Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Antoine le TDAH et futur prof

Isabelle Légaré

Antoine le TDAH et futur prof

CHRONIQUE / Ça s’est passé il y a quelques semaines, dans une école primaire comme on en trouve un peu partout. Debout devant la classe de 4e année, Antoine Faulkner n’a pas mis de temps à identifier le « TDAH » du groupe. Le garçon n’arrêtait pas de parler, de bouger et de perturber le bon déroulement du cours. Le suppléant est intervenu. Il s’est reconnu en lui.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
«Ce n’est pas Noël pour le virus»

Isabelle Légaré

«Ce n’est pas Noël pour le virus»

Le réveillon de Noël s’annonce tranquille pour le docteur Jean-Nicolas Dubé. Pas de visite au programme. Ni chez lui ni ailleurs. Si une réunion familiale ou entre amis venait à s’organiser, il s’y présentera peut-être, mais en gardant ses distances et son masque. Oui, même le 25 décembre. La COVID-19 se moque des traditions.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Les semences de Josée

Isabelle Légaré

Les semences de Josée

CHRONIQUE / Josée Bélanger n’a rien contre le signet qui nous est traditionnellement offert au décès d’un être cher. Elle peut comprendre que plusieurs personnes aiment repartir du centre funéraire avec ce marque-page sur lequel ont été imprimées la photo du défunt et une pensée lui rendant hommage. Mais la femme de 46 ans ne veut pas ça pour ses funérailles qu’elle a commencé à préparer. Ses proches se verront plutôt remettre des graines prêtes à semer.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Le père Noël, service essentiel et virtuel [VIDÉO]

Isabelle Légaré

Le père Noël, service essentiel et virtuel [VIDÉO]

CHRONIQUE / Personne n’est à l’abri de la morosité ambiante. Le père Noël n’y échappe pas non plus. Lui aussi se sent un peu esseulé dans son royaume en zone rouge. Les lutins portent le masque, les rennes doivent se tenir à distance et, pour l’heure, cet envoyé spécial d’une autre adresse n’a pas la permission d’entrer dans les chaumières, même en passant par la cheminée. La pandémie, ce n’est pas un cadeau…
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Chasseur et tétraplégique

Isabelle Légaré

Chasseur et tétraplégique

À l’heure qu’il est, le voleur a probablement déjà examiné les données recueillies par la caméra de chasse, dont les allées et venues des chevreuils circulant à proximité de la cache où il a piqué l’appareil. Ce que les images ne montrent pas cependant, c’est la réalité de celui à qui ces précieuses informations devaient servir, un chasseur paralysé des épaules jusqu’au bout des orteils.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Jusqu’en haut de la montagne

Isabelle Légaré

Jusqu’en haut de la montagne

CHRONIQUE / Vanessa St-Arneault avait 7 ans lorsqu’elle a regardé sa mère droit dans les yeux pour lui dire ceci: «Je ne vais pas bien dans ma tête. Il y a quelque chose qui se passe. J’ai peur de moi.»
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Avoir 25 ans en 2020, comme le référendum

Isabelle Légaré

Avoir 25 ans en 2020, comme le référendum

CHRONIQUE / Ils sont cinq. Trois gars et deux filles. Ils ont tous en commun le fait d’être nés la même année, 1995, dans un Québec en train d’écrire une page importante de son histoire. Ils ont donc 25 ans, comme le deuxième référendum sur la souveraineté.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
«Bouge, bouge et bouge»

Isabelle Légaré

«Bouge, bouge et bouge»

CHRONIQUE / Fréquenter un centre d’entraînement n’est pas une affaire de gros bras. Pas pour Carl Montpetit en tout cas. Tant mieux si ses biceps prennent du volume, sauf que ce n’est pas ça le but. Garder la forme l’aide à conserver le moral, mais plus encore, à ralentir la progression de la maladie de Parkinson. Mauvaise nouvelle, les gyms ont été contraints de (re)fermer leurs portes pour prévenir la propagation de la COVID-19. Non, c’est loin d’être simple.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
L’interminable attente

Isabelle Légaré

L’interminable attente

CHRONIQUE / Tout le monde peut se tromper en remplissant un formulaire, même en étant persuadé d’avoir compris chacun des critères d’admissibilité et répondu correctement à toutes les questions. Satisfait, on glisse le tout dans une grande enveloppe avec bon espoir que notre dossier va passer comme une lettre à la poste. Eh bien non. Des mois plus tard, un courriel nous apprend que notre demande est irrecevable.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Le vide laissé par Monsieur Ricky

Isabelle Légaré

Le vide laissé par Monsieur Ricky

CHRONIQUE / L’écho du rire contagieux de Ricky Deslauriers ne résonnera plus à l’intérieur des murs de l’école secondaire Val-Mauricie, à Shawinigan. L’enseignant de 55 ans est décédé subitement mardi soir. Cette triste nouvelle a créé une véritable onde de choc parmi les élèves et les membres du personnel.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Appelez-le «Mister Steeve»

Isabelle Légaré

Appelez-le «Mister Steeve»

CHRONIQUE / Y a-t-il un chanteur, imitateur et humoriste dans la classe? Oui, et il se trouve que c’est la même personne. C’est le nouveau prof d’anglais. Steeve Diamond a troqué la scène et les spectateurs pour une école primaire et des élèves. Ce n’est pas vrai qu’il va ronger son frein en attendant que la pandémie mette fin à son numéro qui s’étire en longueur et qui n’amuse personne.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Ces plaisanteries qui ne passent plus

