Seuls les jeunes de moins de 13 ans ont accès aux sentiers de ski de fond du parc de la Rivière-du-Moulin gratuitement.

Gratuité pour les jeunes

CHRONIQUE / L’augmentation des tarifs de ski de fond au parc de la Rivière-du-Moulin de Chicoutimi a suscité quelques réactions ces derniers jours. De façon générale, les utilisateurs considèrent que passer de 30 $ à 60 $ pour la saison demeure un tarif acceptable considérant qu’il en coûte 140 $ au Norvégien de Jonquière et 100 $ au Centre plein air Bec-Scie de La Baie.

Là où le bât blesse, c’est ce qui concerne la tarification pour les moins de 18 ans. Seul le Centre plein air Bec-Scie offre la gratuité pour les moins de 18 ans. Au Norvégien il en coûte 110 $ pour les étudiants, tandis qu’au parc de la Rivière-du-Moulin, le tarif est de 40 $ pour les 13 à 17 ans, alors que c’est gratuit pour les 12 ans et moins. Je ne crois pas que ça affecterait énormément le budget annuel du parc d’appliquer la gratuité pour les moins de 18 ans. La Ville a d’ailleurs assuré maintenir la gratuité pour les 12 ans et moins au parc de la Rivière-du-Moulin et au Norvégien.

saines habitudes

Dans la foulée de l’augmentation des tarifs pour les loisirs à Saguenay, on devrait viser l’objectif de la gratuité pour les moins de 18 ans. Que les adultes payent pour pratiquer des loisirs, ça va de soi, mais on devrait rendre ça gratuit pour nos jeunes. Il me semble que nos taxes devraient servir à défrayer les coûts pour les jeunes dans un contexte où les saines habitudes de vie font partie de nos préoccupations.

La Fondation Pierre Lavoie a permis au parc de la Rivière-du-Moulin d’offrir gratuitement la location de ski de fond pour les jeunes. J’ai remarqué à plusieurs reprises des mamans avec leurs rejetons dans les sentiers du parc en saison hivernale et c’est la gratuité des équipements qui a permis ça.

Des ados pourraient se donner rendez-vous pour une heure ou deux de ski de fond dans le parc sans avoir à payer pour ça, nos taxes devraient permettre ça, il faut laisser l’accès gratuit aux jeunes.

Favoriser l’accès

J’irais plus loin même, en offrant le transport de la STS gratuitement à nos jeunes. Nos ados devraient pouvoir se balader dans la ville gratuitement, il me semble qu’on devrait être capable de s’offrir ça et ça permettrait peut-être de mettre un peu plus de monde dans les autobus.

Que la Ville augmente les tarifs de location de patinoire pour les clubs de hockey « des boys » ça m’apparaît acceptable, mais il ne faut pas priver nos jeunes des heures de glaces pour leurs activités et il en va de même pour les piscines.

Il faudra encore quelques années pour y arriver, mais la pêche sportive au Québec permet à de plus en plus de jeunes de pêcher gratuitement. Le programme Pêche en herbes permet d’initier les jeunes à cette activité et un permis de pêche sportive valide jusqu’à l’âge de 18 ans leur est remis. Les étudiants peuvent également pêcher en utilisant le permis de pêche de leur parent ou pêcher gratuitement avec le permis d’un adulte qui les accompagne. Il ne reste qu’un pas à faire pour que la pêche sportive soit gratuite pour les jeunes.

Les gestionnaires des 63 zecs de chasse et pêche du Québec ont adopté une réglementation en 2017 permettant aux jeunes adeptes de moins de 18 ans de pêcher et de chasser gratuitement le petit gibier sur leurs territoires. La gratuité pour les jeunes est une tendance forte dans plusieurs secteurs.

Ça me rend triste parfois de constater que des familles vont se priver d’un service public ou d’une activité de loisir municipal, comme la fréquentation d’un parc par exemple, pour une question d’ordre monétaire.

pour les pauvres

Ça me désole de constater que les moins bien nantis ne peuvent pas avoir accès à des services de base. Je ne sais pas par quel bout prendre ce problème, mais il y a des gens pauvres à Saguenay qui n’ont pas le moyen d’utiliser le transport en commun et de monter à bord d’un autobus. Ça coûte 3,20 $ pour un trajet d’autobus et il y a des familles qui ne sont pas capables d’investir 6,40 $ pour un déplacement aller-retour.

Peut-être que la Saint-Vincent-de-Paul, la Soupe populaire ou divers groupes communautaires pourraient identifier ces familles démunies et les recommander à la STS pour leur fournir une passe annuelle non transférable avec leur photo pour qu’ils puissent se déplacer sur le territoire pour faire des courses, aller chez le médecin ou rendre visite à des proches.

Les autobus sont là, il y a des places de disponibles et ces gens sont sans le sou. Il me semble qu’on devrait être capable de les aider, ça ne coûterait pratiquement rien et ça ne représente aucune perte de revenus pour la STS, car ils ne prennent pas l’autobus, ils n’ont pas les moyens. On pourrait faire un essai dans le temps des Fêtes et dire qu’à Saguenay, dans le temps des Fêtes, le transport en autobus est gratuit du 20 décembre au 4 janvier. Ça permettrait de voir si les autobus se rempliraient. Un peu de générosité pour la période des Fêtes, ça leur ferait peut-être du bien.