Le Quotidien
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
Une rentrée royale signée PQ

Chronique

Une rentrée royale signée PQ

CHRONIQUE / La toute nouvelle présidente de l’Assemblée nationale rêvait à autre chose pour son entrée en fonction que d’être interpellée par le chef du Parti québécois au sujet du serment au roi.
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
Éric Duhaime, des demandes raisonnables

Chronique

Éric Duhaime, des demandes raisonnables

CHRONIQUE / Pas question d’être au Salon bleu, là où l’on vote les lois! Évidemment, pas question non plus de siéger en commission parlementaire. Le Parti conservateur du Québec ne réclame d’ailleurs pas de tels privilèges, puisqu’il va sans dire qu’il faut au moins un élu pour être représenté à ces instances décisionnelles. Voilà pourquoi ses demandes d’exister dans l’enceinte parlementaire, mais hors des lieux réservés aux élus, sont raisonnables.
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
Un gouvernement de réparateurs

Chronique

Un gouvernement de réparateurs

CHRONIQUE / Un gouvernement de réparateurs plus que de réformateurs... Voilà qui illustre ce que devra être le deuxième gouvernement Legault. Il sera, de fait, accaparé par un travail de réparation.
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
L’inquiétant solo de la juge Rondeau

Chronique

L’inquiétant solo de la juge Rondeau

CHRONIQUE / Il faut dénoncer le solo de la grande patronne de la Cour du Québec, Lucie Rondeau. Elle ne devait pas, comme elle l’a fait, prendre une décision de nature administrative sans tenir compte de son impact sur l’ensemble de la société québécoise.
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
Québec-Canada, les trajectoires opposées

Chronique

Québec-Canada, les trajectoires opposées

CHRONIQUE / Le poids du Québec dans l’ensemble canadien chutera de 22,3 % à 18,4 % entre aujourd’hui et 2047, dit Statistique Canada. Voilà qui obligera les partis fédéralistes québécois, comme le Parti libéral du Québec, ainsi qu’un parti comme la CAQ, qui dit avoir fait le choix du Canada, à développer une solide position sur cette situation.
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
PLQ, après les caprices et les niaiseries

Jean-Marc Salvet

PLQ, après les caprices et les niaiseries

CHRONIQUE / Après le temps des caprices et des niaiseries au Parti libéral du Québec viendra celui de véritables et inévitables débats. Après les querelles oiseuses sur le poste de 3e vice-président de l’Assemblée nationale viendront de très sérieuses discussions.
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
PLQ, tous perdants!

Chronique

PLQ, tous perdants!

CHRONIQUE / Les dernières heures au Parti libéral du Québec peuvent se résumer ainsi : petits arrangements et revirement. Résultat: tous perdants!
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
Le dernier chèque

Chronique

Le dernier chèque

CHRONIQUE / Bon à savoir : combien de contribuables québécois ont déclaré un revenu inférieur à 50 000$ en 2021? Environ 4,6 millions. Combien ont déclaré un revenu entre 54 000$ et 100 000$? Environ 1,5 million.
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
Le vieux PLQ, ses fantômes et les fameux sauveurs

Jean-Marc Salvet

Le vieux PLQ, ses fantômes et les fameux sauveurs

CHRONIQUE / Que Dominique Anglade n’ait eu d’autre choix que de démissionner, c’est une évidence. Elle a tiré les conclusions de la catastrophe enregistrée par son parti le 3 octobre, ainsi que du tollé soulevé par la faute qu’elle a commise en expulsant la députée Marie-Claude Nichols.
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
QS joue sa carte du roi

Jean-Marc Salvet

QS joue sa carte du roi

CHRONIQUE / La décision de Québec solidaire de prêter serment à Charles III afin de participer directement à la disparition de cet archaïsme était la meilleure à prendre pour lui dans les circonstances. Le Parti québécois aurait tort de rester hors du Salon bleu et de ne pas prendre part lui-même au vote-événement qui éliminera enfin cette obligation.
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
Vote de «confiance», mon œil!

Chronique

Vote de «confiance», mon œil!