Isabelle Légaré

Ces plaisanteries qui ne passent plus

CHRONIQUE / Étienne Rivard est né d’une mère autochtone et d’un père non autochtone. Physiquement, le jeune homme métis ressemble surtout à sa mère. Il a hérité de ses traits, dont la couleur de sa peau. «Autant quand j’étais jeune qu’à l’âge adulte, je me suis fait traiter de plumé, de kawish, de Yum Yum... Pis Étienne, payes-tu tes taxes? Y’en n’a pas une que je n’ai pas entendue.»
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Des tics et un pianiste

Isabelle Légaré

Des tics et un pianiste

CHRONIQUE / Assis au piano, Jean-Michel Blais est nulle part ailleurs qu’à l’intérieur de lui-même. Les yeux concentrés sur une partition ou fermés pour laisser libre cours à l’improvisation, il est ici et maintenant. Pendant que ses mains dansent sur les touches du clavier, c’est tout son être qui se livre à une sorte de méditation. Les tics s’arrêtent. Gilles de la Tourette s’éclipse.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Centenaire entre deux vagues

Isabelle Légaré

Centenaire entre deux vagues

CHRONIQUE / La pandémie n’a pas le sens de la fête. Quelle rabat-joie! Lorsqu’on a 100 ans, une vague de COVID-19 peut également entraîner un vague à l’âme. Ce n’est pas un virus, mais c’est tout aussi sournois. À en perdre le goût de souffler des bougies.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
De nouveau réunis

Isabelle Légaré

De nouveau réunis

CHRONIQUE / Loin des yeux, loin du cœur? Pas toujours. Séparés par la pandémie et la frontière canado-américaine, Steven Ross et Jessica Taleff sont de nouveau réunis... et en quarantaine. Un mal pour un bien. Ils ont du temps à rattraper.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Les deux maisons d’Aline

Isabelle Légaré

Les deux maisons d’Aline

CHRONIQUE / L’une est aux abords du magnifique lac des Piles. L’autre offre un panorama sur la majestueuse rivière Saint-Maurice, surtout à l’automne, lorsque se dénudent enfin les arbres entourant la demeure.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Le don de Dominique à Hélène

Isabelle Légaré

Le don de Dominique à Hélène

CHRONIQUE / Le groupe sanguin de Dominique Boucher est B+, celui d’Hélène Fournier, A+. Ce n’est pas parce que les deux femmes sont incompatibles qu’elles ne peuvent pas être des amies, des vraies qui n’hésitent pas à poser un geste qui vient du cœur. Donner un rein par exemple.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Le combat inachevé

Isabelle Légaré

Le combat inachevé

CHRONIQUE / Élianne Picard est à bout de souffle. Chaque phrase lui demande un effort, lui gruge de l’énergie. La préposée aux bénéficiaires a failli mourir au combat. La COVID-19 s’est emparée de ses poumons.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Le bon docteur

Isabelle Légaré

Le bon docteur

CHRONIQUE / Un jeune homme entre dans la petite pièce faisant office de cabinet de médecin. Une jambe dans le plâtre, il se déplace à l’aide de béquilles. Une fracture du talon en s’amusant à sauter dans des marches en béton...
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Confinés bien avant la pandémie

Isabelle Légaré

Confinés bien avant la pandémie

CHRONIQUE / Yohan, 27 ans, et Nicolas, 22 ans, n’ont pas besoin d’une pandémie pour être confinés. Les deux frères ne connaissent pas vraiment autre chose. C’est forcément la réalité de leur mère aussi, une femme qui garde le moral, même en cette période où le trio est privé du peu de liberté qu’il a.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Dans la bulle de Marie

Isabelle Légaré

Dans la bulle de Marie

CHRONIQUE / N’entre pas qui veut dans la chambre de Marie. Pas même sa mère. Lorsque la femme de 38 ans regarde de biais par la fenêtre, elle réussit à apercevoir des amies venues lui faire des bye-bye du stationnement de l’hôpital, mais impossible pour celles-ci de monter à l’étage. Au mieux, ses chums de filles lui font livrer des sacs de jujubes, des magazines ou son matelas de yoga. Tout est désinfecté avant de lui être remis en mains propres. Marie comprend. On ne niaise pas avec ce qui rôde dehors.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
La foire aux malheurs

Isabelle Légaré

La foire aux malheurs

CHRONIQUE / Un malheur ne vient jamais seul, dit le proverbe que Samuel Guimont voudrait bien faire mentir. Mais voilà, ce n’est pas aussi simple que ça en a l’air. Pour dire les choses franchement, je suis tentée de lui donner raison lorsqu’il avance l’hypothèse voulant que cette maison n’était peut-être pas faite pour lui finalement.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Quand les fraises changent une vie

Isabelle Légaré

Quand les fraises changent une vie

CHRONIQUE / Conseil du jour aux adolescents et à leurs parents. Ne jamais minimiser l’impact du premier emploi d’été. Il arrive que des fraises changent une vie, offertes en casseau ou en gelato. En voici pour preuve la recette infaillible de David Vaudrin et de Victoria Alice Ramirez.
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Isabelle Légaré
Qui perd gagne

Isabelle Légaré

Qui perd gagne

CHRONIQUE / Si, pour certains, le confinement a été synonyme de sédentarité et de kilos en trop, Marc H. Plante a quant à lui perdu du poids et gagné un état de bien-être dont il n’entend plus se priver. Conversation sur le pouvoir libérateur de la marche.