Le président de la Chambre des communes, Anthony Rota, quitte la Colline du Parlement après avoir annoncé sa démission de son poste de président de la Chambre des communes à Ottawa, mardi.

CHRONIQUE / Anthony Rota a démissionné parce qu’il a perdu la « confiance » de la Chambre des communes. C’est la première fois qu’un président de la Chambre des communes est forcé de quitter ses fonctions depuis 1986, depuis que le titulaire du poste est désigné par ses pairs.