrivées, ça m’a un peu désolé que personne ne se présente contre toi en tant que maire d’Alma.

Chroniques

Sous surveillance à l’épicerie

CHRONIQUE / Ça faisait plusieurs fois que j’avais l’impression qu’on me surveillait.

Le truc, c’est que chaque fois que j’entrais chercher quelque chose au Maxi, voilà que quelques instants plus tard, on appelait un type de la sécurité dans une section X par l’entremise des haut-parleurs.

Chroniques

Deux types étranges

CHRONIQUE / C’était l’automne dernier et ce soir-là, comme nous présentions un concert à Jonquière, notre agent de spectacles avait décidé de nous louer une chambre dans un motel.

Vous le devinerez, les soirées qui suivent un concert de rock finissent souvent très tard et c’est peut-être ce qui explique pourquoi à 3 h du matin, j’étais installé à l’extérieur de ma chambre, à griller joyeusement des clopes.

Chroniques

Voir la vie d’un oeil nouveau

CHRONIQUE / Je savais depuis un bon moment déjà que j’avais besoin de lunettes. Alors que la vie m’aspire lentement, mais sûrement vers l’inévitable quarantaine, c’est au début de ma trentaine que j’ai compris que mes yeux avaient assez bossé comme ça.

Ça avait commencé par des maux de tête permanents, puis un soir, je me suis rendu compte que j’arrivais même plus à voir ce qui était inscrit dans les menus de mes jeux vidéo. Alors hop, j’avais fait comme toute personne dans le déni aurait fait et je m’étais dégotté une nouvelle télé plus grosse pour que les écritures soient plus lisibles à l’écran.

CHRONIQUES

Insuffler l’espoir

CHRONIQUE / La semaine dernière, alors que je vous partageais quelques réflexions personnelles à propos du fameux Pacte, je m’attendais à recevoir quelques réactions de votre part, étant donné que mes précédentes chroniques traitant des enjeux liés aux changements climatiques avaient interpellé plusieurs lecteurs et lectrices.

Je ne me suis pas trompé. Or, j’ai remarqué un tout petit changement…

Chroniques

Le cauchemar des réseaux sociaux

CHRONIQUE / Il y a quelques jours, j’ai terminé la lecture d’un livre fort intéressant de Jon Ronson intitulé La Honte. Dans cet ouvrage, Ronson nous invite donc dans un fascinant voyage où l’on y rencontre diverses personnes qui ont été publiquement « exécutées » sur les réseaux sociaux après que celles-ci aient eu le malheur de tenir des propos que les autres internautes jugeaient comme étant inappropriés.

Généralement, il s’agit d’illustres inconnus qui, afin de tuer le temps ou dans l’espoir d’amuser leurs quelques abonnés, avaient partagé des pensées qu’ils croyaient amusantes. Or, au lieu de simplement se buter à un silence radio de la part de leur petit auditoire, voilà que leurs propos ont été dénoncés auprès d’internautes influents.

Opinions

Un pacte essentiel

La vie est souvent sadique. Un jour, elle vous offre sur un plateau d’or ce que vous avez souhaité pendant si longtemps, mais dans des circonstances où, même avec toute la mauvaise foi du monde, vous ne pourriez même pas vous en réjouir.

Je vous dis ça, car après avoir dû encaisser au moins 50 « overdoses » successives de vedettes, voilà qu’au moment où j’aurais pu enfin obtenir satisfaction, je me sens presque obligé de me porter à leur défense.

Chroniques

Nous étions des populistes

CHRONIQUE / On avait appelé ça le Front de libération des étudiants (FLE) et, bien entendu, ça avait débuté à la blague.

Le truc, c’est qu’il y avait un micro planté au beau milieu de l’auditorium et comme public, voilà que nous avions tous les élèves de secondaire 5 à notre disposition. Alors on a fait comme tout bon blagueur aurait fait et on s’était trouvé un prétexte pour faire rigoler tout le monde : demander à l’Association générale des étudiants (AGE) si nous pouvions nous présenter à deux en tant que présidents de l’école.