CHRONIQUE / Pour l’heure, le plan de match de Dominique Anglade quant à son avenir à la tête du PLQ paraît tout simple : tenir jusqu’au prochain congrès du parti, congrès lors duquel elle devra passer le test d’un «vote de confiance» des délégués présents.
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
Le nécessaire coup de pouce de Françoise David à Éric Duhaime

Chronique

Le nécessaire coup de pouce de Françoise David à Éric Duhaime

CHRONIQUE / Éric Duhaime l’avait demandé la semaine dernière. Il est formellement revenu à la charge ce lundi en réclamant une place dans l’une des discussions qu’auront la CAQ, le PLQ, QS et le PQ pour tenter de régler d’ici la rentrée parlementaire du 29 novembre d’importantes questions démocratiques en suspens. Il l’a fait dans une lettre adressée au premier ministre François Legault.
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
Serment à Charles III, développement majeur

Chronique

Serment à Charles III, développement majeur

CHRONIQUE / Voilà qui change la donne. C’est un développement majeur dans le dossier : les 11 députés solidaires vont refuser de prêter serment d’allégeance au roi Charles III ce mercredi. Ils s’en tiendront au serment d’allégeance au peuple du Québec.
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
Huit ans au moins avant un nouveau mode de scrutin

Chronique

Huit ans au moins avant un nouveau mode de scrutin

CHRONIQUE / J’ai écrit de très nombreux textes sur la nécessité d’inclure des éléments de proportionnalité dans notre mode de scrutin. Alors, je devrais me réjouir du fait que 68 % des Québécois se disent favorables à l’idée d’un nouveau mode d’élections, selon un sondage SOM-Le Soleil. Mais je me garde une petite gêne. Je ne me réjouis pas trop vite.
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
PQ, le piège du roi

Chronique

PQ, le piège du roi

CHRONIQUE / La volonté de Paul St-Pierre Plamondon de faire fi du serment d’allégeance à la monarchie lors de son assermentation comme député est juste et légitime. Cette obligation est anachronique. Il faut bien, par ailleurs, parfois tester les pratiques.
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
QS et le PQ, ce serait un mariage blanc, pas d’amour

Jean-Marc Salvet

QS et le PQ, ce serait un mariage blanc, pas d’amour

CHRONIQUE / L’idée d’un éventuel mariage, d’une future «alliance», entre le Parti québécois et Québec solidaire réapparaît depuis quelque temps. Pas chez les principaux concernés, qui n’ont pas du tout envie de convoler de quelque façon que ce soit! Mais chez certains observateurs de la scène politique québécoise, ainsi que chez des citoyens qui ont pu remarquer des convergences d’idées entre les deux formations.
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
Les peureux et les planqués, d’un parti à l’autre

Chronique

Les peureux et les planqués, d’un parti à l’autre

CHRONIQUE / Le Parti québécois a eu les siens. C’est au tour de l’actuelle direction du Parti libéral du Québec d’être aux prises avec eux. Eux, ce sont les peureux-planqués. Depuis quelques jours, ils en appellent au remplacement de la cheffe Dominique Anglade. Pourquoi pas, cela dit? Mais pourquoi le font-ils anonymement?
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
Le PQ contre le roi, une démarche légitime

Chronique

Le PQ contre le roi, une démarche légitime

CHRONIQUE / Le PQ a déjà essayé, mais sans succès. Les élus solidaires ont eux aussi souhaité ne pas prononcer ce foutu serment à Sa Majesté. Mais sans succès non plus. Tant et si bien que ce serment anachronique a souvent été marmonné, prononcé en privé ou légèrement adapté (mais sans que son sens véritable en soit altéré).
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
Grosse victoire, mais quelque chose cloche

Chronique

Grosse victoire, mais quelque chose cloche

CHRONIQUE / La CAQ de François Legault a réussi un exploit politique en passant de 37,42% des voix en 2018 à 40,97% aujourd’hui, et de 74 à 90 sièges (selon les données disponibles au moment d'écrire ces lignes). Les Bernard Drainville, Martine Biron, Kateri Champagne-Jourdain, Yves Montigny et bien d’autres rejoignent les rangs de la première cohorte d’élus caquistes. Mais les quatre prochaines années ne devront pas être un règne sans partage.